Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Santé

Pourquoi vous ne devriez plus jamais négliger vos vaccins

Chaque année, on estime que 3 millions de personnes meurent de maladies évitables grâce à la vaccination comme la rougeole, la polio ou encore la grippe. Parmi les victimes figurent un grand nombre d’enfants âgés de moins de 5 ans.

Si la vaccination a grandement réduit le nombre de décès associés à ces maladies, la couverture stagne à 86 % selon l’Organisation mondiale de la Santé.

Voici pourquoi la vaccination est si importante.

Agissez dès maintenant : Demandez aux dirigeants d’investir dans des vaccins

Les maladies évitables par la vaccination tuent des millions de personnes chaque année

Plus de 3 millions de personnes meurent chaque année de maladies évitables, mais ce nombre était une fois beaucoup plus élevé.

Ainsi, avant la découverte du vaccin contre la rougeole, en 1963, des éclosions de cette maladie survenaient tous les deux ou trois ans, entraînant la mort de quelque 2,6 millions de personnes chaque année selon l’OMS

On estime que la vaccination a permis de prévenir 20,4 millions de décès. En 2000, la rougeole a causé environ 550 000 décès. En 2016, le nombre de décès avait chuté à 89 780, toujours selon l’OMS.

En lire plus : On rapporte que des femmes en RDC sont forcées d’échanger des faveurs sexuelles contre des vaccins contre l’Ebola

Si le vaccin contre la rougeole a sauvé des vies, c’est aussi le cas pour la polio, alors que 350 000 cas avaient été rapportés en 1988 contre seulement 8 en 2018.

La vaccination a permis d’éradiquer la variole, et la polio pourrait bientôt subir le même sort

La variole est la seule maladie qui a été éradiquée dans le monde et son éradication est due en grande partie à un effort mondial de vaccination.

Extrêmement contagieuse, cette maladie mortelle a tué 300 millions de personnes au 20e siècle, selon la BBC.

La polio est la deuxième maladie évitable qui pourrait bientôt être éradiquée dans le monde. Elle est actuellement éradiquée à 99,9 %.

Cette maladie demeure toutefois endémique dans trois pays : l’Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan. On a recensé seulement 22 cas de polio en 2017 et seulement 8 en 2018, selon l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite (IMEP).

De tels progrès sont possibles grâce aux campagnes de vaccination et confirment la nécessité de poursuivre les efforts d’immunisation.

Si vous n’êtes pas vacciné, vous pouvez transmettre la maladie aux autres

Peut-être vous pensez que vous n’avez pas besoin d’être vacciné puisque vous êtes en parfaite santé et qu’il est peu probable que vous contractiez la polio ou que vous mourriez de la grippe. Ce raisonnement est bancal, et ce, pour deux raisons.

Premièrement, si une maladie comme la polio existe, elle constitue une menace pour tout être humain, où qu’il soit. En effet, si elle est éradiquée dans des pays comme les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, elle demeure endémique ailleurs. C’est-à-dire que si vous voyagez, vous êtes susceptible de contracter le virus et de le transmettre.

En lire plus : Il y a 5 ans, l’Inde a officiellement éradiqué la polio

Deuxièmement, vous êtes peut-être en bonne santé, mais ce n’est peut-être pas le cas pour certains de vos proches. Si vous contractez la grippe et la transmettez à un enfant ou à une personne âgée, vous menacez leur santé et cela pourrait leur être fatal.

Le mouvement anti-vaccination a causé des épidémies

Le mouvement anti-vaccination véhicule des idées qui vont contre l’évidence scientifique, suscite la peur chez les parents et les encourage à refuser de faire vacciner leurs enfants. Les enfants non vaccinés tombent malades, ce qui peut constituer le point de départ d’une épidémie.

Au Royaume-Uni, le nombre d’enfants vaccinés diminue chaque année. En 2013 et 2014, le taux de vaccination atteignait 94,3 % alors qu’il a reculé à 91,9 % en 2015 et 2016.

Plusieurs personnes lient cette diminution aux théories anti-vaccin et il semble y avoir un lien entre ce mouvement et l’augmentation du nombre de cas de rougeole.

En lire plus : Les professionnels de la santé s’inquiètent des centaines de milliers de cas de rougeole dans le monde

L’an dernier, on a recensé 14 451 cas de rougeole dans 30 pays européens, une hausse importante par rapport aux 4 600 cas recensés en 2016, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM).

Aux États-Unis en 2013, un lien semblable a été établi alors que 4 000 cas de coqueluche ont été recensés. C’est la plus importante éclosion depuis 1959.

On a constaté une augmentation de 12 % du nombre de refus de vaccination comparé à 2006, selon une enquête publiée dans le journal Pediatrics.

Les maladies évitables par la vaccination coûtent cher

Être malade coûte très cher.

Une étude de Health Affairs estime que les maladies évitables par la vaccination qui frappent les adultes ont coûté quelque 9 milliards de dollars américains en 2015, dont 7,1 milliards de dollars étaient causés par les personnes non vaccinées.

Global Citizen fait campagne pour les Objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies, et notamment pour l’objectif 3, l’accès à la santé pour tous. La vaccination est l’un des moyens les plus efficaces pour atteindre cet objectif. À vous de passer à l’action ici.