Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Canada's Prime Minister Justin Trudeau speaks during a press conference in London, April 19, 2018.
Kirsty Wigglesworth/AP
ImpactSanté

Le Canada vient d’annoncer un engagement massif à l'égard de la santé des femmes, des enfants et des droits reproductifs

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que le Canada s’engageait à allouer 1,4 milliard de dollars canadiens à partir de 2023 pour soutenir la santé et les droits reproductifs des femmes et des enfants partout dans le monde lors de la conférence Women Deliver à Vancouver. Cet engagement de 10 ans, qui s’échelonnera sur trois ans à compter de 2020, renouvellera et augmentera l’investissement du Canada dans ces domaines cruciaux.

« Les activistes comme ceux qui ont participé à Women Deliver sont des chefs de file dans la lutte pour l’égalité des sexes et les droits des femmes. En tant que gouvernement, nous devons être votre partenaire et votre allié, a déclaré M. Trudeau dans un communiqué. Toutes les femmes, peu importe où elles vivent, devraient avoir accès à des soins de santé sûrs et de qualité. C’est pourquoi nous investissons dans la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, ainsi que dans la santé des mères, des nouveau‑nés et des enfants. Nous pouvons ainsi bâtir un monde plus juste, plus égal et plus prospère. » 

Cet engagement comprend un investissement annuel de 700 millions de dollars canadiens dans la santé et les droits reproductifs et sexuels, y compris dans des secteurs négligés tels que l’accès à la contraception moderne et à une éducation sexuelle complète, ainsi qu’aux soins maternels et néonatals.

Agissez dès maintenant : Remercions le Canada d’avoir renforcé son leadership en matière de santé et de droits reproductifs !

La conférence Women Deliver a rassemblé des militants pour l’égalité des sexes, des ONG, des sociétés, des institutions et des dirigeants mondiaux de plus de 165 pays pour faire progresser la santé, les droits et le bien-être des femmes et des filles partout dans le monde.

Ce nouvel engagement historique à ce moment crucial est une réponse aux actions de plus de 36 000 Global Citizens, y compris 12 000 Canadiens, qui ont signé la pétition appelant le Canada à soutenir le plan « Prospérer ». C’est un plan audacieux conçu par Global Citizen et ses partenaires canadiens qui préconisent une aide canadienne durable et à long terme pour la santé, la nutrition et les droits reproductifs des femmes et des enfants partout dans le monde. Aujourd’hui, le gouvernement a tenu ses promesses, s’appuyant sur les antécédents du Canada dans ces domaines comme l'Initiative de Muskoka en matière de santé des mères, des nouveau–nés et des enfants, lancée par le gouvernement précédent en 2010.

Avec l’expiration prévue de l’aide canadienne actuelle en matière de santé mondiale au début de 2020, la campagne de Global Citizen « Prospérer » visait non seulement à s’assurer qu’elle soit renouvelée, mais aussi à combler les lacunes critiques, surtout dans les domaines négligés de la santé et des droits sexuels et reproductifs — dans lesquels les autres ne peuvent pas ou ne veulent pas investir.

On estime qu’il y a 214 millions de femmes dans le monde qui veulent éviter une grossesse, mais n’ont pas accès à des moyens de contraception modernes et aux services de planification familiale. Cette situation menace leur capacité à construire un meilleur avenir pour elles-mêmes, leurs familles et leurs communautés. Cela accroît également les risques sanitaires liés à la grossesse et à l’accouchement. Près de 5 millions de mères et d’enfants meurent chaque année de causes évitables dans les 50 pays qui en ont le plus besoin, d’après le Mécanisme de financement mondial.

Le programme « Prospérer » a été développé grâce à un partenariat unique de 40 organisations qui s’est organisé il y a près d’un an. Le Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants (CanSFE), partenaire de la campagne de Global Citizen, a joué un rôle clé de leadership au sein de la coalition et a également appuyé la pétition.

« Global Citizen est un leader dans la mobilisation du pouvoir du partenariat pour stimuler le dialogue public. Le Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants a le privilège et la reconnaissance de travailler aux côtés de Global Citizen pour défendre le programme “Prospérer”, a dit la directrice générale de CanSFE Julia Anderson. Grâce à Global Citizen, nous avons pu démontrer aux décideurs qu’il s’agit d’un sujet auquel tiennent des dizaines de milliers de Global Citizens au Canada et partout dans le monde. Ils s’engagent, donnent de leur voix et prennent part à des actions audacieuses pour réaliser un monde où les femmes, les adolescents et les enfants, où qu’ils vivent, ont l’occasion de s’épanouir. »

En lire plus : Mettre un visage sur la lutte contre les mutilations génitales féminines

L’engagement pris aujourd’hui aide à jeter les bases de l’appui futur du Canada à des initiatives essentielles en matière de santé mondiale, comme le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme; le Mécanisme de financement mondial; UNFPA Supplies; l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite; et Gavi, l’Alliance du vaccin.

Global Citizen continuera à collaborer avec ses partenaires et le gouvernement canadien afin de garantir la transparence et de contribuer à la concrétisation de cet engagement immense et significatif.