Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

People who want to learn about and take action on the world’s biggest challenges. Extreme poverty ends with you.

Britain's Meghan, Duchess of Sussex, speaks during a school assembly as part of a surprise visit to the Robert Clack Upper School in Dagenham, Essex, in eastern London, to celebrate International Women's Day, March 6, 2020.
Ben Stansall/Pool/AP
Filles et Femmes

Meghan Markle invite les jeunes femmes à lutter avec compassion contre le statu quo


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
Le monde a dix ans pour parvenir à l'égalité de genre et atteindre les Objectifs mondiaux des Nations Unies visant à mettre fin à la pauvreté d'ici 2030. Les jeunes femmes ont un rôle important à jouer afin que ce délai soit respecté. Vous pouvez nous rejoindre et agir sur cet enjeu ici

Soutenir les femmes et les filles est toujours une priorité aux yeux de la duchesse du Sussex, Meghan Markle.

Dans le cadre du sommet virtuel Girl Up's Leadership Summit, qui s'est tenu mardi, Mme Markle a prononcé un discours plein d'espoir, encourageant les jeunes filles à défier le statu quo pour façonner leur avenir.

Organisé par l'initiative Girl Up des Nations Unies, le sommet de cette année était consacré au thème « Parlons-en : Raccorder le mouvement mondial pour l'égalité de genre ». Mme Markle a rejoint un groupe d'invités influents, parmi lesquels figurent Michelle Obama, Hilary Clinton, Nadia Murad, Sheryl Sandberg, Priyanka Chopra Jonas, Abby Wambach, et bien d'autres.

Meghan Markle a pris la parole en reprenant les conseils du discours inaugural, qu'elle a prononcé devant la promotion 2020 de son alma mater, dans un lycée de Los Angeles. Elle a exhorté les nouveaux diplômés à mettre en pratique les compétences qu'ils ont acquises à l'école pour mieux reconstruire notre monde.

« Je tiens à partager quelque chose avec vous : Ceux qui se trouvent dans les couloirs et [dans] les lieux de pouvoir, des législateurs aux dirigeants mondiaux, en passant par les cadres, tous ces gens dépendent de vous plus que vous ne dépendrez jamais d'eux », a déclaré Mme Markle.

« C'est une humanité qui a désespérément besoin de vous pour la pousser, pour nous pousser avec force dans une direction plus inclusive, plus juste et plus empathique, a-t-elle poursuivi. Non seulement pour encadrer le débat, mais aussi pour en être responsables. »

La duchesse du Sussex a reconnu le travail déjà accompli par les membres de Girl Up, mais leur a demandé d'aller plus loin.

« Les femmes ont souvent entendu dire : “Pas comme ça", "Oui, c'est une bonne idée, mais nous allons faire ça à la place", a-t-elle déclaré. Et quand est-ce qu'on entend ça en tant que femmes ? Lorsque nous contestons les normes. Alors si c'est le cas, je vous invite à continuer à les remettre en question. Continuez à insister. Mettez-les un peu mal à l'aise, car c'est seulement dans ce malaise que nous créons réellement des conditions qui nous permettent de réimaginer nos normes, nos politiques et notre leadership, afin de parvenir à une représentation réelle et à une influence notable sur les structures de prise de décision et de pouvoir. »

Pour créer une société plus équitable, il est nécessaire que tout le monde soit impliqué, a souligné Mme Markle.

« Il faudra des filles et des femmes ; il faudra des hommes et des garçons ; il faudra que les Noirs et les Blancs s'attaquent ensemble aux inégalités et aux problèmes structurels dont on connaît l'existence », a-t-elle affirmé. 

« Je suis convaincue que nous sommes au bord d'une transformation. »

Articles liés 14 novembre 2019 3 obstacles auxquels font face les filles et les femmes que le monde doit changer d’ici 2030

Alors que le monde est à la traîne en matière d'égalité de genre, les femmes et les filles ont le pouvoir de faire bouger les choses, a expliqué Mme Markle.

« Nous pouvons accélérer le rythme du changement, et vous savez quoi ? Nous n'avons pas à nous satisfaire de la vitesse actuelle des progrès », a-t-elle déclaré.

Meghan Markle estime essentiel de reconnaître le rôle que les outils numériques peuvent jouer, mais ils doivent être utilisés pour se soutenir mutuellement plutôt que pour se détruire.

Articles liés 22 septembre 2014 Global Poverty Project Emma Watson : Les hommes, l'égalité de genre vous concerne aussi

Plus que jamais, les jeunes femmes doivent s'engager, a-t-elle ajouté : « C'est un moment où vos voix et votre action n'ont jamais été aussi urgentes. » 

En guise d'inspiration, Mme Markle a évoqué le leadership de la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern lors de la pandémie de COVID-19, ainsi que la décision de la star de la WNBA Maya Moore de cesser de jouer au basket-ball professionnel en 2019 pour faire libérer un homme condamné à tort. 

Enfin, elle a souligné l'importance de prendre des mesures concrètes pour faire évoluer le cours des choses.

Articles liés 19 juillet 2019 Voici les femmes les plus admirées dans le monde en 2019

« Il faudra plus que de la conviction, a-t-elle déclaré. Nous devons y travailler chaque jour lorsque c'est difficile, même si cela met les autres mal à l'aise. Nous devons parler pour nous-mêmes et pour les autres qui luttent pour être entendus. »

Mme Markle a ensuite appelé les jeunes filles à développer leur sens de la compassion envers les autres, tout en leur assurant que sa famille les soutenait.

« S'il vous plaît, continuez à honorer les convictions et la compassion qui s'est éveillée en vous, a-t-elle dit. Je vous encouragerai. »