Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

People who want to learn about and take action on the world’s biggest challenges. Extreme poverty ends with you.

Mary Kang for Global Citizen
ImpactCitoyenneté

Vos actions lors du Global Citizen Festival ont mené à des engagements de près d'un milliard de dollars pour mettre fin à l'extrême pauvreté

Au cours des dernières décennies, les voix collectives des Global Citizens dévoués ont mobilisé 48,4 milliards de dollars en engagements — ce qui a déjà affecté la vie de 880 millions de personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

Le samedi 28 septembre 2019, des dizaines de milliers de Global Citizens se sont réunis pour célébrer 10 ans d’engagement pour faire avancer le mouvement et mettre fin à l’extrême pauvreté. À travers cette campagne, les Global Citizens ont entrepris plus de 1 million d’actions. Ces actions ont conduit à 18 engagements valorisés à 932,1 millions de dollars, qui affecteront 7,6 millions de vies. Lors du festival, des partenaires et des membres du Congrès ont également fait des annonces d’une valeur de 1,6 milliard de dollars.

Avec le mélange unique de pop et de politiques Global Citizen, samedi soir a été rempli de têtes d’affiche incluantes Queen + Adam Lambert, Pharrell Williams, Alicia Keys, OneRepublic, H.E.R. et Carole King ; et des performances spéciales de French Montana, Ben Platt, Jon Batiste & Stay Human, David Gray et NCT 127.

Les chefs de gouvernements et de grandes entreprises se sont réunis pour prendre des engagements financiers dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau et de l’assainissement. Ils ont également pris des engagements importants pour aider à transformer les politiques archaïques qui créent des systèmes où les femmes et les filles n’ont pas les mêmes chances que les hommes, ainsi que les politiques de lutte contre la pollution plastique qui a des effets dévastateurs sur les communautés côtières et la vie marine.

Top 5 des engagements

NORVÈGE : La première ministre Erna Solberg est montée sur scène pour annoncer que son pays s’engageait à verser 228 millions de dollars au Fonds mondial et 56,8 millions de dollars à L’éducation ne peut attendre. La Norvège fait preuve de leadership dans la lutte contre l’extrême pauvreté. « Il faut continuer notre lutte pour la sauvegarde de la santé et l’éducation pour tous », Mme Solberg a dit.

GCF19_Speakers_ErnaSolberg_PeterSands_RyanMuir_002 copy.jpgThe Global Fund Executive Director Peter Sands and Prime Minister of Norway Erna Solberg speak onstage during the 2019 Global Citizen Festiva in Central Park on Sept. 28, 2019 in New York City.
Image: Ryan Muir for Global Citizen for Global Citizen

L’ÉDUCATION NE PEUT ATTENDRE : Plus de 254 000 actions ont été prises depuis janvier 2019 pour faire en sorte que tous les enfants et les jeunes touchés par la crise aient accès à une éducation sûre, gratuite et de qualité. La campagne de Global Citizen a vu un total de 216 millions de dollars en engagements de la part de gouvernements comme les États-Unis, la Norvège et l’Irlande — qui ont fait leurs toutes premières promesses de dons au fonds. De plus, la Lego Foundation s’est engagée à verser 12,5 millions de dollars pour faire en sorte que le secteur privé se batte également pour ne laisser aucun enfant pour compte.

GCF19_BestPhotos_Ethan Judelson_006.jpgEducation Cannot Wait Executive Director Yasmine Sherif and Rachel Brosnahan speak on stage. Over 254,000 actions have been taken since January 2019 to ensure that all crisis-affected children and youth can access safe, free, and quality education.
Image: Ethan Judelson for Global Citizen

UN MONDE SANS DÉFÉCATION EN PLEIN AIR : En amont de la campagne de Global Citizen Global Goal Live en 2020, et en réponse à plus de 150 000 actions entreprises par des Global Citizens, les États nigérians de Lagos et du Plateau ont pris un engagement combiné de 175,8 millions de dollars pour l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et la fin de la défécation en plein air dans leurs États respectifs. Ces engagements ont véritablement montré comment un pays s’unit pour prendre les mesures nécessaires afin de lutter contre les problèmes auxquels sont confrontées les personnes vivant dans l’extrême pauvreté au Nigéria. L’État du Plateau a pris l’engagement de mettre fin à la défécation à l’air libre, ce qui fait de lui le premier État du nord du pays à s’engager sur la scène de Global Citizen.

