Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Citoyenneté

Le Canada rend hommage à un pionnier des droits LGBTQ dans une importante vidéo

(Note : certains liens du présent article sont en anglais seulement)

Une nouvelle vidéo des Minutes du patrimoine qui relate la vie de l’activiste LGBTQ2 Jim Egan et son combat pour les droits des conjoints de même sexe a été présentée mardi soir à la Glad Day Bookshop à Toronto.

De nombreux Canadiens ont grandi en regardant les fameuses Minutes du patrimoine qui illustrent les grands moments de l’histoire de notre pays.

Si au fil des années plusieurs de ces vidéos avaient une connotation nostalgique, comme la vidéo sur l’histoire du basketball ou celle sur l’origine du mot Canada, les vidéos plus récentes abordent des moments moins glorieux de notre histoire, que ce soit sur le racisme ou sur les pensionnats indiens.

En lire plus : Le Canada accueille des réfugiés homosexuels tchétchènes grâce à un programme secret

La vidéo sur Jim Egan est la toute première de la série Minutes du patrimoinesur la communauté LGBTQ2 au Canada et relate un événement important de l’histoire canadienne.

« Jim Egan a modifié la perception qu’ont les Canadiens de l’égalité et des droits de la personne à une époque où il était parfois même dangereux de s’afficher comme LGBTQ2, a expliqué à CBC Anthony Wilson-Smith, président et chef de la direction de Historica Canada. C’est avec fierté que nous racontons cette histoire importante non seulement pour ceux et celles qui ont subi cette discrimination, mais pour tous les Canadiens qui croient en l’égalité des droits. »

En 1949, Egan a commencé à envoyer aux journaux des lettres dans lesquelles il remettait en question les nombreux préjugés sur l’homosexualité.

En lire plus : Justin Trudeau vient de présenter des excuses aux Canadiens LGBTQ2

Des années plus tard, Egan et son partenaire Jack Nesbit ont poursuivi Ottawa pour avoir droit à la rente de conjoint en vertu de la Loi sur la sécurité de la vieillesse.

« Neuf maisons, sept chiens, 47 ans ensemble, et toujours pas des époux légaux », raconte la vidéo.

La Cour suprême a refusé d’accorder aux conjoints de même sexe le statut d’époux, mais leur histoire a éventuellement permis à la communauté LGBTQ2 de remporter une importante victoire.

En lire plus : Les prisons canadiennes regrouperont les prisonniers selon le genre auquel ils s'identifient

Leur cause a tout de même fait en sorte que la Cour suprême a statué en 1995 que la Charte canadienne des droits et libertés protège l’orientation sexuelle des personnes.

« Sans le combat de Jim, la Charte n’aurait pas protégé ces droits aussi rapidement, a expliqué à HuffPost Canada Andrea Houston, consultante et professeur au programme d’études sur les médias queerà Ryerson University. Son combat n’a pas été important uniquement pour la communauté queer, mais constitue un événement marquant de l’histoire canadienne. » 

Juin est le mois de la fierté gaie partout dans le monde et des gens de toute orientation et identité sexuelle se rassemblent pour célébrer la communauté LGBTQ2 et revendiquer l’égalité de tous.

Global Citizen fait la promotion des Objectifs de développement durable à l’échelle mondiale et notamment de l’objectif numéro 10, réduire les inégalités. Joignez-vous à nous et passez à l’action ici.