Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Filles et Femmes

8 faits qui montrent que Julie Payette est une Global Citizen audacieuse

flickr/NASA Johnson

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé jeudi que Julie Payette sera la prochaine gouverneure générale du Canada. Payette est une ancienne astronaute, une pianiste, une chanteuse d’orchestre, et, considérons-le, super cool. Voici pourquoi.

Elle peut parler six langues.

Payette était la première femme franco-canadienne dans l’espace, mais elle peut converser en six langues : français, anglais, espagnol, italien, russe et allemand.

Elle est la deuxième astronaute canadienne.

Payette a été sélectionnée par l’Agence spatiale canadienne (ASC) parmi 5 330 candidats pour faire partie du groupe de quatre nouveaux astronautes canadiens en 1992. Elle a participé à deux missions à la Station spatiale internationale en 1999 (STS-96) et 2009 (STS-127) et elle compte 611 heures de vol dans l’espace.

Elle est la première femme à occuper le poste de CAPCOM en chef au Centre de contrôle des missions.

De 2000 à 2007, Payette était l’astronaute en chef de l’Agence spatiale canadienne. Elle a travaillé en tant que communicatrice en capsule (CAPCOM) au Centre de contrôle des missions à Houston, au Texas, et elle a occupé le poste de CAPCOM en chef pour la mission spatiale STS-121 en 2006. CAPCOM gère la communication entre l’équipe au sol et les astronautes en vol, selon l'Officier de l’Ordre du Canada.

En lire plus : La première femme à mener la relève de la garde de la reine est Canadienne

Elle est titulaire de 21 diplômes.

Payette est titulaire d’un baccalauréat international du United World College of the Atlantic au Pays de Galles, au Royaume-Uni, d’un baccalauréat en génie électrique de l’Université McGill et d’une maîtrise en sciences appliquées (génie informatique) de l’Université de Toronto. Elle a aussi reçu 18 distinctions honorifiques des universités à travers le Canada.

Elle sera la quatrième femme à devenir gouverneure générale du Canada.

Traditionnellement, le poste du gouverneur général alterne entre un francophone et un anglophone et la nomination de Payette respecte la tradition puisqu’elle suivra David Johnston.

Elle a reçu l’Ordre du Canada en 2010.

Payette est une ambassadrice internationale de l’ingénierie canadienne. Elle est la première Canadienne à être montée à bord de la Station spatiale internationale et à avoir participé à sa construction en utilisant les bras robotiques spatiaux canadiens, selon un communiqué du gouverneur général du Canada.

En lire plus : Sept moments qui montrent que Président Emmanuel Macron est un vrai Global Citizen

Elle est membre du conseil d’administration de Jeunesse sans drogue Canada et À nous le podium.

Jeunesse sans drogue Canada travaille pour assurer que tous les jeunes puissent mener une vie sans abus de drogue ou d’alcool. À nous le podium veut aider le Canada d’être un leader mondial en matière de sport de haute performance aux Jeux olympiques et paralympiques.

Elle détient une licence de pilote professionnel et son brevet de plongée en eaux profondes.

Plusieurs astronautes ont des licences de pilote professionnel, mais Payette a une licence avec qualification sur hydravion. Elle a obtenu son brevet de plongée en eaux profondes dans un scaphandre pressurisé à une atmosphère.