GCF2019_DJCuppy_SimonBako_MaryKang_001.jpg

SHE IS EQUAL : Le Mexique et la Namibie se sont engagés à éliminer les obstacles légaux qui entravent l’épanouissement des femmes et des filles et de créer un monde dans lequel elles sont traitées comme des égales. Le Mexique a annoncé qu’il serait le premier pays d’Amérique latine à adopter une politique étrangère en faveur de la femme. La Namibie a également annoncé qu’elle serait le premier pays à ratifier et à mettre en œuvre la Convention sur la violence et le harcèlement de l’Organisation internationale du travail et a appelé les autres gouvernements de faire de même. La ratification de cette convention garantira que les travailleurs, en particulier les femmes, soient légalement protégés contre la violence et les abus de toutes sortes au lieu de travail.

GCF19_BeckyG_Martha Delgado Peralta_MakedaSandford_001.jpgBecky G and Vice Minister for Multilateral Affairs and Human Rights, Mexico, Martha Delgado Peralta speak onstage during the 2019 Global Citizen Festival on Sept. 28, 2019 in New York City.
Image: Makeda Sandford for Global Citizen

ANTIGUA-ET-BARBUDA : Le premier ministre Gaston Browne s’est adressé à Global Citizens en s’engageant à intercepter les quelques 27 000 tonnes de plastique sur ses côtes en construisant une base de Parley AIR. 

GCF19_Speakers_Parley_GastonBrowne_RyanMuir_006.jpgParley for the Oceans CEO & Founder Cyrill Gutsch and Prime Minister of Antigua & Barbuda Gaston Browne speak onstage during the Global Citizen Festival on Sept. 28, 2019 in New York City.
Image: Ryan Muir for Global Citizen

Top 3 des annonces

UN SOUTIEN BIPARTITE DES ÉTATS-UNIS POUR L’ÉDUCATION : Ensemble, les sénateurs Coons, Collins et Young et le représentant et président de la commission des affaires étrangères Eliot Engel ont demander pour un soutien de toutes les parties afin de garantir que le projet de loi « Keeping Girls in School Act » soit adopté — pour s’assurer que l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) soit en mesure d’allouer des fonds spécifiquement pour cibler les 14 obstacles clés qui empêchent les filles d’aller à l’école. « Je suis déterminé à faire avancer ce projet de loi au Congrès des États-Unis par le biais d’une taxe ou par tout autre moyen », a déclaré M. Engel.

LE GLOBAL COMPACT DES NATIONS UNIES : Le Global Compact des Nations Unies a publié ses premiers principes océaniques durables, qui fourniront un cadre pour aider les entreprises à mettre en œuvre des pratiques durables et à montrer la voie en matière de protection des océans. Des entreprises comme Cisco ont déjà adhéré à ces principes.

JOHNSON & JOHNSON : Le Dr Paul Stoffels a annoncé que Johnson & Johnson entreprendra une étude sur un vaccin anti-VIH chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et les populations transgenres à San Francisco et dans d’autres villes du monde.

ÉDUCATION

Annonce — L’éducation ne peut attendre : La directrice de L’éducation ne peut attendre, Yasmine Sherif, a ouvert le festival en remerciant les Global Citizens qui ont entrepris plus de 254 000 actions depuis janvier 2019, appelant les dirigeants mondiaux à faire des promesses de dons au fonds. Ces actions ont permis d’obtenir des engagements qui contribueront à atteindre 9 millions d’enfants en situation de crise d’ici 2021.

« Votre appel à l’action a permis de récolter 216 millions de dollars rien qu’au cours du dernier mois. De l’Allemagne, du Danemark, de la Suisse et de tous ceux que vous et notre bien-aimée Rachel [Brosnahan] avez appelés, je suis si inspirée et fière de vous tous, Global Citizens, les 200 000 personnes qui ont rejoint la lutte pour un financement accru afin d’assurer une éducation pour chaque enfant partout. » Yasmine Sherif

Engagement — Irlande : Dans la foulée, le ministre du Développement, Ciarán Cannon, s’est tenu devant les Global Citizens pour prendre le premier engagement de la soirée. Ce fut un moment historique, car il s’agissait également de la toute première promesse de l’Irlande, s’engageant à verser 6 millions d’euros (environ 6,7 millions de dollars) à L’éducation ne peut attendre jusqu’à 2021.

