Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

In this screengrab, Lupita Nyong'o speaks during "One World: Together At Home" presented by Global Citizen on April, 18, 2020.
Getty Images for Global Citizen
Citoyenneté

7 moments clés du « One World: Together At Home »


Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Nous avons tous un rôle à jouer pour endiguer la propagation du COVID-19. L’événement mondial « One World: Together at Home » a montré ce que nous pouvons accomplir lorsque nous travaillons ensemble. Vous pouvez vous joindre à Global Citizen en passant à l’action ici.

Des vedettes, des dirigeants, des experts en santé et des scientifiques ont célébré samedi le 18 avril le personnel soignant confronté à la pandémie de coronavirus COVID-19 lors d’un événement mondial historique. 

L’événement a permis de recueillir 127,9 millions de dollars, dont 55,1 millions pour le Fonds de solidarité COVID-19 de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et 72,8 millions pour les organisations locales et régionales.

Global Citizen, en collaboration de Lady Gaga, a rassemblé des apparitions de plus de 70 artistes dans le cadre de l’événement « One World: Together at Home » en soutien au personnel soignant et à l'OMS.

Coanimée par les Jimmy Fallon de The Tonight Show, Jimmy Kimmel de Jimmy Kimmel Live et Stephen Colbert de The Late Show With Stephen Colbert, l’émission a touché des milliards de personnes dans 175 pays. 

Voici une liste des histoires les plus inspirantes de travailleurs en première ligne, des apparitions de célébrités les plus divertissantes, et bien d’autres de l’événement diffusé en ligne et à la télévision.

1. Les vedettes ont salué les efforts de l’OMS

Dans le monde entier, l’OMS accomplit un travail extraordinaire pour diriger les efforts de réponse, par le biais du Fonds de solidarité COVID-19.

Le 18 avril, les célébrités se sont réunies pour remercier l’OMS pour ses efforts inlassables pour soutenir les personnes les plus vulnérables du monde.

L’acteur de la série The Sinner Matt Bomer a déclaré que nous devons adopter une approche globale et locale pour lutter contre le coronavirus COVID-19.  

Articles liés 1 avril 2020 Tout ce que vous devez savoir sur le Fonds de solidarité COVID-19 lancé par l’OMS

« Penser globalement signifie soutenir les efforts de l’Organisation mondiale de la Santé pour freiner la pandémie et prévenir de futures épidémies, a-t-il déclaré. Et agir localement signifie soutenir vos organisations caritatives et vos initiatives locales afin que le personnel soignant en première ligne et les personnes à risque immédiat disposent des ressources nécessaires à leur survie ».

Jameela Jamil, qui a animé la première heure du direct en ligne, a souligné que le COVID-19 ne respecte pas les frontières ni ne fait de discrimination fondée sur le sexe, la race ou la classe sociale.  

Le moment est venu, a-t-elle dit, « de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour sortir de ce moment de l’histoire, meilleur et plus fort que nous ne l’étions auparavant ».

Mme Jamil a demandé aux gouvernements, aux entreprises et aux philanthropes de soutenir le personnel de santé en première ligne en soutenant le Fonds de solidarité de l’OMS.  

Vous pouvez en apprendre plus sur l’impact du « One World: Together at Home » et comment l’événement a réussi à recueillir des engagements d’une valeur de 127,9 millions de dollars pour lutter contre le COVID-19, ici.

2. Le monde a célébré les travailleurs de la santé en première ligne

Malgré les nombreuses apparitions de célébrités dans cette émission spéciale mondiale, les véritables stars du spectacle ont été les travailleurs de la santé qui se mettent en danger contre le COVID-19, et qui travaillent pour nous garder tous en bonne santé, nourris et en sécurité. 

Le spectacle a suscité gratitude et remerciements, ainsi que des appels pour des fournitures et des ressources urgentes, comme les équipements de protection individuelle (ÉPI) dont les travailleurs de la santé ont besoin pour pouvoir poursuivre leur travail.

L’actrice Sarah Jessica Parker a mis en lumière les travailleurs de la santé de l’hôpital Elmhurst dans le Queens, à New York, qui ont un besoin désespéré de fournitures. L’hôpital dessert une population majoritairement ouvrière et immigrée dans un quartier où le coronavirus s’est rapidement propagé.

