Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Filles et Femmes

27 hommes célèbres qui sont fiers d'être féministes

Ce n’est pas si dur d’être féministe : il suffit de penser que les femmes et les hommes méritent des droits égaux.

Pourtant, un sondage de 2015 révélait que seulement 18 % des personnes interrogées aux États-Unis se disaient féministes, peut-être à cause des tendances qu’a eu le mouvement à exclure certains groupes racisés ou religieux à travers l’histoire, ou encore à cause de vieux stéréotypes associés aux « brûleuses de soutien-gorge ».

Mais la bonne nouvelle, c'est que 85 % de ces mêmes personnes qui ont été interrogées sur leur identité féministe ont affirmé croire en l'égalité des droits entre hommes et femmes. Aujourd'hui, au 21e siècle, le féminisme se réinvente lentement.

En savoir plus : Elle s'est d'abord attaquée aux règles, maintenant, cette adolescente se présente au conseil municipal

Aujourd'hui, les femmes n'ont pas les mêmes droits que les hommes. Dans 90 % des pays, des lois sexistes restreignent les femmes ; les femmes sont soumises à des taux plus élevés de violence et d'abus, et d'inégalité.

Heureusement, de plus en plus de gens commencent à comprendre qu'être féministe n'a rien à voir avec la haine des hommes, et tout à voir avec l'égalité entre les sexes. Mieux encore, le buzz de certaines célébrités a attiré l'attention sur l'égalité entre les femmes et les hommes, et certains d’entre eux défendent l'égalité des sexes.

Voici 27 hommes fiers d’être féministes.


1. Joseph Gordon-Levitt 

Joseph Gordon-Levitt a réalisé une vidéo sur le féminisme il y a plus de deux ans. Il y encourage les autres à parler de féminisme en dissipant la confusion autour du terme. Aujourd'hui, par le biais de son projet Hit Record, l’acteur est toujours un ambassadeur de l’égalité de genre.

« Je me qualifie de féministe, a-t-il affirmé. Il faut faire attention aux rôles qui nous sont dictés et se rendre compte qu'on n'a pas à s'adapter à ces rôles. On est qui on choisit d’être. »

Découvrez une autre interview complète de Gordon-Levitt sur le fait d'être féministe ici.

En savoir plus : Ces 7 citations féministes montrent pourquoi Ariana Grande est l’héroïne dont nous avons besoin

2. Harry Styles

Bien sûr, vous êtes en droit d’être contrariés face au fait que Styles s’est contenté de tweeter son soutien à l’occasion de la Women's March, au lieu d’y aller, mais l'icône de la pop est un féministe auto-proclamé qui soutient la campagne actuelle de l’ONU pour les femmes #HeForShe depuis 2014.

En savoir plus : 10 raisons pour lesquelles les femmes ont besoin d'un salaire égal, et luttent toujours pour cela

3. Eddie Vedder

PearlJam_hero.jpgImage: Danny Clinch for Pearl Jam

Vedder est un défenseur de longue date de l'égalité de genre et de la lutte contre les violences faites aux femmes. L'an dernier, le chanteur principal de Pearl Jam avait retiré son sweat-shirt sur scène pour dévoiler un t-shirt orange vif avec les mots « pour une Colombie sans violence contre les femmes ».

S’exprimant au sujet du droit d'une femme à contrôler sa propre santé reproductive, Vedder a également déclaré ceci en 1992 :

« Décidez des enjeux et votez, que vous soyez un homme ou une femme, car il ne s’agit pas seulement d’un enjeu féminin. Ce sont des droits humains. Si c'était le corps d'un homme et si c'était son destin, on ne se poserait pas la question. Pas dans la société d’aujourd'hui dominée par les hommes. »

En savoir plus : Comment une sécheresse au Kenya a en fait permis de scolariser plus de filles

