Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Eau et Hygiène

Cette fille autochtone de 13 ans a été sélectionnée pour un prix international de la paix

Twitter/@PerryBellegarde‏

Autumn Peltier a déjà plusieurs années d’expérience comme défenseure de l’eau. Elle a rencontré le premier ministre, elle a assisté à l’Assemblée générale annuelle de l’Assemblée des Premières Nations et elle a marché sur l’autoroute au nom de la protection de l’eau. À l’âge de 13 ans, Peltier est maintenant candidat pour le Prix international de la Paix pour les enfants.

Les 151 enfants sélectionnés pour le Prix international de la Paix des enfants ont été annoncés récemment et le seul candidat canadien est l’adolescente d’origine Anishinaabe de la Première Nation Wikwemikong.

Depuis qu’elle a environ huit ans, Peltier fait un plaidoyer pour l’eau potable et est déjà considérée comme une protectrice de l’eau — tout comme sa tante Josephine Mandamin, qui a reçu le Prix du lieutenant-gouverneur pour l’excellence en matière de conservation du patrimoine ontarien en 2016.

Lancé en 2005, le Prix international de la Paix pour les enfants est attribué à un enfant qui travaille pour améliorer la vie des enfants autour du monde.

En lire plus : Cette communauté des Premières nations vient d’être avisée de ne pas boire leur eau potable

Peltier a déjà été reconnue à l’échelle internationale. En 2015, elle a été invitée à une conférence sur le climat pour les enfants en Suède.

Le but de la conférence était de rassembler des enfants de 32 pays pour rédiger des demandes pour les leaders du monde. Le communiqué a ensuite été remis à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique de 2015 à Paris.

« J’aime dire aux gens que cette eau est vraiment sacrée. L’eau est la vie », a déclaré Peltier à CBC .

Peltier a présenté Justin Trudeau à l’Assemblée générale annuelle de l’Assemblée des Premières Nations en 2016. Elle a préparé un discours, mais n’a eu que quelques instants pour interagir avec le premier ministre.

En lire plus : Cette adolescente est la première autochtone à remporter le titre de Miss Teenage Canada

Elle a pris son moment pour dire à Trudeau qu’elle n’aimait pas ses choix à date. La fille a commencé à pleurer lorsqu’elle a tenté de parler des pipelines, selon Huffington Post Canada .

Peltier a dit que Trudeau a promis de protéger l’eau.

Parmi ses exploits inspirants, Peltier a lancé un appel à l’action en 2016. Elle a demandé aux citoyens de fermer les autoroutes à travers le Canada pendant une heure le 5 décembre, 2016 afin de promouvoir la protection de l’eau. Elle s’est tenue avec sa mère sur une autoroute à Espanola, en Ontario.

« Je pleure en regardant les vidéos de Standing Rock,  a déclaré Peltier . Nous ne devrions pas avoir à nous battre pour notre eau, nous devrions simplement avoir de l’eau potable propre ».

En lire plus : Le discours de Justin Trudeau devant l’Assemblée générale de l’ONU s’est concentré sur les peuples autochtones du Canada

L’adolescente veut sensibiliser le monde à la protection de l’eau dans diverses communautés et parmi les enfants.

« Ce n’est pas seulement en Amérique du Nord où nous avons besoin d’eau potable, c’est partout dans le monde » a-t-elle dit dans son appel .

Le Prix international de la Paix pour les enfants sera décerné le 4 décembre aux Pays-Bas.

Global Citizen veut résoudre les plus grands problèmes de ce monde, y compris les problèmes liés à l’eau et l’hygiène. Vous pouvez agir ici.