Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Global Citizens listen for Big Sean's performance during the Global Citizen Festival in New York City on Sept. 23, 2017.
Daniel Dorsa for Global Citizen
Citoyenneté

Qu’est-ce qu’un Global Citizen ?

Les Global Citizens se sont mobilisés pour mettre un terme au mariage des enfants en Tanzanie. Ils se sont battus pour un meilleur accès à l’eau potable et aux services d’assainissements en Inde et se sont joints à Rihanna pour réclamer un accès à l’éducation pour des millions de filles dans le monde entier. 

Ils ont fait la promotion de campagnes de vaccination contre la polio, de programmes de rétablissement des réfugiés et la création de sanctuaires marins.

Les Global Citizens ont également assisté à des festivals de musique avec certains des plus grands artistes du monde — Beyoncé, Green Day, Kendrick Lamar, pour n’en nommer que quelques-uns — parce que chaque fois qu’ils mènent des actions, ils gagnent des points qui peuvent être échangés contre des concerts et autres événements culturels.

Agissez dès maintenant : L’endroit dans lequel vous vivez ne devrait pas déterminer si vous allez vivre

Depuis le début du mouvement de Global Citizen en 2011, les Global Citizens ont aidé à garantir des engagements estimés à plus de 35 milliards de la part des gouvernements, des grandes entreprises et des fondations privées, pour s’attaquer à un large éventail de questions qui toucheront plus de 1,3 milliard de personnes.

Cela donne l’impression que les Global Citizens sont des super activistes. Même si certains d’entre eux le sont, la majorité sont des personnes ordinaires qui veulent aider à résoudre des problèmes majeurs, tout en traînant avec Rihanna pendant leur temps libre.

Au fond, être un Global Citizen signifie simplement que vous croyez que l’extrême pauvreté et tous causes et symptômes qui y sont liés peuvent être éliminés si assez de personnes passent à l’action.

En lire plus : La campagne « She Is Equal » a mobilisé plus d’un milliard de dollars US pour les filles et les femmes, et la lutte continue

Les Global Citizens se renseignent sur les causes systémiques de l’extrême pauvreté — le manque d’égalité des chances, d’éducation, d’accès à la nourriture, aux soins de santé et à l’eau potable et sont inspirés à passer à l’action.

Les Global Citizens savent que lorsque nous utilisons nos voix ensemble, cela peut inspirer des changements durables pour les personnes vivant dans l’extrême pauvreté dans le monde entier.

Comment est-ce que Global Citizen fonctionne ?

Selon la définition technique, vivre dans l’extrême pauvreté signifie vivre avec moins de 1,90 dollar US par jour, mais les conséquences et les causes de la pauvreté vont bien au-delà des considérations économiques quotidiennes. 

Global Citizen fait campagne pour améliorer les conditions qui déterminent le bien-être d’une personne. Des personnes ont la possibilité d’en apprendre plus sur ces sujets sur notre site internet, sur notre application et au cours d’événements comme les festivals de musique. 

Ensuite, elles peuvent prendre part à des actions comme signer des pétitions, ou envoyer des courriels aux membres de gouvernements pour montrer du soutien et demander que les choses changent.

Si assez de Global Citizens participent à une campagne, les gouvernements, les institutions et les organisations du secteur privé peuvent être encouragés à mettre en place des changements sur le long terme, que ce soit en consacrant de l’argent à l’éducation des filles ou en modifiant les lois.

En lire plus : Justin Trudeau a parlé de l’égalité des sexes et de la polio au festival Global Citizen à Hambourg

Par la suite, nous demandons aux dirigeants de rendre compte de leurs engagements. L’équipe Global Citizen surveille chaque engagement pour s’assurer qu’il soit respecté. Vous pouvez consulter nos rapports sur l’impact ici.

Les campagnes peuvent parfois cibler les objectifs spécifiques, à court terme, tandis que d’autres fois, ils visent plutôt un changement sur le long terme.

Les Global Citizens ont entrepris des centaines de milliers d’actions au cours des dernières années pour améliorer l’accès à l’eau et aux services d’assainissement dans le monde. Pendant le Global Citizen Festival 2016 en Inde, par exemple, le gouvernement indien a annoncé qu’il mettrait un terme à la défécation à l’air qui concernent près de 550 millions de personnes, après plus de 2 millions d’actions entreprises dans le cadre du festival de la part des Global Citizens

Global Citizen Festival India - Chris Martin - A R Rahman 4.JPG

Une autre campagne majeure des dernières années est la campagne Level the Law, visant à abroger les lois sexistes partout dans le monde qui interdisent aux femmes de posséder des terres, d’obtenir un divorce, de déposer une plainte pour agression sexuelle et même d’obtenir des papiers de citoyenneté.