« L’éducation a le pouvoir de mettre fin aux conflits. Elle a le pouvoir de favoriser l’inclusion, la tolérance et les droits de l’homme. L’éducation peut tout simplement créer un meilleur monde. Nous nous engageons à faire en sorte que tous les enfants, même ceux qui se trouvent dans les situations les plus difficiles, aient accès à une éducation de qualité, leur donnant ainsi les moyens d’être au mieux de leurs capacités... Merci aux Global Citizens pour leurs actions sur ce sujet. Nous attendons avec impatience de faire partie de Global Citizen 2020 et d’apporter ensemble un réel changement dans la vie des enfants du monde entier. » — Ciarán Cannon

Engagement — Lego Foundation: Michael Renvillard, directeur de la Lego Foundation, s’est rendu sur la scène du festival pour faire une promesse de don de 12,5 millions de dollars à L’éducation ne peut attendre et demander à d’autres fondations de se joindre à la lutte pour ne laisser aucun enfant pour compte.

« Les dirigeants du secteur privé du monde entier ont entendu vos appels en faveur de l’éducation des enfants touchés par des situations d’urgence... Nous sommes donc heureux d’avoir l’occasion de nous joindre aux États-Unis, avec 12,5 millions de dollars à l’organisme L’éducation ne peut attendre. Maintenant, c’est au tour de Global Citizen, c’est-à-dire vous, d’encourager plus de fondations et d’entreprises du secteur privé à se joindre à la lutte pour une éducation de qualité, pour un développement des jeunes enfants et l’apprentissage ludique dans les situations d’urgence. » — Michael Renvillard

Engagement — États-Unis : Bonnie Glick, administratrice adjointe de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a ajouté 12 millions de dollars supplémentaires à l’engagement de la Lego Foundation.

« Cet investissement conjoint est un exemple éloquent de la façon dont nous pouvons travailler ensemble dans un monde de plus en plus intégré pour aider les gens des économies émergentes à se sortir de la pauvreté. L’éducation est un cadeau que nous pouvons offrir généreusement sans avoir à nous soucier de créer une dépendance chez le bénéficiaire. En fait, c’est tout le contraire. L’éducation de chaque enfant à la maison et à l’école implique l’apprentissage des compétences nécessaires pour penser et agir de manière autonome. En d’autres termes, poursuivre son propre voyage individuel vers l’autonomie. » — Bonnie Glick

Engagement — Norvège : La première ministre Erna Solberg s’est adressée aux milliers de Global Citizens pour annoncer que la Norvège doublera ses efforts antérieurs en faveur de L’éducation ne peut attendre en engageant 500 millions de NOK (environ 56,8 millions de dollars).

« Nous avons également entendu l’appel lancé par les Global Citizens selon lequel l’éducation ne peut attendre et nous engageons donc 500 millions de NOK sur quatre ans pour le fonds L’éducation ne peut attendre. Cela offrira des possibilités d’éducation aux enfants vivant dans des situations de crise et de conflits dans le monde entier. Poursuivons notre lutte pour sauvegarder la santé et l’éducation pour tous ! » — Erna Solberg 

Engagement — Danemark : Rasmus Prehn, ministre de la Coopération au développement, a déclaré qu’il s’était engagé à verser 37 millions de dollars sur quatre ans à ce fonds : « Le Danemark est l’un des plus grands donateurs pour l’éducation. Il est très important pour nous de soutenir l’éducation partout où nous le pouvons. »

Engagement — Allemagne : Dre Maria Flachsbarth, secrétaire d’État parlementaire auprès du ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement, a également pris la parole au moment de l’annonce de contributions pour engager 10 millions d’euros (environ 11,1 millions de dollars) dans ce fonds et a souligné l’importance de l’engagement des dirigeants en faveur de l’éducation des enfants en crise.

