Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Senior Clinical Research Nurse Ajithkumar Sukumaran prepares the COVID 19 vaccine to administer to a volunteer, at a clinic in London, Aug. 5, 2020.
Kirsty Wigglesworth/AP
AdvocacySanté

L'UE mobilise 400 millions d'euros de garanties pour un accès équitable aux vaccins anti-COVID-19


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
La pandémie de COVID-19 a non seulement déclenché une crise sanitaire mondiale, mais aussi engendré des difficultés en matière d'éducation, d’alimentation et d'économie. Pour éviter que des millions de personnes ne retombent dans la pauvreté, les Nations Unies exhortent les pays à s'unir pour lutter contre ce virus et avancer vers la réalisation des Objectifs mondiaux. Rejoignez Global Citizen et passez à l'action ici.

Lundi, la Commission européenne a annoncé avoir rejoint le COVID-19 Vaccine Global Access Facility (COVAX). Elle s'est engagée à fournir 400 millions d'euros de garanties pour soutenir la collaboration mondiale visant à assurer un accès juste et équitable aux vaccins anti-COVID-19 dans le monde entier.

La décision d'adhérer au dispositif COVAX s'inscrit dans le prolongement de la campagne « Global Goal: Unite for Our Future », menée par la Commission européenne en collaboration avec Global Citizen. Cette initiative invitait les dirigeants, les entreprises et les philanthropes du monde entier à engager les fonds nécessaires pour garantir un accès équitable aux tests, aux traitements et aux vaccins anti-COVID-19 pour tous, partout — particulièrement pour les communautés les plus pauvres et les plus marginalisées. « Global Goal: Unite for Our Future » a contribué à mobiliser plus de 1,5 milliard de dollars en subventions et 5,4 milliards de dollars en prêts et garanties, soit près de 7 milliards de dollars de promesses de dons au total.

« Aucun pays, aucun continent ne peut vaincre le coronavirus seul », a déclaré lundi Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, dans un enregistrement vidéo daté de lundi.

« Nous devons unir nos forces, et c'est ce que les deux campagnes Coronavirus Global Response et “Global Goal: Unite for Our Future” sont en train de réaliser... Aujourd'hui, nous allons un peu plus loin. La Commission européenne est prête à rejoindre le mécanisme COVAX. »

En avril, Gavi, l'Alliance du Vaccin, a lancé COVAX aux côtés de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le dispositif vise à acheter 2 milliards de doses du futur vaccin anti-COVID-19 d'ici la fin de l'année 2021.

Le mécanisme permettra de distribuer le vaccin de façon équitable dans le monde entier et de permettre à tout pays, quelle que soit sa solvabilité, d'y avoir accès.

Selon l'OMS, une distribution équitable du vaccin est particulièrement importante face à la pandémie, puisque si sa disponibilité n'est assurée que dans un seul pays, le virus continuera de se propager, de coûter des vies et de nuire à l'économie mondiale dans sa globalité. En d'autres termes, dans le contexte de ce virus, personne n'est protégé tant que tout le monde ne l'est pas.

Articles liés 27 juin 2020 Global Citizen mobilise plus de 1,5 milliard de dollars de subventions et 5,4 milliards de dollars de prêts et garanties ...

Pour éviter que le nationalisme en matière de vaccins — à savoir la monopolisation des vaccins par les pays riches — ne fasse dérailler la relance mondiale, l'OMS et les autres organisations membres du Access to COVID-19 Tools (ACT) Accelerator encouragent les pays riches à mettre en commun leurs ressources sans entrer en concurrence les uns avec les autres. COVAX est donc un véritable pilier de l'ACT Accelerator en matière de vaccins.

« Le seul moyen de surmonter une pandémie mondiale, c'est de coopérer au niveau mondial, a déclaré Mme von der Leyen dans un communiqué de presse. Près de 16 milliards d'euros ont été promis à ce jour et des chercheurs ainsi que des organisations de renom mettent en commun leurs efforts pour fournir des vaccins, des tests et des traitements, qui constitueront notre bien commun et universel… Je suis convaincue que ces efforts nous rapprochent de notre objectif, à savoir : vaincre ce virus, ensemble. »

Articles liés

Si l'Australie et l'Union européenne (UE) ont d’ores et déjà annoncé leur engagement auprès de COVAX, d'autres États du G20 n'ont pas encore rejoint ce partenariat. Les pays ont jusqu'à lundi pour manifester leur intérêt à se joindre à l'initiative, dont le but est de profiter à tous.