Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Wikimedia Commons
Citoyenneté

Paris : les transports publics seront gratuits pour les enfants. Les familles à faibles revenus en profiteront.


Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Le coût des transports publics peut constituer un frein à la mobilité pour les personnes vivant dans la pauvreté. Les coûts excessifs font en sorte que, pour ces gens, l’accès à l’éducation et à l’emploi peut être compromis. Paris relève ce défi et rend les transports publics plus accessibles aux familles. Joignez-vous à nous et passez à l’action ici.

La mairesse de Paris Anne Hidalgo a annoncé que les services de transport public et les vélos en libre-service seront désormais gratuits pour les jeunes Parisiens, selon Le Monde. Cette mesure facilitera les déplacements des familles à faibles revenus, et leur donnera un meilleur accès à l’éducation et à l’emploi.

À compter du 1er septembre, les enfants parisiens âgés de moins de 12 ans auront accès gratuitement au métro, aux bus et au RER, alors que les lycéens et collégiens parisiens auront droit à une réduction de 50 %. De plus, les vélos en libre-service Vélib’ seront gratuits pour les jeunes âgés de 14 à 18 ans.

Agissez dès maintenant : Exigez que la santé mondiale soit une priorité

Mme Hidalgo a également annoncé que les transports publics seront gratuits pour les Parisiens handicapés de moins de 20 ans, ce qui aura un impact réel sur les familles à faibles revenus, car on sait que les personnes handicapées sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté.

Si ces nouvelles politiques s’appliquent uniquement aux jeunes, Mme Hidalgo a souligné que l’objectif est d’accroître le pouvoir d’achat des familles.

Au départ, cette mesure avait été envisagée pour combattre la pollution en réduisant l’utilisation d’énergies fossiles et accroître l’utilisation du vélo dans la ville. Mais pour les familles à faibles revenus, qui sont souvent plus vulnérables à la pollution de l’air, il est clair que les avantages économiques et environnementaux sont étroitement liés.

On espère que les adultes des familles touchées par ces mesures seront incités à payer pour prendre les transports publics ; cela aurait pour effet de réduire le coût total du transport pour ces familles. La nouvelle mesure devrait également inciter les parents à délaisser l’auto au profit du transport public, ce qui aurait bien sûr des avantages sur le plan environnemental.

Le métro de Paris a un taux de fréquentation de 60 %, mais Mme Hidalgo estime que ce pourcentage peut être augmenté. La gratuité du transport collectif pour les enfants occasionnera des coûts de 15 millions d’euros pour la ville, mais on croit que l’augmentation de la fréquentation par les adultes qui en résultera pourrait atténuer ces coûts.

En lire plus : Cette ferme urbaine produit 25 tonnes d'aliments et donne des emplois aux ‘inemployables’

Paris n’est pas la première grande ville dans le monde à offrir la gratuité ou des rabais importants sur les transports publics des enfants et des jeunes. Londres et Berlin ont mis en œuvre des politiques semblables. À Tallinn, la capitale de l’Estonie, les transports publics sont gratuits pour tous les citoyens depuis 2014. Pour Mme Hidalgo, la gratuité des transports publics pour les familles à faibles revenus ouvre peut-être la porte à une éventuelle gratuité généralisée.

Alors que les villes du monde entier doivent relever de nombreux défis sur les plans environnemental et économique, il est urgent de favoriser les transports publics.