Engagement partenaire - Suisse : Soulignant que « l’éducation ne doit pas être un accident », Tatjana von Steiger, sous-directrice générale adjointe à la Direction du développement et de la coopération de la Suisse, s’est engagé à allouer 6 millions de dollars pour L’éducation ne peut attendre.

« Les situations d’urgence existent et nous devons nous y attaquer afin de donner aux personnes les plus touchées et les plus privées de leurs droits les possibilités et les perspectives qui s’offrent à elles. » — Tatjana von Steiger

Engagement — Royaume-Uni : Le secrétaire permanent du Département du développement international, Matthew Rycroft, s’est engagé à verser 100 millions de livres sterling en subventions et 250 millions de dollars américains supplémentaires en garanties en espèces à l’International Finance Facility for Education (IFFEd). L’IFFEd est un fonds novateur qui aide les pays en développement à s’affranchir de leur dépendance à l’égard des subventions, ce qui renforce les systèmes éducatifs pour faire en sorte que chaque enfant puisse aller à l’école et recevoir une éducation de qualité.

« La qualité est essentielle — nous devons nous assurer que le temps précieux que les enfants passent à l’école est un temps consacré à l’apprentissage. » — Matthew Rycroft

Engagement d’un partenaire — Verizon : Le PDG Hans Vestberg a annoncé un nouveau partenariat prometteur avec le New York Times, afin de fournir un contenu qui aidera près de 7 millions d’élèves des collèges et lycées sous-financés à participer à un dialogue civil et à devenir des Global Citizens actifs. De plus, il a annoncé qu’il mettrait à la disposition des écoles qui manquent de ressources une technologie 5G de pointe.

L’ÉGALITÉ DES SEXES

Engagement politique — Mexique : La vice ministre aux Relations extérieures, Mme Martha Delgado Peralta est montée sur la scène du Global Citizen Festival pour annoncer que le Mexique allait adopter une politique étrangère en faveur des femmes — ce qui fait du Mexique le premier pays d’Amérique latine à entreprendre cette démarche. 

« Qu’il s’agisse de nommer des ambassadrices et ambassadeurs sur un pied d’égalité ou de s’engager à promouvoir les droits des filles et des femmes en participant aux Nations Unies et à d’autres forums internationaux, nous croyons fermement que notre engagement envers une politique étrangère féministe aura un impact positif sur la vie des femmes et des filles au Mexique et dans le monde. » — Martha Delgado Peralta

Engagement politique — Namibie : En réponse à près de 40 000 actions entreprises par des Global Citizens, l’honorable Tjekero Tweya, ministre de l’Industrialisation, du Commerce et du Développement des PME, s’est engagé à ce que la Namibie soit le premier pays à ratifier et appliquer la Convention sur la violence et le harcèlement de l’Organisation internationale du Travail et a appelé les autres gouvernements à faire de même. La ratification de cette convention garantira que les travailleurs, en particulier les femmes, soient légalement protégés contre la violence et les abus de toutes sortes au lieu de travail.

« Cette convention historique fera en sorte que les femmes soient légalement protégées contre la violence et les abus de toutes sortes au travail... J’espère que d’autres gouvernements se joindront à nous pour mettre fin au harcèlement au travail en ratifiant et en appliquant cette convention. » — Tjekero Tweya

Appel à l’action — UNFPA Supplies : Après s’être exprimé sur la scène du festival en 2018 pour demander aux femmes de partager avec elle leurs histoires de violence sexiste, Dakota Johnson avait un autre message à partager un an plus tard pour promouvoir la mise en valeur des femmes et des filles du monde.

« Chaque femme, peu importe l’endroit dans lequel elle vit et les circonstances, a le droit de décider de son avenir. Veuillez prendre la parole et appeler les dirigeants du monde entier à soutenir l’accès des femmes à la planification familiale. Augmentons le financement d’UNFPA Supplies lors du sommet de Nairobi en novembre pour que toutes les femmes et les filles soient soutenues. Sensibilisons et agissons face à la violence sexuelle et offrons des soins appropriés aux survivantes. » — Dakota Johnson

L’AIDE INTERNATIONALE

Annonce — États-Unis : Eliot Engel, représentant et président de la commission des affaires étrangères, s’est adressé à la foule de Global Citizens pour annoncer son soutien à la loi « Keeping Girls in School Act ». Ce projet de loi permettra à l’USAID d’allouer des fonds spécifiquement pour cibler les 14 principaux obstacles qui empêchent les filles d’aller à l’école. 

