Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

People who want to learn about and take action on the world’s biggest challenges. Extreme poverty ends with you.

Filles et Femmes

9 raisons pour lesquelles les dots ont des effets néfastes sur les femmes

Bride in mass wedding in India dowryImage: AP Photo/Ajit Solanki

Définie simplement, la dot semble inoffensive. Elle incarne un cadeau de mariage — généralement de l'argent — offert par la famille d'une mariée à celle du marié dans le but de solidifier l’union du couple.

Mais en s’attardant sur ce sujet, on découvre un système aussi mauvais et nuisible pour les droits des femmes que le mariage des enfants, la mutilation génitale féminine et les systèmes de tutelle masculine.

Dans plus d'une douzaine de pays à travers le monde, la dot est une pratique courante. Dans presque tous les cas, cette pratique opprime directement ou indirectement les femmes.

Elle conduit souvent à des abus et à de la violence.

L'Inde, en particulier, est l'épicentre de la culture de la dot, bien que le gouvernement ait interdit cette pratique en 1961. Les effets du système érodent les efforts réalisés pour améliorer l'égalité de genre et l'égalité économique.

Voici 9 raisons pour lesquelles la culture de la dot en Inde est horrible pour les femmes.


Les femmes sont tuées

Chaque année, plus de 8 000 femmes meurent en raison du système de dot indien. Parfois, une femme est assassinée par son mari ou sa belle-famille quand sa famille ne peut pas payer le cadeau de dot demandé. D’autres fois, les femmes se suicident après avoir été victimes de harcèlement et d'abus pour ne pas avoir respecté le prix de la dot.

En savoir plus : Rencontre avec Lela Edgar, une photographe qui relate les récits des survivantes d'attaques à l'acide

L'impunité autour de cet enjeu aggrave ce cycle de violence : seulement un tiers des meurtres déclarés motivés par la dot donnent lieu à des condamnations.


Les femmes sont violentées

Les femmes qui ne peuvent pas payer le prix de la dot, ou qui ne seront plus en mesure de le payer à l'avenir, sont souvent victimes de harcèlement et d'abus. Parfois, les maris ou les beaux-parents aspergent une femme d'acide ou l'immolent.

« La violence peut prendre la forme de coups violents, de torture émotionnelle, de retenue d'argent, d’expulsion du domicile, d’éloignement des enfants ou d’adultère, en toute impunité ». Dans des cas extrêmes, elle peut aller jusqu’à « brûler la femme vivante », a déclaré Savra Subratikaan, militante des droits des femmes à New Delhi, au Centre Pulitzer.


Les dots augmentent la probabilité du mariage des enfants

Pour éviter des dots plus importantes, les familles marient souvent leurs filles quand elles sont mineures.

À l’échelle mondiale, plus de 700 millions de femmes en vie aujourd’hui ont été mariées alors qu'elles avaient moins de 18 ans. D'ici 2050, ce chiffre devrait passer à 1,2 milliard, selon l'association à but non lucratif Girls Not Brides, qui lutte contre le mariage des enfants.

En savoir plus : Une enfant de 11 ans forcée d'épouser un violeur en Floride inspire une action en justice pour mettre fin au mariage des enfants

L'Inde a le plus grand nombre d'enfants mariés au monde, et ce phénomène est en partie dû au système de la dot. Plus une fille est jeune, plus le prix de sa dot est bas ; pour économiser de l'argent, les familles marient donc leurs filles dès le plus jeune âge. 


Les dots empêchent les filles d'aller à l'école

Pour maintenir les prix de la dot à un niveau bas, les familles empêchent aussi les filles d'aller à l'école, car les prix de la dot augmentent avec chaque année supplémentaire d'éducation formelle.

Les familles considèrent également les frais de scolarité d'une fille comme un gaspillage d'argent, car elles ne pourront pas récupérer cet investissement plus tard dans sa vie. De plus, les filles sont souvent retenues à la maison pour effectuer du travail domestique et se former, afin de devenir de meilleures femmes au foyer.

