Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Environnement

La France est le premier pays à interdire les gobelets, assiettes et couverts en plastique

Trey Ratcliff

Le gouvernement français a adopté une loi qui pourrait révolutionner les barbecues, les pique-niques et les anniversaires. À partir de 2020, la majorité des gobelets, plats et des couverts en plastique seront totalement interdits. 

Cette nouvelle politique a été introduite à la fin du mois d'août 2016 (au moment où les dîners à la belle étoile se font rares) et interdit les ustensiles jetables dans le but de construire une économie durable. La seule exception sera faite pour les objets jetables réalisés à partir des composants biodégradables. 

Cette décision fait suite à l'interdiction totale des sacs plastiques en 2015, conformément à la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte qui vise à faire de la France « une nation exemplaire en termes de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, de diversification de son modèle énergétique et de développement des énergies renouvelables ». 

Articles liés 24 avril 2019 5 manières dont la France lutte contre le gaspillage alimentaire

Chaque année, 4,73 milliards de gobelets en plastique sont jetés en France. Seul 1 % d’entres eux sont recyclés. Cette interdiction vise à réduire considérablement les niveaux de déchets plastiques et à stimuler l'innovation dans les produits biodégradables. Les seuls produits jetables qui ne seront pas interdits seront ceux qui sont fabriqués à partir d'au moins 50 % de matières biodégradables. En 2025, ce seuil passera à 60 %. 

Tout le monde n’est pas satisfait de cette décision. 

L’association Pack2Go, que l’on pourrait décrire comme « une association européenne de l’emballage alimentaire », s’est déclarée ouvertement contre cette décision, stipulant qu’elle viole le principe européen de libre circulation des biens. L’introduction de cette nouvelle loi a été repoussée de crainte qu'elle ne pénalise les familles aux revenus modestes, qui dépendent peut-être davantage d'ustensiles jetables. 

Articles liés 23 mai 2019 La France souhaite recycler 100 % des plastiques d’ici 2025

Pourtant, si les humains continuent à utiliser le plastique jetable à cette fréquence, d’ici 2050, il y aura plus de plastique dans nos océans que de poissons, alors que 8 millions de tonnes de plastiques se retrouvent dans les océans chaque année. Une action forte et décisive est nécessaire pour renverser la vapeur.