Demandez aux leaders mondiaux d’investir dans les vaccins

L’endroit dans lequel vous vivez ne devrait pas définir si vous allez vivre. Demandez aux chefs d’État d’investir dans les vaccins.

À savoir :

  • Près de 20 millions de bébés et d’enfants ne reçoivent pas les vaccins de base dont ils ont besoin chaque année.
  • Un enfant vacciné a de meilleures chances de grandir en bonne santé, de réussir à l’école et de contribuer à la société.
  • Demandez aux chefs d’État d’investir dans les vaccins et de veiller à ce qu’aucun enfant ne meurt à cause d'où il est né.

En savoir plus sur cette cause :

Dans le Ghana rural, Godwin, âgé trois mois, a failli mourir d’une pneumonie.

L’endroit dans lequel vous vivez ne devrait pas déterminer si vous allez vivre ou non. Cependant, chaque année, dans le monde entier, près de 20 millions de bébés et d’enfants comme Godwin ne reçoivent pas les vaccins de base dont ils ont besoin. Des maladies terrifiantes comme la rougeole, la polio et les infections à pneumocoque peuvent menacer la vie d’un enfant, même si nous savons comment les prévenir. 

En emmenant Godwin au centre de santé, sa mère Felicia a dit : « J’avais peur qu’il meure. C’est pourquoi je l’ai amené ici aujourd’hui parce que je ne veux pas que mon enfant retombe malade. » 

Godwin a survécu — et s’est fait vacciner contre un grand nombre de maladies. Ça veut dire qu’il aura de meilleures chances de vivre en bonne santé, d’avoir de bons résultats sur ses examens et éventuellement trouver un emploi et contribuer à sa communauté en tant qu’adulte. 

Toute mère mérite de voir son enfant grandir de façon heureuse et en bonne santé. Grâce aux vaccins, c’est une réalité pour de plus en plus de personnes. Des vaccins ont sauvé 10 millions de vies depuis 2000 et un nombre important d’enfants peuvent marcher aujourd’hui qui, autrement, auraient été paralysés par la polio.

Sauvons plus de vies et accélérons le processus. Ajoutez votre nom pour demander aux dirigeants mondiaux d’investir dans les vaccins et de veiller à ce qu’aucun enfant ne meurt à cause de l’endroit où il est né.