« À tous les médecins et infirmières, à tous ceux qui travaillent à l’hôpital d’Elmhurst, sachez que nous sommes attentifs à tout ce que vous faites, a déclaré Mme Parker. Vous êtes des héros et nous vous sommes à jamais reconnaissants des sacrifices que vous avez faits pour maintenir la communauté en bonne santé et en sécurité ». 

Mme Parker a exhorté tout le monde à faire leur part pour s’assurer que l’hôpital Elmhurst et les hôpitaux du monde entier disposent des ventilateurs, des équipements de protection et du personnel clinique dont ils ont besoin pour répondre à la crise. 

La joueuse de tennis professionnelle Naomi Osaka a lu des mots de gratitude pour les travailleurs de la santé du monde entier.  

Pendant ce temps, l’actrice de la série Riverdale, Lili Reinhart, a parlé de sa sœur, infirmière dans l’unité de soins intensifs cardio-vasculaires de la clinique de Cleveland, alors qu’elle appelait le monde à soutenir et à protéger les travailleurs de la santé. 

« Nous ne pouvons pas laisser des personnes comme ma sœur risquer leur vie sans faire tout ce qui est possible pour leur fournir les ressources dont elles ont besoin », a-t-elle déclaré. 

Dans un moment d’émotion, l’actrice Awkwafina a souligné que de nombreuses personnes ont été séparées de leurs proches dans leurs derniers moments — et a remercié les travailleurs de la santé qui s’assurent que les personnes traitées pour le virus savent qu’elles sont aimées.  

« Si vous envisagez d’appeler un proche, ne remettez pas à plus tard, ne raccrochez pas avant d’avoir dit ce que vous avez à dire, trouvez le temps maintenant et les mots pour faire savoir à ceux que vous aimez qu’ils sont aimés, a-t-elle déclaré. Soyez prudents, soyez intelligents, soyez gentils ». 

Oprah a elle aussi apporté une contribution sincère, en disant : « Dans chaque pays, sur chaque continent, nous avons vu des actes de courage phénoménaux de la part de personnes qui sont en première ligne dans cette lutte contre le coronavirus ... Ils sont vraiment les meilleurs d’entre nous. »

Victoria et David Beckham se sont également joints à l’événement pour partager des messages de gratitude et de soutien au personnel soignant, en déclarant : « [Nos] remerciements vont à tous les travailleurs de la santé du monde entier qui travaillent si, si fort ... Merci du fond du cœur », a déclaré Mme Beckham.

3. Des célébrités nous ont donné de bons conseils pour rester en bonne santé à la maison

Des stars du sport — ainsi que le comédien Jack Black — ont rejoint l’événement pour donner à chacun des conseils sur la façon de se maintenir en bonne santé physiquement et mentalement, à la maison pendant le confinement. 

M. Black a prouvé que l’exercice physique peut toujours être amusant à la maison, et nous a montré exactement comment le faire.

« Il est temps d’aplatir la courbe, pas seulement cette courbe, l'autre courbe également, » a plaisanté M. Black en pointant à son ventre, avant de faire des pompes « style grand-mère » et du trampoline. 

Il a terminé son circuit d’exercices avec une boule de glace, car « vous le méritez ».

Lindsay Vonn, ancienne coureuse de la Coupe du monde de ski alpin pour les États-Unis, et P.K. Subban, défenseur des Devils du New Jersey, a également donné quelques conseils d’exercices à faire à la maison — cette fois-ci, un peu plus intense. Subban a fait une série de pompes avec Vonn sur le dos, qui a introduit une performance d’Adam Lambert. 

Articles liés 19 avril 2020 Lady Gaga, Celine Dion, Taylor Swift et bien d’autres : les moments musicaux du « One World: Together At Home ...

Plus tard, la capitaine de l’équipe féminine de football des États-Unis, Megan Rapinoe, a montré ses talents de footballeuse en tapant habilement dans un ballon chez elle tout en encourageant tout le monde à rester chez soi.

