Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Beyond Meats
Alimentation et Faim

9 raisons pour lesquelles la viande d'origine végétale est l’alimentation de l'avenir

Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Les Nations unies encouragent les personnes du monde entier à réduire leur consommation de viande pour le bien-être de la planète. Les viandes d’origine végétale ont déclenché des changements dans les systèmes alimentaires mondiaux qui pourraient entraîner d’énormes avantages environnementaux. Vous pouvez vous joindre à l’action ici.

Les viandes d'origine végétale représentent moins de 1 % des ventes totales de viande aux États-Unis.

Bien que cela semble négligeable, la croissance de l'industrie a été exponentielle ces dernières années, ce qui suggère qu'une transformation majeure est en cours dans notre façon de produire et de consommer les aliments.

Les consommateurs américains ont acheté 157 millions d'unités de viandes d'origine végétale l'an dernier, ce qui a permis à l'industrie de croître de 23 % par rapport à l'année précédente.

Ce type de croissance à deux chiffres restera la norme au cours des prochaines années, selon Zak Weston, analyste des services alimentaires au Global Food Institute (GFI). En fait, GFI prévoit que les viandes d'origine végétale se chiffreront à 6,5 milliards de dollars d'ici 2025

Passez à l'action : Soutenez les militants zambiens qui veulent mettre fin à la malnutrition infantile

« Les viandes d'origine végétale commencent à atteindre le niveau où elles sont compétitives par rapport aux produits carnés d'origine animale qu'elles remplacent en raison de leur goût, de leur prix et de leur accessibilité, a déclaré M. Weston. Si quelque chose est aussi délicieux, bon marché et accessible, que ce soit dans une épicerie ou un restaurant, facile à cuisiner ou à utiliser dans votre cuisine, beaucoup de gens vont l'acheter »

Le concept même de viande d'origine végétale comporte une contradiction évidente. Comment la viande, qui provient d'animaux, peut-elle être créée par les plantes ?

Si les critères sont le goût, la texture, l'apparence et la quantité de protéines, de nombreux produits à base de plantes qui émergent sur le marché seraient classés sans danger comme de la viande. Dans les années à venir, cette limite continuera de s'estomper à mesure que l'industrie prendra de l'âge.

Voici neuf tendances qui font en sorte que les aliments d'origine végétale deviennent  les aliments de l'avenir.


1. Les avancées en matière d'ingrédients

beyondburger-e1552079697496.jpgBeyond Meats
Image: Beyond Meats

Quand les entreprises telles que Beyond Meat et Impossible Foods disent que leurs produits d’origine végétale ont le même goût que la vraie viande, elles n’exagèrent pas.

Après des années d'expérimentation, les marques ont mis au point des substituts de viande convaincants avec des ingrédients végétaux comme des racines de soja et des protéines de pois. Impossible Foods fait saigner son hamburger en ajoutant une molécule contenant du fer appelée hémoglobine, et Beyond Meat compte sur les betteraves pour obtenir un résultat similaire.   

Les restaurants comme Terri NYC utilisent des versions améliorées du seitan, dérivé du gluten de blé, pour créer des sandwiches « poulet » convaincants, et d'autres restaurants végétaliens comme By Chloe épicent et préparent le tempe de manière à ressembler à du bœuf haché.

En lire plus: 5 manières dont la France lutte contre le gaspillage alimentaire

« Les entreprises commencent vraiment à innover en matière de produits, a déclaré M. Weston. Il y a 10 ou 20 ans, l'alternative était peut-être le tofu, ou un hamburger aux haricots noirs détrempés, mais aujourd'hui, ces produits sont délicieux. Ils offrent quelque chose de craquant et d'indulgent, et ils s'intègrent très facilement dans notre régime alimentaire ».

Il ajoute : « Ils sont facile à comprendre ».  


2. Des investissements majeurs

Le signe le plus encourageant de la pérennité des viandes d'origine végétale est la façon dont les grands producteurs de viande investissent dans des produits de remplacement à base de plantes.

Des géants multinationaux comme Tyson, qui est le deuxième transformateur mondial de poulet, de bœuf et de porc, ont investi dans des entreprises de viande végétale

Un fonds de capital risque de 100 millions de dollars a été créé par New Capital Crops en 2018 pour améliorer la fabrication et la distribution des viandes d'origine végétale. 

Et même des géants de la grande consommation comme Unilever font des paris. Le conglomérat a récemment acheté l'entreprise de viandes végétales The Vegetarian Butcher. 

Ces investissements ont aidé les entreprises de transformation de la viande d'origine végétale à réduire considérablement leurs frais généraux et à accroître leur production.

« Il y a des centaines de jeunes entreprises qui offrent des produits laitiers, des œufs et de la viande d'origine végétale, a dit M. Weston. Certains ne font que commencer et d'autres sont vraiment sérieux, mobilisant des capitaux, augmentant leur production et gagnant des millions de dollars chaque année ».

« Ils font partie de cette nouvelle génération de produits à base de plantes », a-t-il ajouté.


3. La reconnaissance du public

Screen Shot 2019-05-01 at 4.01.56 PM.pngBurger King

Il y a quelques années il aurait semblé absurde pour des chaînes de restauration rapide de proposer de la viande d’origine végétale. 

La chaîne de restaurants White Castle propose les “Impossible Burgers” dans ses restaurants, Burger King lance “Beyond Burgers” dans ses quelques 7 300 restaurants et d’autres chaînes comme Wendy’s ont expérimenté avec des alternatives à la viande. 