« Lorsque les femmes et les filles réussissent — lorsqu’elles ont accès aux soins de santé, à l’éducation, aux opportunités économiques, lorsque les femmes ont une place à la table des négociations — elles édifient des communautés entières. Nous savons que les femmes ont déjà les talents, le dynamisme et la passion nécessaires pour réussir. Ce que nous devons faire maintenant, c’est de nous écarter de leur chemin — de supprimer les obstacles qui freinent un trop grand nombre de femmes et de filles... C’est pourquoi je soutiens le projet de loi pour le maintien à l’école des filles, le Keeping Girls in School Act, qui élimine les obstacles qui empêchent les filles d’obtenir une bonne éducation. Je suis déterminé à faire avancer ce projet de loi au Congrès des États-Unis par le biais d’une taxe ou par tout autre moyen. » — Eliot Engel 

M. Engel a ensuite partagé des messages vidéo des sénateurs Coons (démocrate), Young (républicain) et Collins (républicain), qui ont exprimé leur soutien bipartite aux projets de loi « Keeping Girls in School Act » et le « Reach Every Mother and Child Act ». Plus de 17 000 Global Citizens ont appelé le gouvernement américain à s’engager en faveur de la santé et de l’éducation pour les personnes les plus vulnérables du monde et en conséquence, l’Appropriations Committee des États-Unis a voté à l’unanimité en faveur d’un projet de loi contenant des engagements en faveur de L’éducation ne peut attendre, le Partenariat mondial pour l’éducation et le Fonds mondial. Ce projet de loi va maintenant être soumis à l’examen du Sénat américain.

« Global Citizens, nous avons reçu toutes vos lettres et tous vos appels qui nous invitaient à approuver un financement plus élevé pour mettre fin à l’extrême pauvreté, dont 25 millions de dollars pour l’initiative L’éducation ne peut attendre, 90 millions de dollars pour le Partenariat mondial pour l’éducation, et 1,56 milliard de dollars pour le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. » —Coons

« Merci à tous pour le travail important que vous faites chaque jour pour contribuer à cet effort mondial. » - Collins

FAIM & FAMINE

Engagement partenaire — Citi : Clay Dunn, chef des communications pour l’organisation No Kid Hungry, a annoncé que depuis 2014, Citi a recueilli 15 millions de dollars pour l’organisation. Cela s’est traduit par 150 millions de repas pour les enfants des États-Unis qui, autrement, n’auraient pas assez à manger. Citi s’est alors engagée à fournir 50 millions de repas supplémentaires d’ici la fin 2020.

CITOYENNETÉ

Engagement partenaire — Cisco : Fran Katsoudas, vice-présidente et responsable des ressources humaines chez Cisco, a annoncé l’engagement de Cisco d’une valeur de 750 000 $ pour le Global Citizen Prize: Cisco Youth Leadership Award au cours des trois prochaines années. Ce prix soutient les jeunes qui travaillent sur des solutions créatives pour aider à atteindre les objectifs de développement durable de l’ONU. 

2018 Global Citizen Prize : La gagnante du Cisco Youth Leadership Award originaire du Kenya, Wawira Njiru, est montée sur scène pour parler de la manière dont ce prix l’a aidée à intensifier considérablement ses efforts pour nourrir 1 million d’étudiants par jour d’ici 2025 en Afrique.