4. Mark Ruffalo 

En 2015, Scarlett Johansson et Mark Ruffalo faisaient la promotion de leur blockbuster de superhéros The Avengers, lorsqu’un journaliste du magazine Cosmopolitan a échangé leurs questions, interrogeant Ruffalo sur son régime pour le défilé sur le tapis rouge, et Johansson sur le développement de son personnage dans le film. Le but était de prouver le sexisme qui existe dans les médias. Ruffalo était plus qu'heureux « d’afficher son côté féministe », ce qu'il dit faire tous les jours, et de répondre aux questions de Johansson. Ceci n’est qu’un exemple des nombreuses revendications féministes de l’acteur, qui s'est également montré ouvert sur l'impact que l'avortement de sa propre mère a eu sur son opinion concernant l'accès des femmes à la santé.

En savoir plus : Un sein géant apparaît à Londres pour faire une grande déclaration sur l'allaitement

5. John Legend

john-legend-global-citizen-festival-1.jpgImage: Kevin Musur, Global Citizen Festival 2012

« Tous les hommes devraient être féministes. Si les hommes se souciaient des droits des femmes, le monde serait meilleur. Nous sommes mieux lotis lorsque les femmes ont des droits, cela conduit à une meilleure société », a déclaré Legend avant de se produire avec le partenaire de Global Citizen CHIME FOR CHANGE lors de son concert en 2013.

Défendre l'émancipation des femmes fait de Legend une véritable légende à nos yeux.

6. Jon Hamm

Avant que Hamm ne gagne en notoriété en incarnant Don Draper, un terrible coureur de jupons dans la série Mad Men, il travaillait dans une garderie et comme professeur au lycée. Hors écran, il joue un autre rôle en luttant contre l'histoire sexiste d'objectification des femmes dans la publicité, en plaidant pour une meilleure époque que les années 60 pour les femmes, et en militant pour la fin des agressions sexuelles.

Hamm s'est exprimé lors d'une soirée caritative du Rape Treatment Center (Centre de traitement des victimes de viol) à Los Angeles, en soulignant notamment l'importance d'éduquer les garçons et les hommes sur l'impact de la violence sexiste.

« C'est important d'inculquer à une jeune génération l'impact du viol, l'impact durable du viol, a-t-il déclaré lors de l’événement. Les enfants, de l’école primaire au lycée en passant par l'université, sont incroyablement sensibles et incroyablement malléables, comme nous le savons tous. Il est essentiel de leur apprendre très rapidement les faits, les chiffres et autres réalités du viol. C'est un problème important pour moi en tant qu'homme, mais aussi en tant qu’éducateur, en tant qu’être humain et en tant que personne sur cette planète. »

7. Chris Martin

chris martin gcf.png

Le chanteur principal de Coldplay, Chris Martin, a non seulement souhaité diriger le Festival Global Citizen jusqu'en 2030, mais il s'est aussi engagé à mettre un terme aux inégalités de genre.

L’année dernière, Global Citizen a rejoint Coldplay dans le cadre de leur tournée « Head Full of Dreams » en Amérique latine, où nous avons fait campagne pour changer la loi et mettre fin aux lois discriminatoires envers les filles et les femmes. Avec le soutien de Coldplay, Global Citizen a sensibilisé à la suppression des lois sexistes et à l'égalité des droits pour les filles et les femmes dans le monde entier.

8. Ian Somerhalder

Chaque année, les lycéens et collégiens envoient leurs propres films sur les enjeux féminins mondiaux à l’occasion du « Girls Impact the World Film Festival ». Créé par la star de la série télévisée Vampire Diaries, Ian Somerhalder, le festival vise également à apporter des solutions créatives aux défis auxquels les femmes sont confrontées à l’échelle mondiale.

