Voici ceux et celles qui luttent contre la polio dans le monde

Auteurs: Olivia Kestin et Jackie Marchildon

© Celeste Hibbert/UN0202763/UNICEF

Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Le 24 octobre, Journée mondiale contre la polio, nous donne l’occasion de célébrer les succès de nos initiatives pour combattre cette maladie infectieuse et sensibiliser les populations à tout le travail qui reste à faire. Éradiquer la polio constituerait une étape importante pour atteindre l’objectif 3 des objectifs mondiaux et assurer la santé et le bien-être de toutes les populations. Joignez-vous à Global Citizen et passez à l’action ici.

La polio, une maladie infectieuse qui menaçait autrefois la vie des enfants partout dans le monde, est aujourd’hui éradiquée à 99,9 % grâce à la vaccination à l’échelle mondiale et à la détermination de tous pour l’éliminer.

La maladie demeure toutefois endémique dans deux pays : l’Afghanistan et le Pakistan, même si ces deux pays n’ont connu que quelques cas. En fait, seuls 33 cas ont été notifiés l’an dernier.

L’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite (IMEP) a été créée en 1988 pour combattre l’épidémie de polio qui touchait alors 350 000 personnes chaque année. La mobilisation mondiale et des efforts coordonnés ont permis d’améliorer grandement la situation.

Mais les leaders en santé mondiale ne doivent pas se satisfaire de ces résultats.

Agissez dès maintenant : Demandez aux leaders mondiaux d’investir dans les vaccins

« Si la polio n’est pas éradiquée, il pourrait y avoir tôt ou tard une résurgence qui pourrait faire jusqu’à 200 000 nouvelles victimes par année au cours des 10 prochaines années », selon la Pan American Health Organization.

Bref, tant que la polio survit quelque part dans le monde, elle constitue une menace pour le monde entier.

Voilà pourquoi la vaccination est si importante; elle constitue la principale raison des succès de l’IMEP et de la quasi-éradication de cette maladie évitable à laquelle nous sommes parvenus. On doit ces efforts de vaccination à des travailleurs de la santé acharnés qui acheminent les vaccins aux populations les plus isolées dans les communautés rurales et les régions aux prises avec les conflits et où l’accès à des soins de santé est limité.

La Journée mondiale contre la polio nous fournit l’occasion idéale de mettre en valeur ce que font ces travailleurs dévoués qui non seulement parviennent à prévenir la maladie par le vaccin, mais réussissent à l’éliminer. Du Nigéria à la Papouasie–Nouvelle-Guinée (et passant par plusieurs autres pays), c’est ce qu’ils accomplissent chaque jour pour les populations à risque.


Syrie

A health worker vaccinates a young child against polio in Sakhour neighborhood of Aleppo, as part of a routine immunization campaign launched during the 2017 World Immunization Week. The campaign aimed to vaccinate children under five, including those who aren’t fully immunized and the most vulnerable children living in shelters, hard-to-reach and besieged areas. After six years of war, Syria’s immunization coverage has dropped from 80 per cent pre-conflict to 41 per cent in 2015. In some of the contested areas, routine immunization has completely stopped.
Image: © Khouder Al-Issa/UN060903/UNICEF

Un travailleur de la santé administre le vaccin contre la polio à un jeune enfant dans le quartier Sakhour à Alep, dans le cadre de la campagne de vaccination menée durant la Semaine mondiale de la vaccination en 2017. Cette campagne a pour but de vacciner les enfants de moins de 5 ans, notamment ceux qui ne sont pas totalement immunisés, ainsi que les enfants les plus vulnérables, ceux qui vivent dans des refuges ou encore dans des régions difficiles d’accès ou assiégées. Si la vaccination couvrait 80 % du territoire avant le début du conflit, la couverture est passée à seulement 41 % en 2015, six ans après le début du conflit. Dans certaines régions que se disputent âprement les forces en présence, la vaccination a complètement cessé.

Soudan du Sud

Vaccinators in Juba prepare to depart in a truck to administer vaccinations during the UNICEF-supported polio National Immunization Day (NIDs) campaign on March 29, 2017. In South Sudan in 2017, a National Immunization Day campaign against polio targeted over 3.7 million children under the age of 5 as part of efforts to ensure that the country remains polio-free and that immunization stays at the forefront of primary health care activities. No cases of wild poliovirus have been reported in the country since 2009.
Image: © Phil Hatcher-Moore/UN061926/UNICEF

À Juba, au Soudan du Sud, des vaccinateurs se préparent à partir administrer le vaccin dans le cadre de la campagne de la Journée nationale de la vaccination avec le soutien de l’UNICEF, le 29 mars 2017. Cette année-là, la campagne de la Journée nationale de la vaccination a permis de vacciner plus de 3,7 millions d’enfants de moins de 5 ans afin de s’assurer qu’aucun cas de polio ne soit rapporté dans le pays et que la vaccination continue d’être le fer de lance des soins de santé primaires.