En savoir plus : Voici les meilleurs et les pires pays pour être un enfant


Les dots maintiennent les inégalités de genre

Le système de la dot déshumanise les femmes en les traitant comme des biens échangeables. Pire encore, le système les considère non pas comme un atout, mais comme un fardeau dont il faut se débarrasser : la famille d'une mariée paie la famille du marié pour le coût de sa prise en charge.

Ainsi, chaque dot payée renforce un système dans lequel les femmes sont considérées comme des citoyennes de seconde zone.


Les dots mènent à l'infanticide

Dans la mesure où les femmes sont considérées comme un fardeau financier pour une famille, de nombreux parents décident d’avorter lorsqu’ils attendent une fille, ou de la laisser mourir après la naissance. Ces pratiques conduisent à la fois à la sous-évaluation chronique des femmes et à une énorme disparité de genre.

En savoir plus : Oui, l'esclavage existe toujours, ces pays en sont les pires délinquants

pour 100 garçons en Inde âgés entre 0 et 6 ans, il y a 914 filles, selon les données du recensement de 2011.


Les dots empêchent les femmes d’être financièrement indépendantes

Autrefois, les dots étaient censées aider les femmes à atteindre un certain degré d'indépendance dans le mariage, selon Varsha Ramakrishnan, médecin et journaliste spécialisée dans la santé des femmes. La famille de la mariée lui donnait de l'argent, et ce pécule l'aidait à obtenir un certain contrôle sur ses décisions.

Au fil du temps, la pratique s'est transformée en un système qui encourage la domination des maris et la dépendance des épouses.

En savoir plus : Cette jeune fille a interrompu un mariage d'enfants en Inde. Aujourd'hui, elle craint pour sa vie.

L'Inde, où les dots sont les plus répandues, possède l'un des taux de participation féminine à la population active mondiale les plus faibles. Ceci s’explique par le fait que les dots encouragent l'idée qu'une femme sera prise en charge par la famille de son mari, et qu'elle ne devrait pas gagner de revenus extérieurs. Une femme qui décide de faire carrière après avoir payé une dote est d’ailleurs parfois considéré comme offensant.


Les dots contraignent les pauvres à s’endetter

Les dots forcent souvent les familles pauvres à contracter des prêts avec des taux d'intérêt très élevés, à vendre leurs terres pour obtenir de l'argent, à promettre de payer des dots par mensualités, ainsi qu’à s’impliquer dans d'autres scénarios qui peuvent les conduire à crouler sous l’endettement.

« Les familles de ce groupe de revenus vont souvent mendier pour donner une dot aux filles en âge de se marier, a expliqué au Guardian Haji Mumtaz Ali, qui dirige une campagne contre la dot. D’autres parents vendent leurs terres pour obtenir une dot. Et certains parents contractent des prêts à taux élevés auprès de prêteurs et se retrouvent piégés par d'énormes dettes. »

Les dots renforcent également la hiérarchie de classe. Les familles riches, qui s'attendent à des dots plus élevées, refusent quasiment toujours les demandes en mariage des familles pauvres. 


Les dots discriminent les personnes handicapées

Le système de dot désavantage les femmes qui sont handicapées ou qui ont des problèmes de santé, puisque que la famille d'un futur mari exigera souvent des paiements plus élevés pour le mariage.

Un manuel scolaire dans l’État du Maharashtra a été retiré suite à une indignation populaire vis-à-vis d'une partie du livre, qui affirmait que les filles « laides et handicapées » seraient confrontées à des dots plus élevées.


Les dots sont répandues et oppressives, mais cela ne veut pas dire que la pratique est ancrée au point où elle ne peut être démantelée.

En Inde, des mouvements qui militent pour les droits des femmes et la justice économique luttent pour les abolir.

Une campagne contre les dots menée dans trois villages à majorité musulmane a fait chuter la pratique de 95 % à seulement 5 % des mariages, selon un représentant.

Mais il faut en faire plus. La loi interdit peut-être explicitement les dots, mais elle n’est pas assez appliquée.

La campagne Level the Law de Global Citizen travaille pour mettre fin aux lois oppressives et pour assurer leur application dans le monde entier.

Voyez comment vous pouvez agir à ce sujet ici.