« Il y a près d’un an, j’étais fière de me tenir sur la scène du Global Citizen à Johannesburg, en Afrique du Sud, et j’ai déclaré que le changement commence avec nous. Je le crois maintenant plus que jamais. C’est donc au tour de quelqu’un d’autre d’être reconnu pour l’impact positif qu’il a sur le monde. » — Wawira Njiru

ENVIRONNEMENT

Les hôtes Kal Penn et Bill Nye se sont réunis pour souligner l’impact dévastateur que les récentes catastrophes environnementales ont eu sur les personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

« L’océan est notre moyen de survie. L’air que nous respirons est empoisonné. Et nous poussons notre système de survie à ses limites à cause de la hausse des températures, de la désoxygénation et de l’acidification. La science est incontestable. Nous devons juste écouter les scientifiques. » — Bill Nye

« Et si vous ne les croyez pas, regardez les catastrophes qui se produisent tous les jours, des Bahamas au Brésil. Des milliards de personnes dans le monde — en particulier celles qui vivent dans la pauvreté — dépendent d’une planète saine pour se nourrir et trouver des emplois. Mais leur avenir est en danger. » — Kal Penn

Annonce d’un partenaire — Cisco : La semaine dernière, à l’Assemblée générale des Nations Unies, l’initiative Global Compact des Nations Unies a lancé les Sustainable Ocean Principles (principes pour un océan durable) — le tout premier cadre qui aide les entreprises à mettre en œuvre des pratiques durables pour réduire la quantité de pollution plastique dans les océans.

Prenant les devants et répondant à plus de 18 500 actions entreprises par les Global Citizens, Cisco a signé ces principes et réaffirmé son engagement à réduire de 75 % la totalité des emballages en mousse d’ici 2025.

Engagement — Antigua-et-Barbuda : Après avoir fait l’expérience concrète des effets dévastateurs de la pollution plastique, le premier ministre Gaston Browne a annoncé un partenariat avec l’association Parley for the Oceans qui en fera la première « Future Island Nation », autrement dit une île œuvrant pour lutter contre les problématiques environnementales futures dans les Caraïbes.

« Nous devons faire la transition vers des méthodes plus novatrices pour réinventer la façon dont nous utilisons le plastique. Nous nous engageons donc à construire une base Parley Air qui empêchera environ 27 000 tonnes de plastique sur les plages de polluer l’environnement d’ici 2030, contribuant ainsi à éliminer les polluants plastiques de nos côtes. » — Gaston Browne

Appel à l’action — Barbade : La première ministre Mia Mottley s’est tenue devant les dizaines de milliers de Globals Citizens pour appeler les autres pays à s’engager et à choisir de mettre fin au changement climatique.

« Nous vivons une crise climatique... Nous ferons ce que nous avons à faire en tant que petits États insulaires, mais nous avons besoin des grands pays du monde, et nous avons besoin que vous exerciez votre pouvoir en tant qu’intermédiaires, que vous vous mobilisiez... nous avons aussi besoin que vous puissiez utiliser votre voix pour convaincre tous ceux avec qui vous travaillez et qui vous gouvernent, que notre monde et nos enfants méritent mieux et nous avons l’intention de sauver ce monde. » — Mia Mottley

Appel à l’action — changement climatique : L’acteur et militant Leonardo DiCaprio est monté sur scène pour souligner la gravité de la lutte à venir et exprimer l’espoir que les jeunes militants du climat lui donnent dans l’avenir.

« Au cours des quatre années qui se sont écoulées depuis l’adoption de l’accord de Paris, il est devenu évident que nos dirigeants politiques et les intérêts des grandes entreprises n’ont pas tenu les promesses que nous avions faites ce jour-là. Notre dépendance à l’égard des combustibles fossiles continue de prendre notre avenir en otage, et notre planète continue de se réchauffer. » — Leonardo DiCaprio

GC2019_AfterParty_EditionHotel_PipCowley_37423.jpgClimate activists Xiye Bastida, Selina Neirok Leem, Alexandria Villaseñor speak on stage as Leonardo DiCaprio listens during the Global Citizen Festival on Sept. 28, 2019, in New York City.
Image: Pip Cowley for Global Citizen

Le vendredi 20 septembre, le monde a vu plus de 4 millions de personnes défiler ensemble pour exiger des actions en faveur de l'environnement, dans le cadre d'un mouvement mené par des jeunes qui prennent en main leur avenir. 

Global Citizen a eu le privilège d’écouter Alexandria Villaseñor, Xiye Bastida et Selina Neirok Leem, trois des jeunes militants qui se sont joints à Greta Thunberg dans le cadre du mouvement #FridaysforFuture.

