Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Environnement

Les sacs de plastique légers sont maintenant interdits à Montréal

Montréal a débuté la nouvelle année en interdisant les sacs de plastique légers — un pas vers une protection améliorée de l’environnement.

Alors que l’ancien maire Denis Coderre a annoncé l’interdiction en février 2016, le règlement a officiellement été mis en place lundi. Les commerçants auront six mois pour s’adapter à la nouvelle politique.

« Grosso modo, on utilise environ 2 milliards de ces sacs-là annuellement et 14 % seulement sont réintégrés dans les usines de recyclage », a déclaré Jean-François Parenteau, responsable de l’environnement au conseil exécutif de la Ville de Montréal en entrevue téléphonique, selon la Presse canadienne.

En lire plus : Cette ferme urbaine produit 25 tonnes d’aliments et donne des emplois aux « inemployables »

Les leaders espèrent que l’interdiction incitera les gens à utiliser des sacs réutilisables et d’éviter les produits en plastique à usage unique.

L’Association canadienne de l’industrie des plastiques dit que les interdictions de sacs de plastique ne sont pas nécessaires, affirmant que ces sacs peuvent être utilisés à plusieurs reprises et peuvent être recyclés. Leur site web indique que « 93 % des sacs en plastique sont réutilisés et recyclés » et qu’ils peuvent alors constituer une solution durable.

Ce n’est pas ce que disent les représentants de la ville.

En lire plus : Les baleines noires de l’Atlantique Nord pourraient disparaître d’ici 20 ans, préviennent les scientifiques

« En plus d’être une nuisance visuelle, les sacs en plastique perdus ou abandonnés ont des impacts importants sur les écosystèmes terrestres et marins. De plus, leur dégradation dans un lieu d’enfouissement peut prendre plusieurs centaines d’années », dit la Ville de Montréal, selon le Journal de Montréal.

Des sacs en plastique plus épais peuvent encore être utilisés.

C’est plus probable que ces types de sacs seront réutilisés et recyclés, selon Parenteau .

En lire plus : Le Royaume-Uni et le Canada se sont unis en faveur d’une alliance mondiale pour le retrait progressif du charbon

Après le 5 juin, les premiers contrevenants pourraient se voir imposer des amendes allant jusqu’à 1 000 $ pour un individu et 2 000 $ pour une entreprise.

La Ville de Victoria a également annoncé qu’elle mettrait en place une interdiction des sacs de plastique en juillet 2018.

Global Citizen veut résoudre les plus grands problèmes de ce monde, y compris les problèmes liés à l’environnement. Vous pouvez agir ici.