Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Santé

Voici Ce Que Vous Devez Savoir à Propos de la Tuberculose

Causée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis (MTB), la tuberculose (TB) est une maladie infectieuse qui tue 1,5 million de personnes chaque année.

Les symptômes de la tuberculose active incluent : toux chronique, fièvre, frissons, perte d'appétit, perte de poids et fatigue. Alors qu'elle attaque généralement les poumons, elle peut aussi toucher d'autres organes. Ces symptômes peuvent être légers pendant plusieurs mois avant de devenir graves, c’est pourquoi il est important de détecter cette maladie en temps opportun.

La tuberculose se propage d’une personne à l’autre par voie aérienne. Lorsque les personnes atteintes de tuberculose pulmonaire toussent, éternuent, crachent ou parlent, elles projettent les germes de la tuberculose dans l’air. Il suffit de quelques-uns de ces germes inhalés pour causer une infection. Les fumeurs courent presque deux fois plus de risque de contracter la tuberculose que les non fumeurs. La tuberculose est aussi étroitement liée à la surpopulation et à la malnutrition.

Voici sept autres choses que vous devez savoir à propos de la tuberculose.

La tuberculose est une maladie connue depuis l’antiquité

L'organisme responsable de la tuberculose a été trouvé dans des vestiges de l'Égypte ancienne, de l'Inde et de la Chine. Les chercheurs ont découvert la carie tuberculeuse dans la colonne vertébrale des momies égyptiennes datant de

3 000 à 2 400 ans av. J-C. Au Moyen Âge, la maladie a été surnommée le « mal du roi ».  Au 18e siècle, en Europe occidentale où la maladie était à son apogée, elle a été surnommée la « peste blanche ». La tuberculose a également été appelée la maladie « consommatrice », en raison de la façon dont l'infection semblait consommer le patient. On l’a même surnommée la « maladie des vampires. »

La tuberculose frappe le plus durement les pays en développement

Plus de 95 % des décès causés par la tuberculose se produisent dans les pays à revenu faible et intermédiaire, et c’est l'une des trois principales maladies le plus étroitement liées à la pauvreté, les autres étant le paludisme et le VIH/sida. Quatre-vingt pour cent des cas de tuberculose surviennent dans

22 pays en développement en Afrique, en Asie du Sud-Est et au Pacifique occidental. L'Inde, la Chine, le Pakistan, l'Afrique du Sud, le Nigeria et l'Indonésie ont eu le plus grand nombre de cas. Dans les pays développés, la tuberculose est plus fréquente dans les zones urbaines.

La tuberculose latente est très répandue

Un tiers de la population mondiale est actuellement atteinte de tuberculose latente, ce qui signifie qu’environ un tiers de la population du monde est infectée par le bacille tuberculeux et le risque pour elle de développer la maladie au cours de l’existence est de 10 %.  Les nouvelles infections se produisent dans environ 1 % de la population chaque année. Cependant, 90 à 95 % de ces infections restent asymptomatiques, et la plupart d’entre elles ne causent pas la maladie. Les infections latentes de tuberculose ne peuvent pas transmettre la maladie.

La tuberculose est une maladie mortelle

Elle provoque chaque année des millions de décès. En 2010, 8,8 millions de nouveaux cas de tuberculose ont été diagnostiqués, causant le décès d’environ 1,20 à 1,45 million d’entre eux. En 2014, 9,6 millions de personnes ont développé la tuberculose et 1,5 million en sont mortes. Sur les 1 million d'enfants infectés par la tuberculose en 2014, 140 000 d’entre eux en sont morts.

La tuberculose est associée au VIH/sida

La tuberculose est la principale cause de décès chez les personnes infectées par le VIH. En 2015, un décès sur 3 parmi les séropositifs était dû à la tuberculose. Le risque de développer la tuberculose est de 26 à 31 fois plus grand chez les personnes infectées par le VIH que celles qui ne le sont pas.

La tuberculose est évitable

Les efforts de prévention incluent la vaccination des bébés, la détection et le traitement opportuns des cas actifs. Le traitement de la tuberculose active peut être coûteux et comprend des médicaments antimicrobiens. Sans traitement approprié, jusqu'à deux tiers des personnes infectées mourront.

Des progrès ont été réalisés

Le taux de mortalité de la tuberculose a chuté de 47 % entre 1990 et 2015. Bien que la maladie continue de tuer des milliers de vies à l'échelle mondiale, entre 2000 et 2014, l’on estime que 43 millions de vies ont été sauvées grâce au diagnostic et au traitement. Mettre fin à l'épidémie de tuberculose en 2030 est également l'une des cibles de santé des Objectifs de développement durable.