« Les dirigeants du monde doivent maintenant comprendre qu’il ne s’agit pas seulement de quelques élèves. Ce sont des millions de personnes de toutes les générations du monde entier qui se rassemblent pour exiger une action immédiate en faveur du climat ! Nous allons continuer à faire la grève. Nous allons continuer à marcher. Des changements s’annoncent, que le système y soit prêt ou non. Ensemble, nous pouvons construire un monde 100 % renouvelable. » — Xiye Bastida

SANTÉ

Annonce : Le Projet sur le capital humain de la Banque mondiale est un effort mondial visant à accélérer et à améliorer les investissements dans le bien-être, la santé et l’éducation afin d’accroître l’équité et la croissance économique des populations. S’adressant à la foule, l’ambassadrice de l’UNICEF et fondatrice de la Batonga Foundation, Angélique Kidjo, a annoncé qu’elle allait se joindre au combat et devenir une championne du capital humain.

Annonce d’un partenaire : Lors du Global Citizen Festival en 2017, Johnson & Johnson a annoncé que l’entreprise commencerait des tests d’efficacité à grande échelle du vaccin contre le VIH. Jusqu’à présent, la plupart des sujets de l’étude étaient des jeunes femmes. 

En revenant sur la scène du festival en 2019, le Dr. Paul Stoffels, chef de la direction scientifique, a annoncé que Johnson & Johnson commencera le Mosaico Trial, la première étude de ce genre pour le vaccin expérimental de la société pour la prévention du VIH-1. L’étude inclura des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) et des populations transgenres à San Francisco et dans d’autres villes du monde.

Appel à l’action — Le Fonds mondial : Natalie Portman soutien le combat du Fonds mondial et a imploré les Global Citizens de continuer à agir pour mettre fin aux maladies du sida, de la tuberculose et du paludisme, aider à sauver la vie de 16 millions de personnes et prévenir 234 millions d’infections au cours des trois prochaines années. Mme Portman était accompagnée sur scène par Peter Sands, directeur général du Fonds mondial.

« Le 10 octobre prochain, les dirigeants du monde entier se réuniront en France pour s’engager à financer la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme... Global Citizens, vos voix ont déjà aidé à obtenir des promesses de la part de l’Allemagne et du Canada cette année. Ensemble, nous devons appeler davantage de dirigeants à intensifier la lutte ! » — Peter Sands

Engagement — Norvège : Aux côtés de Peter Sands, la première ministre de la Norvège Erna Solberg a promis de poursuivre la lutte pour sauvegarder la santé et l’éducation pour tous. En réponse aux 59 874 actions prises par les Global Citizens, la Norvège s’est engagée à porter sa contribution au Fonds mondial à 2,02 milliards de NOK (environ 228 millions de dollars) d’ici 2023 pour aider à mettre un terme aux épidémies de VIH/SIDA, de paludisme et de tuberculose.

Appel à l’action — GPEI and Gavi : L’année prochaine, nous espérons que davantage de fonds seront alloués à des initiatives sanitaires essentielles comme le Fonds mondial, Gavi, l’Alliance du Vaccin et l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio.

« La Norvège s’est engagée à œuvrer en faveur de la santé pour tous. Pour ce faire, nous devons veiller à ce que chaque enfant ait accès aux services de santé, y compris la vaccination [...] La Norvège continue de s’associer à l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite et Gavi, l’Alliance du Vaccin, est à l’avant-garde de cette lutte. Nous encourageons tous les gouvernements à se joindre à nous au cours de l’année à venir pour débarrasser une fois pour toutes le monde de la polio et fournir des vaccins à tous les enfants ! Dans un premier temps, la Norvège réitérera son soutien à l’éradication de la polio afin que davantage d’enfants aient la possibilité de mener une vie saine. Et l’événement qui se tiendra à Abu Dhabi en novembre prochain sera la prochaine occasion de rassembler les dirigeants du monde entier pour montrer notre engagement continu en faveur d’un monde sans polio. » — Erna Solberg

EAU & ASSAINISSEMENT

Engagement d’un partenaire — Procter & Gamble : La présidente de Global Femcare, Jennifer Davis, s’est engagée à doubler le don de produits menstruels de Procter & Gamble à 100 millions d’articles au cours des deux prochaines années pour sa campagne End Period Poverty qui aide les filles à rester à l’école. 