« Les femmes peuvent être des épouses, des mères, des humoristes, des bioingénieurs, des hackeuses, des mécaniciennes automobiles… La pression ne doit pas être de s’adapter aux stéréotypes et aux normes, mais plutôt de se lancer dans ses vraies passions pendant la courte vie que nous vivons sur cette planète, a expliqué Somerhalder au magazine She Knows. Bien que cela paraisse assez grandiose, quand on prend du recul et qu'on reconnaît vraiment l’inutilité des stéréotypes de rôle et la nécessité d’une véritable passion, le monde qui nous entoure est libéré dans tous les sens. »

9. Chris Hemsworth

Comme beaucoup de nouveaux parents, Hemsworth ne savait pas comment réagir quand sa fille de 4 ans lui a dit qu'elle voulait un pénis. Mais il lui a répondu en proclamant  l’égalité de genre.

« ...Je lui ai dit, tu sais quoi ? Tu peux être tout ce que tu veux être », a-t-il déclaré chez Ellen Degeneres. Il s'est aussi plongé dans la manucure avec sa fille, et a fièrement avoué avoir joué à la fille en robe et en talons quand il était petit : « Tout le monde l’a fait, non ? », a-t-il notamment déclaré au Tonight Show de Jimmy Fallon.

10. Will Smith

Parfois, la parentalité fait ressortir le meilleur des hommes ; du moins, c'est le cas pour l'acteur Will Smith. Lors d’un entretien avec Parade magazine, il a parlé de sa décision de laisser sa fille Willow, 13 ans à l'époque, se couper les cheveux. Son raisonnement ? Elle contrôle son propre corps.

Smith a aussi un message pour les garçons qui trouvent ça drôle de taquiner les filles sur leur image.

« Les garçons rient de ce qu'ils font subir aux filles, mais ils ne riront pas quand ils essuieront les larmes de leurs filles pour la même raison », a-t-il déclaré.

11. Ashton Kutcher 

Lors d'une conférence, Kutcher a courageusement pris position devant la Commission des relations étrangères du Sénat américain pour discuter de l'esclavage moderne plus tôt cette année. Il a prononcé un discours percutant faisant la lumière sur les atrocités de la traite des êtres humains, un problème qui affecte 800 000 personnes par an, dont 80 % sont des femmes. Kutcher est le co-fondateur de Thorn, qui utilise la technologie pour mettre fin au trafic d'enfants. Sa lutte pour l’élimination des violences qui visent une majorité de femmes est un message féministe clair et bienveillant.

12. Antonio Banderas 

Antonio Banderas, ambassadeur de bonne volonté, a partagé un important message d'intérêt public l’année dernière, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, en annonçant qu’un pourcentage ahurissant de 60 % des femmes subissent une forme de violence sexuelle au cours de leur vie. Il s’est aussi exprimé contre le sexisme lié à l'âge à Hollywood, et sur l'importance de valoriser les actrices professionnelles expérimentées.

13. Farhan Akhtar 

Le cinéaste et acteur indien, qui a animé Le festival Global Citizen à Mumbai en 2016, a écrit une lettre percutante à sa fille sur les violences sexuelles et les viols. Sa lettre n'est qu'un exemple qui prouve qu’Akhtar est un vrai féministe.

« … Tu vas devenir une jeune femme confiante, indépendante et consciente. Tu m’as parlé des films de notre industrie, de la façon dont les femmes sont parfois présentées comme des “objets” et j’ai toujours essayé de répondre à tes questions. C'est un grand plaisir pour moi de te parler des femmes et des questions de genre », a écrit Akhtar dans sa lettre.

14. Chaz Bono

Chaz Bono, fils de Cher et Sonny Bono, est un acteur, militant et défenseur transgenre. Il a effectué une transition en 2008 et 2010. Les femmes lesbiennes et transgenres sont plus exposées à la violence sexiste et reçoivent le moins d'attention dans leur lutte, déclare Human Rights Watch.

Bono a fait campagne pour défendre le mariage gay, et son rôle de personnalité publique défendant les droits des LGBT et des femmes est essentiel à la lutte pour l’égalité de genre.

