Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Santé

Le plus grand fabricant de vaccins au monde promet un vaccin anti-COVID-19 pour 3 dollars


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
Partout dans le monde, la population fait face aux conséquences sanitaires et socio-économiques de la pandémie de coronavirus. Celle-ci a fait régresser la réalisation de plusieurs des Objectifs mondiaux des Nations Unies. Trouver un vaccin sûr et le mettre à la disposition de tous, partout, est une façon de soutenir les communautés les plus vulnérables. Vous pouvez nous rejoindre et passer à l'action ici.

Vendredi, la Bill and Melinda Gates Foundation a fait don de 150 millions de dollars au Serum Institute of India (SII), le plus grand fabricant de vaccins au monde, en vue de développer 100 millions de doses d'un vaccin contre le coronavirus. Le vaccin, qui sera vendu au prix de 3 dollars pièce, permettra de soulager les pays à faible revenu, selon le Wall Street Journal.

L'Université d'Oxford et le fabricant de médicaments AstraZenca développent le vaccin en collaboration avec Novavax. Novavax s'est associé au SII, accordant à l'entreprise indienne un droit exclusif de distribution du vaccin en Inde. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) ayant déclaré que l'épidémie de coronavirus constituait une pandémie mondiale, le vaccin sera également distribué dans les pays que la Banque mondiale considère comme étant des pays à faible revenu.  

« Les chercheurs réalisent de bons progrès dans le développement de vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19, a déclaré Bill Gates dans un communiqué. Mais pour que tout le monde y ait accès, le plus tôt possible, il faudra une capacité de production considérable et un réseau de distribution mondial. »

Les trois organisations ont déclaré que leur collaboration garantira que les pays à faible et moyen revenu ne soient pas laissés pour compte.

Selon les Nations Unies, les répercussions de la COVID-19 seront les plus dévastatrices dans les pays les moins développés. La faiblesse des systèmes de santé dans ces pays, qui disposent de moins de ressources pour répondre à l'épidémie, ne permet notamment pas de faire face aux conséquences socio-économiques engendrées par les mesures de confinement.

Articles liés 28 mai 2020 Comment agir dès maintenant pour garantir que tout le monde ait droit aux traitements anti-COVID-19

« À moins que des mesures audacieuses ne soient prises par la communauté internationale, la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) avant l'échéance de 2030 sera compromise », a constaté l'ONU.

Les ODD sont un ensemble d'objectifs fixés par l'ONU en 2015, visant à mettre fin à l'extrême pauvreté, à réduire les inégalités et à protéger la planète d'ici 2030.

D'après la Fondation des Nations Unies, la pandémie devrait faire replonger 71 millions de personnes dans l'extrême pauvreté d'ici la fin de l'année, ce qui constituerait la première augmentation des taux de pauvreté mondiaux depuis près de 20 ans.

Articles liés 22 avril 2020 Selon un rapport de l’ONU, le nombre de personnes souffrant de la famine pourrait doubler à cause du COVID-19

Non seulement la crise de la COVID-19 entrave les avancées en la matière, mais elle détruit aussi sérieusement le travail accompli jusqu'à présent pour atteindre les Objectifs de développement durable. 

Bien que de nombreuses entreprises soient déjà en train de développer des vaccins contre le coronavirus, le don de la Bill and Melinda Gates Foundation permettra d'accélérer et d'organiser encore plus le travail du SII.

En juin, en réponse à la campagne « Global Goal: Unite for Our Future » de Global Citizen, le SII avait promis de consacrer 50 % de sa capacité de production de vaccins anti-COVID-19 aux pays à faibles et moyens revenus. Cet engagement permettra aux pays les plus vulnérables du monde d'économiser plus de 250 millions de doses de vaccins.

Articles liés 11 mars 2020 Coronavirus : Justin Trudeau annonce la création d’un fonds d’urgence d’un milliard de dollars

Une fois les vaccins approuvés par l'OMS, le SII affirme que les doses pourraient être produites dès le premier semestre de l'année 2021. Les investissements initiaux permettront également au SII d'augmenter sa capacité de fabrication pour développer les vaccins en grandes doses, qui seront alors prêts à être distribués. 

M. Gates défend depuis des années une meilleure préparation contre les virus.

« Si quelque chose devait tuer plus de 10 millions de personnes au cours des prochaines décennies, il s'agirait plus probablement d'un virus très infectieux que d'une guerre. Pas des missiles, mais des microbes », a déclaré M. Gates dans son TedTalk datant de 2015.