Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Filles et Femmes

Trudeau : Les hommes doivent se tenir responsables dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes

Le premier ministre Justin Trudeau s’est joint à la récente vague de personnes qui dénoncent la violence contre les femmes, non pas en disant « #metoo », mais en demandant aux hommes d’en faire plus dans la lutte contre cette violence.

Trudeau a publié une déclaration le 25 novembre, la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, disant que telle violence est une atteinte aux droits de la personne.

« Les hommes doivent se tenir responsables entre eux et faire partie de la solution. Qu’il s’agisse de défendre les droits des femmes et des filles, d’encourager le leadership des femmes dans toutes les sphères de notre société ou de contrer la violence lorsqu’elle se manifeste, les hommes ont un rôle vital à jouer dans l’élimination de la violence fondée sur le sexe », a dit Trudeau dans sa déclaration.

En lire plus : Nommer des femmes au Cabinet n'est que le début d'un meilleur équilibre entre les sexes

Le premier ministre a ajouté que la violence fondée sur le sexe touche de différentes communautés de façons différentes, faisant référence aux groupes vulnérables comme les femmes transgenres, les femmes autochtones, les femmes de couleur, les femmes à faible revenu, les femmes réfugiées et les femmes déplacées.

« Pour changer cette réalité, nous devons activement chercher à entendre la voix et les besoins des femmes, surtout celles qui se retrouvent les plus en marge de la société », il a dit.

Le 25 novembre, Global Citizen a lancé #16Jours d’activisme contre la violence faite aux femmes. Au cours des 16 jours, les Global Citizens se réuniront avec des dirigeants, des défenseurs et des communautés à travers le monde pour lutter contre la violence. Vous pouvez agir ici .

En lire plus : Justin Trudeau a été critiqué lors de la journée en mémoire des femmes autochtones assassinées ou disparues

Trudeau a encouragé tous les Canadiens à participer.

« Aujourd’hui et au cours des 16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes, j’encourage tous les Canadiens à se joindre à la campagne #MESGestesComptent et à trouver leur propre façon de lutter contre la violence à l’égard des femmes. Nous sommes interdépendants et interconnectés, et nous sommes plus forts lorsque les droits de tous sont protégés. En travaillant ensemble en tant que communautés, entreprises, gouvernements et individus, je sais que nous pouvons bâtir un monde où les femmes et les filles partout vivent en liberté de la violence », a-t-il dit .

Le gouvernement de Trudeau est connu pour ses points de vue féministes. Trudeau a nommé un cabinet paritaire  lorsqu’il a pris ses fonctions en 2015 et le gouvernement a adopté une Politique d’aide internationale féministe plus tôt cette année.

En lire plus : Qu'est-ce que la politique d’aide internationale féministe au Canada signifie pour les femmes?

Cependant, la lutte pour l’égalité des sexes continue. Cette déclaration a été publié à un moment où plusieurs allégations d'agression et de harcèlement sexuels ont été portées à la connaissance à travers diverses industries autour du monde.

La ministre de la Condition féminine Maryam Monsef a déclaré que la campagne #MESGestesComptent vise à montrer comment tout le monde a un rôle à jouer dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes.

« L’élimination de la violence fondée sur le sexe commence par les gestes qu’on pose afin que les actes de violence de ce genre soient nommés, reconnus pour ce qu’ils sont et dénoncés haut et fort, a-t-elle dit. Les jeunes seront plus conscients du rôle qu’ils et elles peuvent jouer si on les sensibilise tôt à la violence fondée sur le sexe. Au cours des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, j’encourage chacune et chacun à montrer avec moi son appui aux personnes survivantes et à s’engager pour l’élimination de la violence ».

En lire plus : Une députée provinciale veut interdire le port obligatoire de talons hauts au travail

Le 6 décembre est la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes au Canada. Cette journée marque l’anniversaire du meurtre de 14 étudiantes à l’École polytechnique de Montréal, tuées parce qu’elles étaient des femmes en 1989.

« Tout le monde en souffre des dommages lorsque des gens sont victimes de violence dans nos communautés et notre société. Il revient à chacun d’entre nous de veiller à ce que les femmes et les filles se voient accordées le respect, la protection et la liberté auxquels elles ont droit », Trudeau a dit.