15. Forest Whitaker 

Forest Whitaker est un acteur primé aux Oscars et un grand partisan de #HeForShe. Lors d'une table ronde avec Emma Watson, il a discuté de sa fondation, la Whitaker Peace and Development Initiative, qui vise à faire progresser la paix dans le monde, estimant que l'égalité de genre est essentielle pour parvenir à la paix.

« On ne peut pas vraiment parvenir à la paix dans le monde si cinquante pour cent du monde est exclu de la conversation », a-t-il déclaré.

16. Alan Alda 

Alan Alda est féministe depuis des décennies. Considéré comme un féministe dans les années 1970, il défend toujours ce terme tout en encourageant les autres, hommes et femmes confondus, à l’adopter. Il en connait un rayon sur l'histoire féministe, notamment au sujet de l'écart de rémunération entre hommes et femmes, selon Vanity Fair, et il croit fermement que le sexisme doit être éradiqué.

« Je pense que la misogynie est comme une maladie qu'il faut guérir. Et si on a pu éradiquer la polio, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas éradiquer la misogynie », a déclaré Alda.

17. Bono 

En 2016, Bono, chanteur vedette de U2 et fondateur de ONE, a été le premier nom à être nommé femme de l'année par le magazine Glamour. Certains étaient énervés qu'un homme vole une place sur la liste. Mais Bono a prouvé qu'il croyait fermement aux droits des femmes avec sa campagne Poverty is Sexist et ses années d'action féministe.

« La pauvreté est pire pour les femmes et les filles, a-t-il déclaré pendant son discours d’acceptation. Elle leur nie l’essentiel, comme les droits humains et la santé, mais elle les prive aussi d’une porte de sortie par l’éducation et les opportunités. Elles peuvent travailler la terre, mais elles ne peuvent pas la posséder. Elles peuvent gagner de l'argent, mais elles ne peuvent pas le mettre en banque. »

18. Tom Hardy 

http://curttu.tumblr.com/post/119774758805

Il n'a pas fallu longtemps pour que des mèmes de « Tom Hardy féministe » commencent à circuler sur Internet, après que l’acteur ait fièrement déclaré que c'était le moment idéal pour que le rôle principal dans un film d'action comme « Mad Max » soit donné à une femme. Tout comme plein d’autres rôles principaux.

« Il serait intéressant de prendre le genre policier et de remplacer les rôles masculins par des femmes, sans même remettre cela en question. Il suffit de le faire », a-t-il déclaré.

19. Daniel Craig 

Craig peut tromper le monde en faisant croire qu'il est un maître misogyne dans son rôle d'agent débonnaire dans James Bond. Mais dans la vraie vie, il prône l'égalité de traitement et le respect des femmes de tous âges, quitte à critiquer son propre personnage.

« N'oublions pas que c'est en fait un misogyne, a-t-il dit à Red Bulletin. Beaucoup de femmes en sont attirées principalement parce qu'il incarne une certaine forme de danger et ne s’attache jamais trop longtemps. »

20. Justin Baldoni 

C'est difficile d'être acteur dans une série qui s'appelle Jane the Virgin et de ne pas parler des droits des femmes. C'est pourquoi Justin Baldoni indique qu'il est clairement féministe. Et il élève sa fille pour qu’elle le devienne également.

« Les larmes me montent aux yeux quand je vois nos femmes américaines marquer l’histoire ! J'ai passé ma vie à revendiquer cela, et maintenant je prie pour que Maiya grandisse dans un monde où les femmes attireront autant les foules que les hommes. J'ai de grands rêves pour ma petite fille... J'ai de grands rêves pour notre monde », a-t-il partagé via Instagram.

21. Matt Damon 

Matt Damon est le co-fondateur de Water.org, un prêteur de microcrédit qui permet aux hommes et aux femmes, mais surtout aux femmes, d'accéder à l'eau potable et aux toilettes dans les zones sans accès à l'assainissement. Il connaît l’importance des droits des femmes et reconnaît à quel point il est essentiel que les plus vulnérables du monde puissent faire un pas de plus vers l’égalité.

