Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

The Global Fund/Sam Wolson
ImpactSanté

Le Canada a répondu à l'appel des Global Citizens à intensifier la lutte contre le sida, la TB et le paludisme

La ministre canadienne du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres Maryam Monsef a annoncé jeudi que le Canada s’engage à verser 930,4 millions de dollars canadiens au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.  

« Le Canada s’engage à maintenir son leadership en appuyant le travail essentiel des plates-formes multilatérales comme le Fonds mondial pour s’attaquer aux inégalités qui empêchent les personnes les plus vulnérables, en particulier les femmes et les filles, de mener une vie saine et productive », a-t-elle dit.

Cette importante contribution financière — une augmentation de près de 16 % par rapport au dernier engagement du Canada au Fonds mondial en 2016 — témoigne de la détermination continue du Canada à mettre fin aux épidémies de VIH/sida, de tuberculose (TB) et de paludisme dans le monde. Il constitue également un élément central de l'engagement historique de dix ans du Canadaenvers la santé des femmes et des filles qui a été annoncé en juin à la suite de la campagne #Prospérer de Global Citizen, en partenariat avec des groupes de la société civile canadienne.

« Le Canada continue de montrer son engagement à s'attaquer aux problèmes cruciaux liés à l'élimination de l'extrême pauvreté, comme l'amélioration de la santé mondiale, a déclaré Michael Sheldrick, cofondateur de Global Citizen et vice-président des politiques mondiales et des affaires gouvernementales. Les dirigeants canadiens de tous les grands partis ont constamment démontré qu'ils entendent les voix des citoyens du monde qui veulent que le Canada et d'autres pays continuent de hausser la barre de leur aide internationale pour atteindre les objectifs mondiaux d'ici 2030. »

Les Global Citizens ont envoyé près de 30 000 messages à la ministre Monsef et au premier ministre Justin Trudeau, leur demandant d'accroître d'au moins 15 % le soutien du Canada au Fonds mondial. Avec cet engagement, le Canada a dépassé cette demande, faisant un pas de plus pour aider le Fonds mondial à atteindre son objectif d’obtenir 14 milliards de dollars US et à sauver 16 millions de vies au cours des trois prochaines années. Cet engagement souligne également l'importance de l'aide internationale du Canada juste avant le début des prochaines élections fédérales.  

« L'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement du Canada est une démonstration exceptionnelle de partenariat et de leadership dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, a déclaré Peter Sands, directeur général du Fonds mondial. Le Fonds mondial est extrêmement reconnaissant au peuple canadien pour son soutien indéfectible et aux milliers de Global Citizens engagés qui ont demandé au Canada de continuer à jouer son rôle de leader dans la santé mondiale. Le plaidoyer et l'engagement de l'organisation Global Citizen et des partenaires de la société civile ont joué un rôle déterminant dans le renforcement de l'élan pour intensifier la lutte et mettre fin à ces épidémies d'ici 2030. »

Articles liés 30 juillet 2019 Comment le Fonds mondial œuvre pour mettre un terme au sida, au paludisme et à la tuberculose

Le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme sont trois des maladies les plus mortelles que le monde ait jamais connues. 

Pourtant, depuis 2002, plus de 27 millions de vies ont été sauvées grâce au Fonds mondial et aux donateurs comme le Canada.

Malheureusement, ces trois maladies continuent d'affecter de manière disproportionnée les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables dans le monde. En 2017 seulement, 940 000 personnes sont mortes du sida, 1,6 million de la tuberculose et 435 000 du paludisme. Ces maladies menacent à la fois la sécurité sanitaire mondiale et la vie des femmes et des filles. En fait, près de 1 000 jeunes femmes et filles sont infectées par le VIH chaque jour.

Toutefois, ces trois maladies sont évitables et traitables, et l’impact du Fonds Mondial sert comme la preuve.

Articles liés 3 juin 2019 Le Canada est maintenant le plus grand donateur auprès des organisations pour la défense des droits des femmes

L'engagement du Canada constitue un appel pressant aux autres leaders du monde pour qu'ils intensifient la lutte lorsqu'ils se réuniront en France en octobre pour la conférence des donateurs du Fonds mondial. 

Le Fonds mondial a pour objectif de sauver 16 millions de vies. Il vise aussi à éviter 234 millions d’infections et à aider le monde à se remettre sur les rails pour mettre fin à ces maladies. 

Le Canada a été l'un des principaux champions du Fonds mondial depuis sa création en 2002 et est son septième plus grand donateur public. Il a augmenté ses contributions financières à chaque reprise sous le gouvernement libéral, ainsi que conservateur.

En 2016, quand le festival Global Citizen s’est tenu à Montréal et le Canada accueillait la cinquième conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial, le premier ministre Justin Trudeau a remercié les Global Citizens pour leurs actions. 

« Pour mettre fin à ces épidémies et atteindre les objectifs de développement durable de l'ONU, nous devons faire plus : plus d'action, plus de leadership, plus d'investissements intelligents, plus d'idées novatrices et plus d'engagements », a-t-il déclaré.

La lutte mondiale contre les maladies infectieuses comme le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme est un thème clé de la campagne du Global Citizen Festival qui se tiendra cette année à New York le 28 septembre. À travers le monde, les Global Citizens demandent aux dirigeants d'intensifier la lutte contre ces maladies en prenant des engagements fermes envers le Fonds mondial — l'annonce du Canada n'est probablement que le début.