Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Flickr / Nicolas Vigier
Santé

Le Canada alloue 26,4 millions de dollars à la protection des populations autochtones urbaines face à la COVID-19

Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
Partout dans le monde, les communautés autochtones ont été touchées de manière disproportionnée par la pandémie de COVID-19 du fait d'inégalités persistantes. Les Nations Unies appellent les pays à veiller à ce que les populations autochtones aient accès à l'eau et à l'assainissement, ainsi qu'à d'autres droits fondamentaux. Vous pouvez nous rejoindre pour passer à l'action sur des questions connexes ici.

Mardi, le gouvernement canadien a annoncé qu'il allouerait 24,6 millions de dollars aux organisations offrant un soutien aux Premières nations hors réserve et aux populations autochtones des zones urbaines dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Ce financement permettra de fournir aux communautés des denrées alimentaires, des services de santé mentale, des équipements de protection individuelle, une aide au logement, et bien plus encore. Le communiqué de presse indique également qu'il permettra de financer du matériel pédagogique pour les enfants et les jeunes, ainsi que les frais de transport des personnes âgées.

Les fonds ont été versés à l'Association nationale des centres d'amitié, à la société 2 Spirits in Motion et au Congrès des peuples autochtones.

Bien que les communautés autochtones du Canada aient été jusqu'à présent moins touchées par la COVID-19 que l'ensemble de la population canadienne, les dirigeants des Premières nations craignent qu'une deuxième vague n'aggrave le manque de ressources dont souffrent depuis longtemps ces communautés. 

« De nombreux facteurs tels que l'éloignement, les logements surpeuplés, le manque d'accès à l'eau potable, et bien d'autres encore, nécessitent un plan et une réponse spécifiques », a déclaré Perry Bellegarde, chef national de l'Assemblée des Premières Nations, dans une déclaration décrivant les défis auxquels sont confrontées les communautés autochtones.

Dans le monde entier, les communautés autochtones ont été particulièrement touchées par la COVID-19 en raison de certaines inégalités structurelles concernant l'accès à l'eau et aux soins de santé, pour ne citer que quelques exemples. Ces mêmes inégalités sont manifestes au Canada et, à mesure que la pandémie progresse, les experts en santé ont demandé au gouvernement national de prendre des mesures supplémentaires pour protéger les personnes à haut risque et pour garantir le respect des droits humains fondamentaux.

Articles liés 16 avril 2020 COVID-19 in Canada: Fears Mount That Indigenous Communities Could Be Left Behind

En date du 25 juin, moins de 1 % des fonds de réponse du Canada à la COVID-19 étaient destinés aux communautés autochtones, bien que les Premières nations représentent 5 % de la population du pays, comme le souligne The Conversation. Ce dernier engagement fait partie d'un montant total de 1,7 milliard de dollars destiné aux communautés et organisations autochtones et nordiques qui luttent contre la pandémie, indique le communiqué de presse.

« La santé et la sécurité demeurent notre priorité, a déclaré l’honorable Marc Miller, Ministre des Services aux Autochtones. Nous continuerons de travailler en partenariat avec les communautés et les organisations autochtones pour appuyer une intervention solide et globale en réponse à la pandémie. Ce financement offre une aide concrète supplémentaire au profit de solutions communautaires sur le terrain qui répondent aux besoins et aux circonstances particulières des membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis, peu importe où ils habitent. »