D’autres stars ont profité de ce moment pour donner des conseils extrêmement importants sur la façon de se protéger et de se préserver des coronavirus. 

Un groupe de stars de la WWE a fait la promotion du lavage des mains — avec les lutteurs Sasha Banks, Braun Strowman, Xavier Woods et Becky Lynch qui ont tous fait des apparitions. 

Le chanteur de reggaeton colombien J. Balvin a également invité les téléspectateurs à suivre les recommandations en matière de santé, en anglais et en espagnol, en donnant des conseils en six étapes faciles : se laver les mains, tousser et éternuer dans le coude, ne pas toucher son visage, se tenir à au moins 1,80 m des autres et vérifier régulièrement son état de santé.

Mais il ne s’agissait pas seulement de rester en forme et en bonne santé physique, car prendre soin de notre santé mentale est également un élément essentiel pour rester en bonne santé pendant la période de confinement. 

L’actrice Kerry Washington a déclaré que la pratique de la distanciation sociale peut affecter la santé mentale, que vous restiez à la maison ou que vous travailliez en première ligne, et a rappelé aux personnes qu’il existe des ressources pour les aider.

Kerry Washington-One-World-Together-At-Home.JPGIn this screengrab, Kerry Washington speaks during "One World: Together At Home" presented by Global Citizen on April, 18, 2020.
Image: Getty Images for Global Citizen

La Dre Sue Varma, psychiatre au centre médical NYU Langone, a parlé de la gestion de la santé mentale pendant la pandémie. 

Dre Varma a expliqué qu’il est normal de ressentir de la peur, de l’anxiété et du chagrin pendant cette crise sanitaire mondiale, en encourageant les personnes qui ressentent cela à parler avec leurs médecins ou leurs conseillers. 

« Identifiez vos émotions et parlez-en à une personne de confiance, a-t-elle déclaré. Nous sommes ensemble dans cette épreuve et nous allons la traverser ensemble. N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul ».  

4. Nous avons entendu les témoignages extraordinaires et courageux de la part des travailleurs de la santé en première ligne 

Alors que le soutien et les messages de remerciement affluaient du monde entier, les travailleurs de la santé en première ligne et d’autres personnes ont elles aussi eu l’occasion de partager leurs expériences, leurs défis déchirants et ce qui les fait vivre.

La Dre Anna Carvahlo, médecin urgentiste et mère célibataire du Canada, a décrit sa séparation de ses jumelles de 4 ans après avoir pris la décision difficile de les laisser chez ses parents pendant qu’elle travaillait pour les protéger, ainsi que les autres.  

Elle a décrit comment l’une de ses filles lui avait dit : « Tu te souviens de la façon dont nous nous embrassions ? » — mais elle a ajouté que les applaudissements des personnes qui encouragent le personnel soignant l’aident à continuer. 

Pour la microbiologiste équatorienne Daniela Martinez, être séparée de ses deux enfants est le défi personnel le plus difficile qu’elle ait jamais eu à relever. Mais elle dit qu’elle fait son travail pour aider les autres. 

« Tout ce que nous faisons sur la ligne de front est fait par amour et respect pour tous les êtres humains », a-t-elle déclaré. 

Maria Lusia Azzolini, médecin aux soins intensifs à Milan — l’une des villes les plus touchées au monde — a déclaré que la partie la plus difficile de son travail était d'essayer de traiter tellement de patients malades en même temps. 

Mais elle a souligné un moment gratifiant, expliquant que c’est « quand vous voyez le patient respirer seul, sourire, parler et retourner à sa famille ». 

L’animateur Stephen Colbert, qui a animé la diffusion télévisée de « One World Together At Home » aux côtés de Jimmy Fallon et Jimmy Kimmel, a également présenté la Dre Sanam Ahmed, médecin de soins intensifs à l’hôpital Mount Sinai de New York. 

Sanam Ahmed-Stephen-Colbert-One-World-Together-At-Home.JPGIn this screengrab, (L-R) Stephen Colbert and Sanam Ahmed, M.D. speak during "One World: Together At Home" presented by Global Citizen on April, 18, 2020.
Image: Getty Images for Global Citizen

Lorsque M. Colbert l'a demandé ce qu’elle voulait que les gens sachent sur son travail, Dre Ahmed a répondu de manière accablante : « Si tu ne peux pas tenir la main de ta mère, je suis là pour lui tenir la main ».