Pakistan

A video of a Pakistani man trudging through snow to deliver polio vaccines to children in hard-to-reach places went viral in January 2019. The health worker won the praise of people around the world for his dedication and was even personally thanked by Pakistani Prime Minister Imran Khan.
Image: @PakFightsPolio

En janvier 2019, une vidéo d’un Pakistanais avançant péniblement dans la neige pour apporter des vaccins dans une région difficile d’accès est devenue virale. Ce travailleur de la santé s’est mérité l’admiration du monde entier et le premier ministre du Pakistan, Imran Khan, a tenu à le remercier personnellement. 

Health workers hold an insulated carrier filled with polio vaccines as they go door-to-door to immunize children, in Jamshoro District, in the south-eastern Sindh Province of Pakistan. Vaccine carriers play a critical role in preserving the temperature controls required to maintain vaccine potency from manufacture through inoculation. In December 2011, Pakistan had the world’s highest number of polio cases, and, of the three remaining polio-endemic countries, including Afghanistan and Nigeria, Pakistan is the only one in which incidents of poliovirus transmission are on the rise, thereby also threatening neighbouring countries and setting back global eradication of the disease.
Image: © Asad Zaidi/UN0535/UNICEF

Des travailleuses de la santé transportant un conteneur isotherme rempli de vaccins passent de porte en porte pour immuniser les enfants dans le district de Jamshoro, dans la province de Sindh, au sud-est du Pakistan. Ces conteneurs jouent un rôle important dans la mesure où elles maintiennent les vaccins à une température précise pour assurer l’innocuité du vaccin de sa production jusqu’à la vaccination. 

Rwanda

Anicet Ndayisenga, a volunteer community health worker, walks in a sector of Mahama refugee camp in eastern Rwanda, alerting families that polio and measles vaccinations are available for their children on May 25, 2015.
Image: © Brendan Bannon/UN0300394/UNICEF

Anicet Ndayisenga, travailleur de la santé bénévole, sillonne un secteur du camp de réfugiés de Mahama dans l’est du Rwanda, pour informer les familles qu’elles pourront faire vacciner leurs enfants contre la polio et la rougeole le 25 mai 2015.

Afghanistan

Afia, whose name has been changed, is one of 70,000 committed polio workers in Afghanistan. She works with one of the largest female workforces in Afghanistan, a national team, supported by both UNICEF and the World Health Organization, fighting polio.
Image: © Celeste Hibbert/UN0202763/UNICEF

Afia, dont le nom a été changé, est l’un des 70 000 travailleurs dévoués qui luttent contre la polio en Afghanistan. Elle travaille pour l’un des plus importants groupes de travail féminin en Afghanistan; cette équipe nationale qui lutte contre la polio est soutenue par l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé. Afia sensibilise les familles à la polio et à l’importance de la vaccination. Les travailleuses comme Afia jouent un rôle essentiel, car seules les femmes sont autorisées à entrer dans les maisons familiales pour vérifier si les enfants ont été vaccinés. Afia affirme que si elle ne travaillait pas à éradiquer la polio, ses parents l’obligeraient à quitter l’école et à se marier.

A girl is vaccinated for polio while on a bus in Torkham, Afghanistan near the Pakistan border in 2015. Several mobile teams of vaccinators are dispatched to the field in an outreach program during an extended nation-wide polio eradication effort.
Image: © Roger LeMoyne/UN0282733/UNICEF

Une fillette reçoit un vaccin dans un bus à Torkham, en Afghanistan, près de la frontière pakistanaise, en 2015. De nombreuses équipes mobiles parcourent le pays dans le cadre d’un vaste programme national d’éradication de la polio. 

Nigéria

Mothers and their children cue in the registration line for UNICEF-supported mobile health clinic serving hard to reach places in Kawa Musawa, Zamfara State, Nigeria, on Nov. 12, 2018. Mobile health teams supported by UNICEF Nigeria, and funded by Global Affairs Canada, help to ensure that children receive polio vaccinations, whilst also providing basic health services, including medications to fight infections like ringworm, in hard-to-reach areas of Nigeria.
Image: © Mackenzie Knowles-Coursin/UN0270120/UNICEF

Des mères et leurs enfants font la file pour s’inscrire à la clinique mobile de santé qui dessert les régions difficiles d’accès à Kawa Musawa, dans l’État de Zamfara, au Nigéria, le 12 novembre 2018. Ces équipes mobiles, soutenues par l’UNICEF Nigéria et financées par Affaires mondiales Canada, se rendent dans les endroits difficiles d’accès pour voir à ce que les enfants reçoivent le vaccin contre la polio, tout en leur fournissant les soins de santé de base, notamment les médicaments pour traiter des infections comme la dermatomycose.

