Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

A pharmacist gives Jennifer Haller the first shot in the first-stage safety study clinical trial of a potential vaccine for COVID-19 on March 16, 2020, at the Kaiser Permanente Washington Health Research Institute in Seattle.
Ted S. Warren/AP
Santé

Le vaccin anti-COVID-19 de Moderna montre à son tour des résultats efficaces à 94,5 %


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
La pandémie de COVID-19 est une menace mondiale pour la santé, mais les pays à faible revenu disposent de moins de ressources pour combattre le virus et assurer la sécurité de leurs populations. Les Nations Unies appellent les pays à travailler ensemble pour assurer une distribution équitable des traitements et des vaccins. Vous pouvez nous rejoindre pour passer à l'action sur cette question en soutenant l'ACT-Accelerator ici.

Le laboratoire de biotechnologie Moderna a annoncé lundi que son candidat vaccin anti-COVID-19 est efficace à 94,5% pour prévenir l'infection. 

Les résultats, obtenus grâce à des données préliminaires sont « très impressionnants », a déclaré le Dr Anthony S. Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses, dans un entretien avec le New York Times.

« J'avais déclaré que je serais satisfait d'un vaccin efficace à 75%, a poursuivi M. Fauci. Dans un monde idéal, vous aimeriez atteindre les 90, 95 %, mais je ne m'y attendais pas. »

Les chercheurs testent les vaccins en administrant des doses à certains participants et des placebos à d'autres, puis en observant les deux groupes pour savoir combien de personnes tombent malades. 

Dans l'étude menée par Moderna, sur les 95 personnes qui ont contracté le virus, 90 d'entre elles ont reçu le placebo et 5 ont été vaccinées. Sur les 11 cas considérés comme graves, tous faisaient partie du groupe placebo. Ces résultats montrent que le vaccin a considérablement réduit la probabilité de contracter le virus chez les personnes qui l'ont reçu.

Moderna a également indiqué que son vaccin se conservait plus longtemps au réfrigérateur et à température ambiante que prévu, ce qui devrait le rendre plus facile à stocker et à utiliser, en particulier dans les zones à faibles revenus et dans les climats chauds.

Articles liés 9 novembre 2020 Le vaccin Pfizer est efficace à 90% et pourrait être approuvé aux États-Unis avant la fin de l'année

« C'est un moment crucial dans le développement de notre candidat vaccin [contre la COVID-19], a déclaré Stéphane Bancel, directeur général de Moderna, dans un communiqué de presse. Depuis début janvier, nous avons combattu ce virus avec l'intention de protéger le plus grand nombre possible de personnes dans le monde. »

En 2021, Moderna prévoit de fabriquer jusqu'à 1 milliard de doses dans le monde.

Moderna est la deuxième entreprise à communiquer des données prometteuses sur un futur vaccin. La semaine dernière, le géant pharmaceutique Pfizer a annoncé que son vaccin était efficace à plus de 90 % dans ses premiers essais. 

Outre ces deux entreprises dont les résultats préliminaires ont été publiés, dix autres ont commencé à mener de grands essais de phase 3, la dernière étape à franchir avant qu'un vaccin ne soit approuvé. Cinquante-cinq autres en sont aux premières étapes des essais. 

Alors que le monde subit une seconde vague du virus déjà dévastatrice, les progrès réalisés sur le front de la mise au point d'un vaccin contre la COVID-19 laissent espérer que le pire sera bientôt derrière nous.

En Europe, de nombreux pays ont récemment rétabli des mesures de confinement afin d'éviter une nouvelle catastrophe après avoir enregistré une recrudescence du nombre d'infections. Les États-Unis atteignent un nombre record de cas sur une base quasi quotidienne, avec un dernier million de cas recensés en six jours seulement.

Malgré le succès préliminaire de Moderna et Pfizer, les experts en matière de santé estiment que les vaccins contre la COVID-19 ne seront probablement pas disponibles à la population américaine avant avril prochain, notamment parce que la plupart des vaccins en cours de développement nécessiteront deux doses par personne.

Articles liés 11 septembre 2020 Une récente étude atteste d’une meilleure confiance dans les vaccins dans certains pays du globe

Selon Moderna, 20 millions de doses seraient prêtes d'ici la fin 2020, tandis que Pfizer prévoit d'en produire environ 50 millions d'ici là. 

À mesure que des vaccins sûrs et efficaces voient le jour, la communauté internationale doit s'engager en faveur d'un accès équitable pour mettre fin à cette crise sanitaire mondiale, car c'est le moyen le plus rapide d'y parvenir. 

Selon une récente étude, la mortalité pourrait être deux fois plus élevée si les pays riches se laissaient séduire par leur tendance à accaparer les vaccins plutôt que de les distribuer en fonction de la population du pays. 

Des coalitions internationales telles que l'Access to COVID-19 Tools (ACT) Accelerator s'efforcent d'unir les dirigeants mondiaux, les acteurs de la santé mondiale et les organisations du secteur privé pour garantir que les traitements et les vaccins contre la COVID-19 soient mis à la disposition de tous, partout dans le monde.

Articles liés 13 octobre 2020 Tout ce que vous devez savoir sur l'ACT-Accelerator

Lancé en avril par sept partenaires mondiaux, l'ACT-Accelerator est une coalition unique visant à accélérer les efforts mondiaux de lutte contre la pandémie de COVID-19. Ses membres travaillent ensemble pour mettre au point des tests, des traitements et des vaccins le plus rapidement possible, tout en renforçant les systèmes de santé les plus fragiles du monde. 

L'organisation a toutefois désespérément besoin du soutien financier des gouvernements du monde entier. Vous pouvez nous rejoindre pour appeler les dirigeants mondiaux à financer l'ACT-Accelerator en passant à l'action ici.