Pendant ce temps, le Dr Djoume Diakite, au Mali, a décrit ce que c’est que de s’attaquer au COVID-19 après avoir récemment réagi à Ebola, et a souligné les leçons que l’on peut tirer de l’Afrique de l’Ouest pour faire face à une crise sanitaire de grande ampleur.

« Nous devons être pleins d’espoir, a-t-il déclaré. Nous pouvons combattre ce virus, mais nous devons être rapides. Tous les pays d’Afrique de l’Ouest qui ont été confrontés au virus Ebola savent que les épidémies se nourrissent de retards. Le Mali a stoppé le virus Ebola en agissant rapidement ».

5. L’événement a mis en évidence l’impact du COVID-19 sur les personnes vulnérables

Une grande partie du « One World Together At Home » avait pour but de reconnaître que le coronavirus affecte de manière disproportionnée les personnes qui se trouvent déjà dans une situation vulnérable. 

Les acteurs Jason Segal et Amy Poehler ont attiré l’attention sur les personnes sans domicile fixe qui n’ont pas accès à la nourriture, à un abri et à une assistance médicale.

« Que faites-vous lorsque vous n’avez pas de maison ? » a demandé Jason Segal. Il a ensuite présenté Josiah Haken, vice-président des opérations de sensibilisation de l’organisation New York City Relief, qui a expliqué comment il travaille pour livrer des repas aux personnes dans le besoin. 

Articles liés 17 mars 2020 Pourquoi les mesures de confinement sont essentielles pour lutter contre la propagation du coronavirus

« La communauté des sans-abri est l’un des groupes les plus vulnérables lorsqu’il s’agit d’affronter le COVID-19 », a ajouté Mme Poehler plus tard dans l’émission, avant de présenter Renata Alexis, directrice principale du refuge pour jeunes Covenant House, pour parler de l’impact du COVID-19 sur les jeunes qu’elle aide à soutenir.

L’actrice de la série Blue Bloods, Bridget Moynahan, a souligné l’interruption de l’accès aux produits de première nécessité. Mme Moynahan a présenté Dana Marlowe, fondatrice de l’organisation I Support The Girls, qui veille à ce que les filles qui ont leurs règles aient accès à des produits d’hygiène pendant la pandémie.

Pendant ce temps, la directrice de Mercy Corps en Syrie, Kieren Barnes, a demandé au monde de ne pas oublier la crise en Syrie — où plus de 13 millions de personnes ont été forcés de quitter leur maison.

Une autre question importante pendant le confinement a été la recrudescence des cas de violence domestique. Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité des sexes en France, a évoqué la montée de la violence domestique dans le monde entier. 

Martha Delgado, vice-ministre des Affaires étrangères du Mexique, a également annoncé que le gouvernement mexicain allait développer une technologie pour aider à assurer la sécurité des femmes pendant la pandémie de COVID-19.

Les personnes qui avaient déjà du mal à s’en sortir avec de faibles salaires ou qui étaient confrontées à l’insécurité alimentaire ont également été durement touchées par la pandémie. Hilda Ayala, directrice des programmes à Los Angeles Regional Food Bank, a fait part des défis auxquels elle est confrontée.

« Il y a un besoin criant d’aide alimentaire de la part de personnes qui n’en auraient normalement pas besoin », a-t-elle déclaré, notant que l’augmentation est en grande partie due au fait que des personnes ont été récemment licenciées de leur emploi à cause de la pandémie.  

Alicia Keys et Beyoncé ont toutes deux souligné l’impact disproportionné de COVID-19 sur la communauté afro-américaine aux États-Unis ; tandis que plus tard dans l’émission, Lupita Nyong'o et Priyanka Chopra Jonas ont souligné l’impact de COVID-19 sur les communautés vivant dans l’extrême pauvreté et dans les camps de réfugiés.  