De telles marques de soutien de la part de grandes marques contribuent à donner de la crédibilité aux viandes d'origine végétale. Si Burger King est prêt à laisser un Impossible Burger partager le titre emblématique "Whopper", ils doivent être bons.

« Les hamburgers étaient le meilleur moyen d'entrer sur le marché, a dit M. Weston. Vous avez de bonnes marges, un aliment familier et confortable, et vous pouvez le rendre délicieux ».


4. Des marchés à grande échelle

Le système agricole américain est en grande partie conçu pour soutenir l'industrie de la viande. En fait, la grande majorité des cultures aux États-Unis servent à nourrir des animaux qui sont ensuite abattus pour nourrir les humains. La même tendance se retrouve partout dans le monde, en particulier dans les économies émergentes qui adoptent les régimes alimentaires occidentaux à forte teneur en viande. 

« L'ensemble de notre système alimentaire est axé sur la production de cultures fourragères qui sont ensuite transportées et données aux animaux qui sont ensuite transformés, a dit M. Weston.

« Lorsque nous détournons une si grande partie de nos récoltes vers l'alimentation animale, nous faisons grimper le prix des aliments pour tous, en particulier pour ceux qui, dans le monde entier, n’ont pas les moyens de se nourrir », a-t-il ajouté.  

 Au fur et à mesure que l'industrie de la viande d'origine végétale se développe, le secteur agricole se transforme en conséquence, allouant plus d'espace à la production de cultures destinées à la consommation humaine, a dit M. Weston.


5. Le placement de produit

neonbrand-394688-unsplash.jpgPhoto by NeONBRAND on Unsplash

Bien que cela puisse paraître anodin, le placement de produit a un impact important sur les ventes. Lorsque les supermarchés ont commencé à vendre du lait d'origine végétale dans la section des produits laitiers, par exemple, les ventes ont grimpé en flèche, selon M. Weston.

Comme les supermarchés commencent à placer les viandes d'origine végétale dans la section générale où l’on trouve de la viande, on s'attend à ce que les ventes augmentent également.


6. La préférence du consommateur

La majorité des personnes qui mangent des viandes d'origine végétale ne sont pas végétaliennes ou végétariennes. Ce sont des omnivores qui veulent de la diversité dans leur alimentation.

« La plupart des gens veulent vraiment réduire un peu leur consommation de viande et la remplacer par plus de plantes, et ils veulent le faire avec quelque chose de délicieux, abordable et facile à cuisiner »,explique M. Weston.

« Nous avons vu qu'il y a une corrélation entre l'âge, l'endroit, le lieu de résidence, le niveau de revenu, le niveau d'instruction et le niveau de scolarité, a-t-il dit. Près des deux tiers des Américains réduisent au moins un type de viande ».


7. La santé

jose-soriano-1230025-unsplash.jpgPhoto by Jose Soriano on Unsplash

La majorité des personnes qui mangent des viandes d'origine végétale ne sont pas végétaliennes ou végétariennes. Ce sont des omnivores qui veulent de la diversité dans leur alimentation.

« La plupart des gens veulent vraiment réduire un peu leur consommation de viande et la remplacer par plus de plantes, et ils veulent le faire avec quelque chose de délicieux, abordable et facile à cuisiner »,explique M. Weston.

« Nous avons vu qu'il y a une corrélation entre l'âge, l'endroit, le lieu de résidence, le niveau de revenu, le niveau d'instruction et le niveau de scolarité, a-t-il dit. Près des deux tiers des Américains réduisent au moins un type de viande ».


8. Environment

Nepal-Agriculture.jpgImage: Niranjan Shrestha/AP

Les effets bénéfiques des viandes d’origine végétale sur l’environnement ne peuvent être ignorés. 

L’industrie de la viande est la plus grande source d’émission de gaz à effet de serre (GES) dans le monde selon les Nations unies. Sur une base calorique, le boeuf contribue 17,7 fois plus de GES dans l'atmosphère que le tofu, 50 fois plus de GES que les haricots et presque 180 fois plus de GES que les noix.

La production de viande entraîne également la déforestation, la dégradation des terres et la contamination de l'eau, ajoute l'ONU.

M. Weston a déclaré que la production d'une seule calorie de viande nécessite d'énormes quantités de ressources, de l'eau aux cultures à la terre. Par exemple, la production d'une calorie de poulet nécessite neuf calories d'aliments provenant des cultures. Si ces cultures étaient plutôt utilisées pour des aliments d'origine végétale, le monde pourrait produire beaucoup plus de calories sur moins de terres.

Le déplacement des terres loin de la production de viande permettrait également à de vastes étendues de la planète de se remettre de l'extraction des ressources. Actuellement, le bétail requiert 80 % de l'espace agricole mondial.

Si l’on dédiait une partie de ces terres aux aliments d’origine végétales, on pourrait réduire la quantité de terre agricole nécessaire pour nourrir la planète, et permettre aux agriculteurs de cultiver des cultures qui régénèrent les paysages.

« Les protéines d'origine végétale présentent d'énormes avantages écologiques, qui se traduisent en avantages humains pour certaines des personnes les plus vulnérables de la planète », a déclaré M. Weston.


9. La famine dans le monde

La croissance de l'industrie de la viande d'origine végétale pourrait aider le monde à éviter l'insécurité alimentaire à long terme.

Au niveau mondial, 815 millions de personnes sont sous-alimentées et 2 milliards de personnes supplémentaires devraient connaître la même situation d'ici 2050, selon l'ONU. Alors que le changement climatique diminue la production agricole dans le monde, l'ONU encourage les pays à rendre leurs systèmes de production alimentaire plus durables en cultivant des cultures plus nutritives au lieu d'investir dans la production de viande.