Papouasie–Nouvelle-Guinée

Polio vaccines are unloaded from a Samaritan Aviaton plane at a village that is inaccessible by road in East Sepik Province, Papua New Guinea on March 5, 2019. In the last year, 26 children contracted polio, leading to a country wide vaccination campaign supported by UNICEF and partners.
Image: © Kate Holt/UN0292495/UNICEF

On décharge les vaccins contre la polio d’un avion de Samaritan Aviation dans un village autrement inaccessible dans la province de East Sepik, en Papouasie–Nouvelle-Guinée, le 5 mars 2019.

Népal

Local health officials carry UNICEF-provided vaccines on difficult terrains on the way to a measles, rubella and polio vaccination campaign to be conducted at Barpak Village Development Committee (VDC) health post in Gorkha District, which was the epicenter of April 2015 earthquake.
Image: © Kiran Panday/UNI199159/UNICEF

Des travailleurs de la santé locaux transportent les vaccins fournis par l’UNICEF dans des conditions difficiles en route vers le poste sanitaire du Barpak Village Development Committee (VDC) dans le district de Gorkha, qui fuit l’épicentre d’un tremblement de terre en avril 2015.

Ouganda

Health officials Francis Habyaremye and Andrew Isabirye arrive in Nyabwiso village after crossing through a swamp for an outreach vaccination session in May 2018.
Image: ©Jimmy Adriko/UN0221521/UNICEF

Les travailleurs de la santé Francis Habyaremye et Andrew Isabirye arrivent dans le village de Nyabwiso après avoir traversé un marais lors d’une campagne de vaccination en mai 2018.

Laos

Ministry partners and UNICEF staff conduct a rapid assessment of the vaccination campaign by stopping door to door and speaking to families in Laos. A 10-day polio vaccination campaign in 13 provinces in Lao PDR was undertaken in March 2018 to vaccinate about 460,000 at-risk children. This is in response to a polio outbreak in 2015 and 2016. Throughout the campaign period, vaccines were provided at health centres, as well as district and provincial hospitals, kindergartens, markets and bus stations, as well as outreach sessions that included house-to-house visits to identify and vaccinate children in high-risk areas. As of May 2017, Lao is officially no longer infected with circulating-vaccine derived polio virus type 1.
Image: © Simon Nazer/UN0198126/UNICEF

Le personnel de l’UNICEF et des ministères partenaires passent de famille en famille pour faire une évaluation éclair d’une campagne de vaccination en cours au Laos. En mars 2018, une campagne de vaccination de 10 jours dans 13 provinces de la République démocratique populaire Lao a permis de vacciner quelque 460 000 enfants à risque. Durant cette campagne, on a distribué des vaccins aux centres de santé, aux hôpitaux provinciaux et de district, aux garderies, aux marchés et aux gares routières. La campagne comprenait également des visites dans les familles afin d’identifier et de vacciner les enfants les plus à risque. 

Yémen

Health workers and volunteers make their way to deliver polio vaccines to the remote village of Bani Mansour, Alhaymah, Yemen, on Feb. 17, 2017.
Image: © Moohi Al-Zikri/UN057311/UNICEF

Des travailleurs de la santé et des bénévoles en route vers le village éloigné de Bani Mansour à Alhaymah, au Yémen, pour y livrer des vaccins contre la polio, le 17 février 2017. 

Iraq

Health workers in Sadr City, Baghdad, kickstarted a five-day polio vaccination campaign under the slogan "two drops can change a life," aimed at reaching 5.8 million children in Iraq on World Polio Day in 2016. In May 2015, Iraq was removed from the list of polio-infected countries, a landmark achievement made possible through the continued support of WHO and UNICEF to the Federal and Kurdistan Ministries of Health.
Image: © Wathiq Khuzaie/UN047354/UNICEF

À Sadr City, à Bagdad, des travailleurs de la santé amorcent une campagne de vaccination de cinq jours sous le thème « Deux gouttes qui sauvent des vies », dans le but de rejoindre 5,8 millions d’enfants iraqiens lors de la Journée mondiale contre la polio en 2016. En mai 2015, l’Iraq a été retiré de la liste des pays aux prises avec la polio grâce au soutien constant que l’OMS et l’UNICEF ont apporté aux ministères de la Santé fédéral et du Kurdistan.


Lors du forum Reaching the Last Mile, qui aura lieu le 19 novembre à Abu Dhabi, des leaders du monde entier auront la chance d’investir de nouveaux fonds dans l’IMEP. Joignez-vous à Global Citizen pour exiger des leaders du monde qu’ils s’engagent à soutenir les campagnes de vaccination dans le monde.