« Nous devons nous souvenir que même si nous nous protégeons mutuellement, nous ne pouvons pas nous permettre de prendre nos distances émotionnelles », a déclaré Mme Nyong'o, en exhortant le monde à rester vigilant et à maintenir des liens locaux et mondiaux solides.

6. Nous avons appris plus sur les organisations qui nous protègent des futures crises sanitaires

En plus d’honorer et de soutenir le travail déjà accompli pour lutter contre le COVID-19, « One World Together At Home » a souligné l’importance du renforcement des systèmes de santé mondiaux — pour faire en sorte que rien de tel ne se reproduise jamais.  

Pour y parvenir, il faut financer les organisations internationales qui travaillent sans relâche au renforcement des systèmes de santé et à l’élargissement de l’accès à la vaccination. Parmi ces organisations, citons Gavi, l’Alliance du Vaccin, qui a vacciné plus de 700 millions d’enfants au cours des deux dernières décennies, et l’OMS, qui travaille dans le monde entier pour renforcer les systèmes de santé des pays.

Samuel L. Jackson a applaudi les gouvernements qui, comme la Norvège, l’Irlande, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Belgique, ont intensifié le financement de l’aide à l’étranger et les contributions pour soutenir Gavi.

Articles liés 30 août 2019 Cette initiative a sauvé 13 millions de vies. Avec un nouveau financement, elle pourrait en sauver des millions d’autres.

Il a décrit les pays comme étant des « champions de longue date du fonds » et a appelé les gouvernements du monde entier à les rejoindre. 

L’acteur et mannequin Henry Golding s’est joint à l’appel de M. Jackson, soulignant qu’« alors que le monde s’efforce de mettre fin à cette crise sanitaire mondiale unique en son genre, nous ne devons pas oublier la nécessité absolue de protéger tous les enfants contre toutes les maladies ».

« [Gavi] s’efforce également de s’assurer qu’une fois qu’un vaccin sera prêt, il sera disponible pour tous ceux qui en ont besoin, a-t-il déclaré. Merci à tous les scientifiques et chercheurs qui travaillent pour protéger toutes les générations contre le COVID-19 ». 

Plus tard, Idris et Sabrina Elba ont raconté l’histoire d’une femme, Italica Grandona, qui a survécu à la grippe espagnole en 1918 — et à 102 ans, elle a survécu au COVID-19 en mars. 

« Bien que nous ne soyons pas encore sortis de l’auberge, c’est l’espoir qui nous nourrit tous », a déclaré Mme Elba. 

« Dites à nos dirigeants que nous méritons tous des soins de santé de qualité », a déclaré M. Elba. 

7. Il y a eu d’agréables moments de réconfort.

Il y a eu aussi beaucoup de moments drôles et édifiants, comme le moment de YouTuber et l’animatrice de talk-show Lilly Singh, qui a fait ressortir les rires en se faisant passer pour sa famille.

« C’est le jour de quarantaine 1 million avec ma famille », a déclaré Lilly Singh.

L’humoriste a mis en scène les membres de sa famille, discutant qui avait une meilleure relation avec Lady Gaga et elle a encouragé les personnes à rester chez elles et en bonne santé.

Le duo français Laure & Sébastien, quant à lui, s’est produit devant une maison de retraite à Tulle, en France, et a fait danser les résidents.

L’animateur Jimmy Fallon et le groupe du The Tonight Show, The Roots, ont fait la « danse de la sécurité » avec des travailleurs de la santé, et l’animatrice de télévision Ellen DeGeneres a présenté des scènes plus réconfortantes. 

« Ce virus provoque tant de chagrin, mais de petits actes de gentillesse surgissent partout, a-t-elle déclaré. Comme le principal Michael Caira dans le Massachusetts, qui reste en contact avec ses élèves en organisant des soirées dansantes sur leur pelouse ».

« Cela se passe partout : des chants d’opéra par les fenêtres, des fêtes virtuelles de couture de masques, des dons de nourriture pour les médecins et les infirmières, et il y a des pancartes faites maison partout pour nous donner de l’espoir , a-t-elle ajouté. Cette crise nous a tous isolés, mais la force de la bonté humaine fait que nous ne sommes jamais seuls. »