Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

People who want to learn about and take action on the world’s biggest challenges. Extreme poverty ends with you.

Global Citizen/ Ethan Judelson
ImpactSanté

Natalie Portman demande l’augmentation des fonds pour lutter contre le sida, la TB et la malaria au Global Citizen Festival


Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Global Citizen fait campagne pour les Objectifs de développement durable détaillés par l’ONU, notamment l’objectif n° 3, concernant la santé et le bien-être. Le sida, la tuberculose et la malaria sont des maladies que l’on peut prévenir et qui ont fait plus de 2,5 millions de victimes en 2017 seulement. Pour éradiquer ces épidémies, les dirigeants du monde entier doivent redoubler leurs efforts. Joignez-vous à nous pour demander une augmentation des fonds afin de lutter contre ces maladies en agissant ici.

Le sida. La tuberculose. Le paludisme.

Au cours des dernières décennies, ces trois maladies infectieuses et mortelles ont coûté la vie à des dizaines de millions de personnes et ont causé des souffrances et des tourments sans précédent.

Aujourd’hui, grâce à la création du Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en 2002, le monde a fait d’énormes progrès dans la lutte contre ces maladies épidémiques. De nouvelles cliniques ont été créées et des milliers d’agents de santé ont été formés pour prendre en charge la crise. En conséquence, 32 millions de vies ont été sauvées.

Cependant, après des années de progrès, de nouvelles menaces entravent des progrès futurs et des millions de personnes sont encore vulnérables.

Agissez dès maintenant : Chers enfants, nous nous engageons à mettre fin au sida, à la tuberculose et au paludisme

C’était le fondement du discours de Natalie Portman devant une dizaine de milliers de Global Citizens le samedi 28 septembre, lorsqu’elle a appelé à accroître l’investissement dans le Fonds mondial pour faire avancer la lutte pour éradiquer le sida, la tuberculose et le paludisme une fois pour toutes.

Lors du Global Citizen Festival, qui se tenait à Central Park à New York, Mme Portman a exhorté le public à se joindre à elle en signant une lettre ouverte du Fonds mondial adressée aux enfants de sept ans. La lettre demande au monde d'intensifier ses efforts et promet explicitement de mettre fin au sida, à la tuberculose et au paludisme comme épidémies d’ici 2030, l’année où ces enfants de sept ans deviendront adultes.

« Au cours des 11 prochaines années, nous allons faire tout notre possible pour éradiquer ces trois maladies de ce monde, a déclaré Mme Portman. J’ai signé cette lettre pour intensifier la lutte pour mettre fin à ces maladies d’ici 2030 et garantir un meilleur futur pour les enfants dans le monde entier aujourd’hui ».

« Joignez-vous à moi pour agir afin de mettre fin à ces maladies et aider à sauver 16 millions de vies supplémentaires au cours des trois prochaines années, » a-t-elle ajouté.

Articles liés 22 août 2019 Le Canada a répondu à l'appel des Global Citizens à intensifier la lutte contre le sida, la TB et le ...

Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial, est ensuite monté sur scène pour remercier Mme Portman pour son soutien et se faire l’écho des appels en faveur d’un « progrès décisif » vers l’objectif mondial 3 pour la santé et le bien-être.

« Nous pouvons créer un monde plus sain pour les enfants de sept ans d’aujourd’hui et ceux à venir, mais nous ne pouvons y arriver seuls », a-t-il dit à la foule. Le 10 octobre, les dirigeants du monde entier se réuniront en France pour allouer des fonds à la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Nous avons besoin de récolter au moins 14 milliards de dollars pour accélérer la fin de ces épidémies, sauver 16 millions de vies et éviter 234 millions de nouvelles infections au cours des trois prochaines années. »

« Global Citizens, vos voix ont déjà réussi à mobiliser des engagements de la part de l’Allemagne et du Canada cette année, a-t-il continué. Ensemble, nous devons demander à plus de dirigeants d’intensifier la lutte. »

Articles liés 30 juillet 2019 Comment le Fonds mondial œuvre pour mettre un terme au sida, au paludisme et à la tuberculose

En août, grâce en partie aux actions menées par des dizaines de milliers de Global Citizens, la chancelière allemande Angela Merkel a annoncé que l’Allemagne investirait 1 milliard d’euros (1,09 milliard de dollars) dans le fonds. Quelques jours avant, le Canada s’est également engagé à allouer 930,4 millions de dollars canadiens (701 millions de dollars américains) au fonds — une augmentation de 16 % par rapport au dernier engagement du Canada en 2016.

La première ministre de la Norvège Erna Solberg a ensuite pris la parole sous les applaudissements de la foule.

« Je suis heureuse de signer cette lettre et d’annoncer ce soir que la Norvège portera sa contribution au Fonds mondial à 2,2 milliards de NOK (2,4 millions de dollars américains) d’ici 2023, a déclaré Mme Solberg. Cela contribuera à mettre fin aux épidémies de VIH/sida, de tuberculose et de paludisme au cours de notre vie ».

Elle a conclu en disant : « Poursuivons notre lutte pour la sauvegarde de la santé… pour tous. »