Chaque année, les activistes, les défenseurs et les organisations qui luttent contre la violence basée sur le genre (VBG) concentrent leurs efforts pendant 16 jours en novembre et décembre, afin de mobiliser le monde entier derrière le mouvement.

La campagne « 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre » s’étend du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, au 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme. Ces dates ont été choisies pour souligner que les droits des femmes sont des droits de l’homme et qu’ils doivent être soutenus et protégés.

La campagne vise à faire participer le monde entier à la réflexion, en suscitant une prise de conscience, en partageant des informations essentielles et en mettant en évidence les moyens par lesquels nous pouvons tous contribuer à lutter contre le fléau mondial de la violence sexuelle et sexiste.

Ce n’est pas une nouvelle : les femmes et les filles sont confrontées quotidiennement à la violence, au harcèlement et à la discrimination. Une femme sur trois sera confrontée à la violence au cours de sa vie, et beaucoup d’entre nous ne le signaleront pas. Le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) décrit la violence basée sur le genre comme « l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues dans le monde ».

Alors comment pouvez-vous vous impliquer dans ces 16 jours, pour défendre la santé et les droits des femmes et des filles dans le monde entier ? Voici 10 façons de vous lancer.

1 - Faire du bénévolat


Chaque action compte, aussi petite soit-elle, et le bénévolat peut être un excellent moyen de consacrer votre temps et votre énergie aux questions qui vous tiennent à cœur dans votre communauté.

Pour commencer, identifiez les besoins de votre communauté en recherchant les organisations, les prestataires de services et les militants de base qui mènent la lutte contre la violence basée sur le genre dans votre région et renseignez-vous sur les possibilités de bénévolat autour de vous.

Le bénévolat présente d’innombrables avantages, pour vous et pour votre communauté, et peut ouvrir la porte à la rencontre d’autres personnes de votre région qui sont elles aussi profondément concernées par la lutte contre la violence basée sur le genre.


2- Soyez un porte-parole sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent être un outil puissant de sensibilisation et de plaidoyer contre la violence basée sur le genre - et ils ont l’avantage d’être facilement accessibles à la plupart d’entre nous.

Au cours de ces 16 jours, vos réseaux sociaux peuvent servir d’outil d’amplification pour les militants et les organisations qui travaillent à l’élimination de la violence basée sur le genre et à l’amélioration de la santé et des droits des femmes dans le monde.

Voici quelques façons de commencer :

Suivre et partager le contenu créé par des défenseurs et des militants contre la violence basée sur le genre au niveau local et mondial. Ces militants s’efforcent de lutter contre les mutilations génitales féminines, une forme de violence basée sur le genre, et contre le mariage des enfants.

Mettez vos réseaux sociaux en orange, la couleur officielle de la campagne des Nations unies contre la violence basée sur le genre. Qu’il s’agisse de poster des photos de vous portant du orange ou d’ajouter un filtre orange à votre profil, il existe de nombreuses façons de montrer votre solidarité sur les réseaux sociaux pendant ces 16 jours.

Faites des recherches sur la violence basée sur le genre et sur les façons dont nous pouvons tous jouer un rôle dans sa prévention, et partagez ce que vous apprenez sur vos réseaux sociaux pour aider les autres à apprendre aussi. 

3 - Participez au défi #16Jours de Global Citizen

À l’occasion de ces 16 jours, nous demandons aux Global Citizens de se joindre à nous pour défendre la santé et les droits des femmes, en participant à notre défi 16 jours . Chaque jour, du 25 novembre au 10 décembre, vous effectuerez une action simple qui vous permettra d’en savoir plus sur les droits des femmes, l’autonomie corporelle et la violence sexiste en ligne.

Vous pourrez également entamer des conversations importantes avec vos proches, sensibiliser les réseaux sociaux au droit des femmes et des filles à disposer de leur corps, soutenir les entreprises appartenant à des femmes dans votre communauté, signer des pétitions en faveur de l’autonomie corporelle, etc. Pour en savoir plus et vous impliquer, cliquez ici.

4 - Faire un don à une organisation soutenant les survivants de la violence basée sur le sexe

Il ne s’agit pas forcément d’argent, les dons peuvent également porter sur des vêtements, de la nourriture, des produits sanitaires, des livres et bien d’autres choses encore. Vos dons peuvent contribuer à l’autonomisation et au soutien des personnes victimes de violences sexistes.

Si vous souhaitez agir au niveau local, faites des recherches (en ligne, sur les médias sociaux, en personne) pour découvrir les besoins des organisations qui luttent contre la violence liée au sexe dans votre région et contribuez à les satisfaire - vous pouvez même aller plus loin et mobiliser vos amis, votre famille et votre communauté pour faire des dons.

Si vous pensez à l’échelle mondiale, faites à nouveau des recherches pour savoir quelles organisations vous souhaitez soutenir, mais un bon point de départ est le Fonds d’affectation spéciale des Nations unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Pour en savoir plus sur ce que vos dons peuvent faire, cliquez ici. Par exemple, 10 dollars permettent à six femmes ayant survécu à la violence de recevoir une aide psychosociale dans des pays d’Afrique et d’Asie.

5 - Informez-vous sur la violence basée sur le genre

En savoir plus sur la violence basée sur le genre et comprendre pourquoi elle est perpétuée et pourquoi elle continue d’être un problème mondial aussi répandu est une étape importante dans la lutte contre ce phénomène.

