Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

ActuSanté

Les critiques mettent en garde contre la monopolisation vaccinale alors que le Canada approuve le vaccin COVID-19 de Pfizer


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
Pour atteindre l'objectif mondial n° 3 des Nations Unies sur la santé et le bien-être de tous, il faut que tous les individus aient accès à un vaccin efficace contre la COVID-19. Vous pouvez rejoindre Global Citizen pour demander aux dirigeants mondiaux de garantir un accès équitable aux tests, aux traitements et aux vaccins en passant à l'action ici.

Mercredi, Santé Canada a annoncé l'approbation du vaccin COVID-19 de Pfizer, après examen des résultats de ses essais cliniques.

« La décision prise aujourd'hui par Santé Canada marque un moment historique dans notre lutte collective contre la pandémie de COVID-19 et constitue une avancée majeure vers le retour à la normale au Canada, a déclaré Cole Pinnow, président de Pfizer Canada. Nous saluons Santé Canada pour avoir évalué notre vaccin contre la COVID-19 de façon rigoureuse et approfondie tout en agissant rapidement pour aider à protéger les Canadiens. »

Santé Canada a indiqué que, sur la base d'études menées auprès d'environ 44 000 participants, le vaccin s'est révélé efficace à 95 % « pour prévenir l'infection par le SRAS-CoV2 à partir d'une semaine après la deuxième dose ».

Cette annonce survient quelques jours seulement après que le Premier ministre Justin Trudeau ait annoncé que le Canada aura accès à 249 000 doses du vaccin d'ici la fin 2020.

Si l'approbation d'un vaccin contre la COVID-19 est une bonne nouvelle pour les Canadiens, elle rappelle également qu'un accès équitable au vaccin est essentiel pour mettre fin à cette pandémie.

Le Canada a signé des accords avec des sociétés pharmaceutiques qui, jusqu'à présent, ont permis d'obtenir jusqu'à 414 millions de doses de vaccins potentiels. C'est ce que les critiques qualifient de « monopolisation des vaccins ».

Le Canada a commandé suffisamment de doses pour vacciner cinq fois sa population, selon les données de l'Université de Duke en Caroline du Nord.

La People’s Vaccine Alliance, qui regroupe des organisations comme Amnesty International, Oxfam et Global Justice Now, a déclaré mercredi que près de 70 pays pauvres ne pourront vacciner qu'une personne sur dix l'année prochaine. Les pays riches ont quant à eux obtenu suffisamment de vaccins pour vacciner trois fois leur population d'ici la fin 2021.

« Personne ne doit se voir privé d’un vaccin qui peut lui sauver la vie simplement à cause de son lieu de résidence ou d’un manque de moyens financiers, a affirmé Anna Marriott, responsable de la politique de santé d'Oxfam. Mais, à moins que la tournure des choses ne change radicalement, plusieurs milliards de personnes dans le monde n’auront pas accès à un vaccin sûr et efficace contre la COVID-19 avant des années. »

Le groupe appelle les entreprises pharmaceutiques à partager leur savoir-faire technologique et leur propriété intellectuelle avec le monde entier afin de faciliter le processus de fabrication et de mettre les vaccins à la disposition de tous ceux qui en ont besoin.

Articles liés

Alors que les pays riches représentent 14 % de la population mondiale, ils ont obtenu 53 % des vaccins les plus prometteurs, selon une déclaration de la People's Vaccine Alliance.

Pour la ministre du développement international, Karina Gould, on ne sait toujours pas combien de candidats vaccins achetés fonctionneront réellement et seront approuvés pour le marché, ce qui signifie que le surachat est une mesure de précaution. 

Elle a également précisé que le Canada fait partie des pays qui contribuent le plus à la COVID-19 Vaccine Global Access Facility (COVAX), indique le National Post.

Articles liés 25 septembre 2020 Le Canada consacre 440 millions de dollars à un programme mondial de vaccination contre la COVID-19

Le Canada s'est engagé à verser 220 millions de dollars au COVID-19 Vaccine Global Access Facility (COVAX), un mécanisme qui vise à offrir un accès équitable aux vaccins aux Canadiens et aux personnes du monde entier. Cette somme s'ajoute aux 220 millions de dollars supplémentaires du COVAX Advance Market Commitment, qui serviront à l'achat de doses de vaccins pour les pays à faible et moyen revenu.

Le Canada a conclu des accords avec sept compagnies pharmaceutiques différentes, ce qui représente des commandes à hauteur de 414 millions de doses.

« Une fois qu'un vaccin est approuvé, il doit être disponible, accessible et distribué équitablement dans le monde entier, a déclaré Mme Gould au National Post. Nous reconnaissons que tant que tout le monde sur la planète n'est pas à l'abri de la COVID-19, personne ne l'est. Et nous savons que c'est un problème auquel nous devons faire face.