Quand plus de 43 000 Global Citizens ont demandé à Pfizer de diminuer le prix de son vaccin contre la pneumonie à des fins humanitaires, l’entreprise a rapidement accepté de le faire, ce qui pourrait sauver la vie des dizaines de milliers d’enfants réfugiés.

Au cours des années, Global Citizen a soutenu les campagnes d’éradication de la polio dans le monde entier, et fin 2017, nous avons appris qu’être persistent paye lorsque le gouvernement canadien a annoncé un engagement de 100 millions de dollars pour cette cause. 

« Merci pour vos appels, vos tweets et vos signatures, votre voix compte et vos actions comptent, a déclaré Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie, lors de la Convention internationale de Rotary à Atlanta qui s’est tenue le 16 juin 2017. Merci d’être des Global Citizens. »

Lorsque le président américain Donald Trump a annoncé que le pays cesserait de financer les efforts de planification familiale dans le monde au début de 2017, Global Citizen a aidé à rallier une coalition internationale pour combler le déficit de financement. En moins d’un mois, la campagne #SheDecides a recueilli 190 millions de dollars grâce à des partenariats publics et privés.

Une autre campagne en faveur des droits des femmes a mis en évidence la force du nombre.

Partout dans le monde, seulement 1 % des contrats d’approvisionnement des entreprises vont à des entreprises appartenant à des femmes, et Global Citizen a porté cette injustice à l’attention de grandes entreprises comme UPS, Walmart et Johnson & Johnson.

Après qu’environ 30 000 Global Citizens ont demandé à ces entreprises d’accroître la parité entre les sexes au sein de leurs chaînes d’approvisionnement, ils se sont engagés à consacrer 100 millions de dollars chacune aux achats auprès d’entreprises appartenant à des femmes au cours des trois prochaines années.

Les Global Citizens ne font pas que passer à l’action — ils ont aussi l’occasion de s’amuser. 

Pour récompenser les Global Citizens pour leurs actions, nous offrons l’accès à nos festivals, qui ont eu lieu aux États-Unis, en Inde, en Europe, au Canada et en Afrique du Sud. Nous avons également des billets disponibles pour des concerts, des spectacles de comédie et des événements sportifs dans les villes autour du monde.

Les festivals et événements Global Citizen offrent également aux dirigeants des secteurs publics et privés une plateforme pour annoncer leurs engagements envers nos enjeux.

Au cours du Global Citizen Festival 2017, plus de 1,6 million de Global Citizens ont mené des actions, ce qui a entraîné des engagements d’une valeur de 3,2 milliards de dollars.

En lire plus : Les « Global Citizens », au travers de 5.6 millions contributions, aident à satisfaire la vision Mandela concernant l'éradication de la pauvreté extrême.

Le Danemark, par exemple, a annoncé qu’il allait investir 110 millions de dollars dans des initiatives pour la santé des femmes en 2018, après que plus de 54 000 Global Citizens aient mené des actions avant le festival.

« Comment une fille qui va à l’école peut-elle être forcée de se marier ? Ou comment peut-elle aller à l’école lorsque la route pour y aller est dangereuse ? Ou si une grossesse la force à abandonner l’école ? a déclaré Ulla Tørnæs, ministre de la Coopération au développement du Danemark, sur la scène du festival. “Global Citizens : nous devons agir sur ces sujets. Le Danemark est peut-être un petit pays, mais nos voix portent.”

Ce message a capturé l’essence même de Global Citizen — de donner à chaque voix la force de plusieurs.  

Et ce sentiment a été partagé tout au long de l’événement.

Au cours de l’événement, de grandes entreprises telles qu’Accenture, Citi, Ernst & Young et Procter & Gamble se sont engagées à fournir 100 millions de dollars chacune à des entreprises appartenant à des femmes à la suite des actions des Global Citizens l’année précédente.

Le Sénat américain a proposé une aide supplémentaire de 311,5 millions de dollars pour lutter contre la famine, en partie à cause des actions entreprises par les Global Citizens.

De plus, 240 000 actions de Global Citizens ont encouragé le gouvernement du Nigéria à mettre fin à la défécation à l’air libre pour 5,5 millions de personnes d’ici 2020.

Le festival n’était qu’une étape sur le chemin de l’élimination de l’extrême pauvreté, mais en prenant une pause, en célébrant le progrès et en regardant vers l’avenir, nous avons pu nous rapprocher du but ultime de mettre fin à l’extrême pauvreté.