Il existe une multitude de ressources utiles, notamment des articles, des livres, des podcasts, des films, des conférences TED, etc.

Vous pouvez même commencer par nous, avant d’élargir vos recherches. Cliquez ici pour en savoir plus sur la violence basée sur le genre et testez vos connaissances grâce à ce quiz ; cliquez ici pour vous pencher sur la violence basée sur le genre en ligne, qui devient de plus en plus importante à mesure que nos modes de vie se passent de plus en plus en ligne, et cliquez ici pour savoir comment les garçons et les hommes peuvent être de grands alliés contre la violence basée sur le genre. Voici quelques livres étonnants sur l’égalité des genres, recommandés par des militants, et nous avons également dressé une liste de podcasts passionnants.

N’oubliez pas de partager ce que vous avez appris avec d’autres, à la fois en ligne (en utilisant les #16jours) et par des conversations dans la vraie vie avec vos amis et votre famille.

6 - Repérer les signes de la violence basée sur le genre et savoir comment venir en aide.

S’informer sur la violence basée sur le genre, c’est aussi savoir repérer les signes qui indiquent qu’une personne est victime de violence basée sur le genre, et savoir comment la soutenir au mieux.

ONU Femmes propose ici un excellent article sur les signes d’une relation abusive, les conseils de sécurité pour les personnes victimes d’abus et la manière dont vous pouvez aider une personne victime d’abus. Il fournit également les numéros de téléphone des lignes d’assistance internationales.

7 - Passez à l’action avec nous !

Global Citizen fait campagne pour atteindre les Objectifs mondiaux de l’ONU, 17 objectifs qui visent à mettre fin à l’extrême pauvreté et à ses causes systémiques d’ici 2030. L’objectif mondial n° 5 des Nations unies vise l’égalité entre les hommes et les femmes, en parallèle avec d’autres objectifs tels que l’Objectif n° 3 pour la santé et le bien-être, l’Objectif n° 4 pour l’éducation, etc.

Grâce au pilier de notre campagne Exigeons l’équité, vous pouvez vous joindre à nous pour agir chaque jour de l’année - y compris dans le cadre de la campagne 16 jours - afin de défendre la santé et les droits des femmes. Il vous suffit de vous inscrire en tant que Global Citizen (si vous ne l’êtes pas déjà) et de vous rendre ici pour commencer à agir.

Tout au long de la campagne des 16 jours, par exemple, les Global Citizens pourront regarder et partager des vidéos éducatives et en apprendre davantage sur la violence basée sur le genre ; soutenir la campagne « Bodyright » de l’UNFPA et nous dire ce que l’autonomie corporelle signifie pour vous ; demander aux dirigeants mondiaux de criminaliser le harcèlement sexuel, de promouvoir les droits économiques et la justice pour les femmes et d’appliquer des politiques de lutte contre la violence basée sur le genre ; participer à des manifestations locales et mondiales pour les droits des femmes ; et plus encore.



8 - Manifester

La campagne des 16 jours permet de concentrer toute l’énergie et les efforts déployés tout au long de l’année par les militants, les défenseurs et les organisations du monde entier pour lutter contre la violence basée sur le genre - ce qui signifie que de nombreuses manifestations, marches et protestations sont organisées dans le monde entier.

Participez en trouvant une manifestation près de chez vous et en vous y rendant, afin de faire pression sur les dirigeants mondiaux pour qu’ils prennent leurs responsabilités et agissent pour mieux protéger la santé et les droits des femmes.

Si vous vous trouvez à Lagos, Londres, New York ou Sydney, par exemple, vous pouvez vous joindre à la troisième marche annuelle « No Tolerance » le 4 décembre, organisée par Women At Risk International Fund (WARIF, un partenaire de Global Citizen).


9 - Faites participer vos amis et votre famille

Pour mettre véritablement fin à la violence basée sur le genre, nous devons impliquer le monde entier - et cela commence par vous, vos amis, votre famille et votre communauté.

Au cours de ces 16 jours, lorsque vous en apprendrez davantage sur la santé et les droits des femmes et que vous passerez à l’action pour mettre fin à la violence basée sur le genre n’oubliez pas de partager votre expérience avec d’autres personnes, que ce soit en ligne ou dans le cadre de conversations en personne.

Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment commencer, vous pouvez participer à notre défi #16jours qui propose des défis simples pour vous aider à engager la conversation.


Les droits des femmes sont des droits de l'Homme - et ils doivent être soutenus et protégés. À l'occasion des 16 jours d'activisme contre la violence basée sur le genre, du 25 novembre au 10 décembre, nous demandons aux Global Citizens de se joindre à nous pour relever le défi des #16jours, en accomplissant chaque jour une action simple qui vous permettra d'en savoir plus sur les droits des femmes, l'autonomie corporelle et la violence basée sur le genre en ligne.

Vous pourrez engager des conversations essentielles avec vos proches, promouvoir sur les réseaux sociaux le droit des femmes et des filles à disposer de leur propre corps, soutenir les entreprises dirigées par des femmes dans votre communauté, signer des pétitions en faveur de l'autonomie corporelle, etc. Pour en savoir plus sur le défi #16Jours et commencer à passer à l'action, cliquez ici.

Global Citizen Life

Exiger l’équité

9 façons de s'impliquer dans la campagne #16jours d'activisme contre la violence basée sur le genre

Par Tshiamo MobeTife Sanusi  et  Gideon Fakomogbon