Damon est peut-être l'exemple parfait de quelqu'un qui n'était pas très à l'aise avec le terme féministe, jusqu'à ce qu'il en trouve la vraie définition lors d'une interview avec Stylist. Après l’avoir entendue, il a conclu, « D’accord, alors j’en suis un. »

22. Denis O’Hare

L'acteur Denis O'Hare n'a pas hésité à avouer qu'il était féministe lorsque le magazine Cut l'a interrogé à ce sujet.

« Tout à fait. Je l'ai toujours été. Je trouve choquant tout le travail qu'il reste à faire. Quelqu'un comme Paul Ryan affirme qu'il n’acceptera un emploi que s'il lui permet de passer plus de temps avec sa famille, eh bien, quelle femme peut se permettre de faire ça ? Est-ce qu'elles peuvent poser cette même condition avec leur travail ou est-ce qu'on leur dit d’aller voir ailleurs ? Le chemin est encore long. Il nous faut une femme présidente. C’est le moment, ça ferait un exemple », a-t-il déclaré.

23. Jason Momoa 

L'acteur costaud de Game of Thrones a eu ses propres problèmes avec les stéréotypes masculins. Toujours surnommé « beau gosse », Momoa compatit avec l’objectification, surtout dans une interview donnée au New York Post. Mais finalement, ce sont les femmes fortes de sa vie qui l'ont élevé pour défendre les femmes.

« Je n’ai pas été élevé par un homme. J'ai été élevé toute ma vie par une mère célibataire. Ce serait ridicule pour moi de dire que je ne crois pas au féminisme. Ce sont les êtres les plus forts du monde, » a-t-il affirmé.

24. Blair Underwood 

La croyance de Blair Underwood selon laquelle les femmes ont le droit de contrôler leur propre corps le place dans la catégorie « les femmes et les hommes devraient avoir les mêmes droits ».

« On ne peut pas vivre dans ce monde, évidemment, sans entrer en contact avec les femmes, a-t-il dit dans une interview en 1992. Je veux dire, une femme, c’est ma mère, elle m’a donné la vie, elle m’a donné des sœurs. J'ai une petite-amie que j'aime. Tout cela joue beaucoup. Il ne s'agit pas de déterminer si l'avortement est bien ou mal. Il s'agit d'avoir ce choix pour décider ce qu'une personne doit faire de son propre corps. »

25. Harry Belafonte 

Co-président de la Women’s March, Harry Belafonte est bien un féministe. C'est aussi un optimiste qui pense que c'est le siècle où le monde pourrait faire de l'égalité des droits pour les femmes une réalité.

« Profitons de ce siècle où nous avons dit que nous mettrions fin à la violence et à l'oppression des femmes », a expliqué Belafonte.

26. David Schwimmer 

Pas moins d'une femme sur trois a été victime de harcèlement sexuel au travail. Une statistique qui a choqué l'acteur David Schwimmer, qui a donc lancé une campagne de sensibilisation sur cette zone grise non évoquée du harcèlement sexuel.

« Nous avons vu beaucoup de violences sexuelles dans les médias, mais nous n'avons pas vu cette zone d'ombre particulière de l'agression sexuelle, où il est question de pouvoir et d'une certaine dynamique », a expliqué Schwimmer à The View.

27. Kiefer Sutherland 

Au lancement de #HeForShe aux Nations Unies, Kiefer Sutherland nous a rappelé que la lutte pour l’égalité de genre est un combat de chaque instant, et une « opportunité phénoménale » pour le monde.

« Il ne s’agit plus de femmes ou d’hommes. Il s'agit pour les femmes et les hommes de travailler ensemble à l'élaboration d'une vision commune du progrès humain pour tous », a-t-il déclaré.