« L’éducation est l’un des moyens les plus puissants et les plus éprouvés pour promouvoir l’égalité des sexes et la croissance économique à l’échelle mondiale, et nous ne pouvons pas laisser les filles être freinées en raison de leurs règles. » — Jennifer Davis

Engagement — État du Plateau, Nigéria : Son excellence, Simon Bako Lalong, Gouverneur de l’État du Plateau, a répondu à l’appel des Global Citizens, qui ont entrepris plus de 150 000 actions au cours de l’année dernière, appelant les gouverneurs du Nigéria à prendre position contre la défécation en plein air.

« Soixante-seize pour cent des Nigérians vivent aujourd’hui sans accès à l’eau potable et à l’assainissement. Et ce sont les enfants, les filles et les femmes qui sont le plus durement touchés par cette réalité dévastatrice. Je suis ici aujourd’hui pour vous assurer que c’est aussi important pour moi et mon gouvernement et je sais que ça l’est pour vous tous... La défécation en plein air est une menace à laquelle nous sommes toujours confrontés dans l’État du Plateau... Je suis heureux de promettre 43 millions de dollars de la part de mon gouvernement et 33 millions de dollars supplémentaires seront obtenus grâce à des partenariats avec le secteur privé pour mettre fin à la défécation en plein air d’ici 2023 ! » — Simon Bako Lalong

Engagement — État de Lagos, Nigéria : Pour conclure le festival et faire preuve de leadership dans le lancement de la campagne Global Goal Live en 2020, son excellence, Babajide Sanwo-Olu, gouverneur de l’État de Lagos, a promis 100 millions de dollars supplémentaires pour l’eau potable, l’assainissement et la fin de la défécation en plein air dans l’État de Lagos en 2025.

« Les 18 prochains mois façonneront l’avenir de l’humanité et de notre planète. C’est notre dernière chance, et la plus importante, de mettre fin à l’extrême pauvreté, de lutter contre le changement climatique et de réduire les inégalités à temps pour atteindre les objectifs fixés pour 2030. Ensemble, nous pouvons accélérer le mouvement et créer un monde libéré de l’extrême pauvreté. Et vous pouvez compter sur l’État de Lagos pour faire sa part. » — Babajide Sanwo-Olu

GLOBAL GOAL LIVE : THE POSSIBLE DREAM

Le 26 septembre, Global Citizen, en partenariat avec Teneo, a lancé sa plus grande campagne à ce jour. La campagne Global Goal Live: The Possible Dream mobilisera les citoyens, les entreprises, les gouvernements et les philanthropes pour redéfinir les priorités des efforts visant à mettre fin à l’extrême pauvreté et assurer la réalisation des objectifs de développement durable. Le président de l’Assemblée générale des Nations Unies, son excellence Tijjani Muhammad-Bande, a promis son soutien à la campagne. 

« Je suis fier de voir mes concitoyens et concitoyennes s’engager en faveur des plus pauvres et développer notre réseau de Global Citizens. Mais il faut faire encore plus pour s’assurer que personne ne soit laissé pour compte et nous avons besoin de toute l’Assemblée générale avec nous — cela fait partie de mon travail et j’aurai besoin de votre aide ! En tant que nouveau président de la 74e Assemblée générale des Nations Unies, je m’engage à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour mobiliser le soutien, les engagements et les actions des États membres de l’ONU avec Global Citizen au cours des 12 prochains mois pour lancer cette décennie de réalisations. » — Muhammad-Bande

Amina Mohammed, la secrétaire générale adjointe des Nations Unies, a terminé la soirée par un appel à tous les Global Citizens à continuer à faire avancer le mouvement.

« Nous lançons un appel en faveur d’une décennie d’action pour donner suite à ces appels. Cet appel s’adresse à vous, chaque Global Citizen, individuellement et collectivement. Nous vous appelons, vous, nos dirigeants mondiaux, nos partenaires, les entreprises et la société civile, à vous mettre en selle pour réaliser ces objectifs d’ici 2030. Êtes-vous avec nous ? » — Amina Mohammed