Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Gulshan Khan for Global Citizen
Citoyenneté

Nos 9 citations préférées de Trevor Noah au Global Citizen Festival: Mandela 100


Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Trevor Noah est né à Soweto pendant l’apartheid. C’est un des incroyables portes-parole des Nations Unis, ayant pour objectifs de reduire les inegalites et éradiquer la pauvreté extrême pour de bon. Rejoignez le mouvement en vous engageant ici dans le soutien des objectifs de développement durable.

Le comédien sud-africain et présentateur du Daily Show Trevor Noah est revenu chez lui pour animer le Global Citizen Festival: Mandela 100, événement présenté et animé par la Motsepe Foundation.

C’est avec son humour unique apportant légèreté et pertinence à son discours sur les challenges sérieux auxquels Noah, ainsi que le reste de son pays, ont déjà fait face que l'animateur a accueilli des milliers de Global Citizens au FNB Stadium à Johannesburg.

Né d’une mère noire et d’un père blanc et élevé par sa grand-mère à Soweto pendant la sombre période de l’apartheid, Noah, dû à son expérience, connaît bien les inégalités auxquels nous faisons encore face aujourd’hui.

Agissez dès maintenant : Appel aux gouvernements à signer la Charte pour le changement

Voici pourquoi Noah, accompagné de grands artistes musicaux, de chefs d'états, de militants et Global Citizens, a souligné l’importance de notre engagement dans la lutte contre les inégalités du monde.

Pendant son intervention, Noah a parlé de nombreux problèmes a l'échelle continentale, mais aussi internationale.

Et pour Noah, le seul moyen d’éradiquer les inégalités sociales est en s’engageant au plus vite, car c’est la responsabilité de tous, et une croyance fondamentale de Global Citizen.

Voici donc quelques-unes de nos citations préférées du discours de Noah sur quelques-unes des missions clés du Global Citizen Festival: Mandela 100.

1. Sur l’engagement

« L’engagement est primordial et l’essence du mouvement Global Citizen. C’est pour ça que nous sommes tous réunis aujourd’hui… pour célébrer plus de 4,2 millions actions menées pour obtenir vos billets. Mais notre travail n’est pas fini. Que vous nous regardiez à la maison ou ici dans ce stade, vous pouvez être la génération qui exige la liberté et combat définitivement la pauvreté. »

2. Sur l’importance des objectifs

« Il y a trois ans, la communauté international s’est rassemblée pour discuter des objectifs de développement durable des Nations Unies. L’objectif était de mettre en place une feuille de route de 17 points visant à éradiquer la pauvreté absolue. Ces objectifs sont au centre de la cause pour laquelle Global Citizen milite. »

mandela100_crowd_gulshankhanforglobalcitizen_022.jpg__french.jpgImage: Gulshan Khan pour Global Citizen

3. Sur les leaders du monde

« Aujourd’hui nous exigeons que les leaders du monde en fassent plus, et ça, dès maintenant. Si nous n’agissons pas, tous les signes indiquent que l'objectif d'éradication de l’extrême pauvreté d’ici à 2030 ne sera pas atteint, et la situation va s’empirer. »

4. Sur la sanitation

« Aujourd’hui, une personne sur trois n’a pas accès aux installations sanitaires de base, ce qui mène à des contaminations graves et même à la mort. En Afrique subsaharienne, la situation s’empire d’ailleurs de jour en jour. Nous demandons aux entreprises de s’engager ce soir pour faire en sorte que la lutte pour de l’eau propre et accès à des installations sanitaires prenne fin. »

mandela100_crowd_gulshankhanforglobalcitizen58.jpg__french.jpgImage: Gulshan Khan pour Global Citizen

5. Sur la nutrition (et les fesses)

« Quand on parle de ressources naturelles, l’Afrique est le continent qui en est le plus riche. Une chose que nous avons certainement plus que les autres, c’est des fesses. Nous avons plus de fesses que n’importe quel continent du monde. Hommes et femmes… Ce que j’essaye de dire, c’est que l’Afrique a beaucoup de richesse naturelle. Mais ce qui est fou c’est que même avec toute cette richesse, 40% des enfants à travers le continent ont une croissance retardée à cause d’une manque de nourriture. Ce soir, nous appelons les chefs d’états africains à investir 3% de leur budget national dans la nutrition d’ici à 2020. »

6. Sur l’éducation

« Aujourd’hui dans le monde, 264 millions d’enfants ne vont pas à l’école. L’éducation est un droit de l’homme fondamental et pourtant, c’est encore pour beaucoup un rêve inaccessible… Qu’est ce que cela veut dire? Et bien, il faut que les pays améliorent leurs ressources domestiques, mais il nous faut aussi que les chefs d’états du G7 qui regardent ce soir — et vous savez qui vous êtes — la chancelière Merkel de l’Allemagne, le premier ministre Trudeau du Canada, la première ministre May du Royaume-Uni, le premier ministre Abe du Japon — nous attendons que vous répondiez à cet appel urgent. »

mandela100_crowd_gulshankhanforglobalcitizen26.jpg__french.jpgImage: Gulshan Khan pour Global Citizen

7. Sur l’égalité des sexes

« Les pays les plus pauvres du monde ont besoin de 700 millions de dollars par an pour installer un budget d’aide à l'amélioration de la santé et l'autonomisation des femmes. Nous nous tournons vers les pays comme la Belgique, la France, le Danemark et les Pays-Bas pour démontrer leur soutien ! Nous devons agir sur plusieurs fronts si nous voulons un monde où les femmes sont, en effet, égales aux hommes. »

8. Sur sa fondation

« Cette fondation est quelque chose que j’ai toujours voulu mettre en place. J’adore l’éducation. J’adore tous les professeurs qui m’ont permis d’être là où j’en suis aujourd’hui. C'est la chose dans laquelle ma mère a toujours investi. Et grâce au soutien de beaucoup de gens, la Trevor Noah Foundation a déjà fait de grands pas. Nous avons rénové des écoles, nous avons installés des ordinateurs, donné accès à des outils de technologies, et apporté aux étudiants la formation professionnelle dont ils ont grandement besoin. Car pour moi, l’éducation n’est rien sans l’opportunité de l’utiliser. À l’avenir, nous voulons commencer à aider les professeurs et faire en sorte qu’ils aient accès aux ressources dont ils ont besoin, ainsi qu’au soutien dont ils ont besoin.

« Je suis très enthousiaste à l’idée de tout cela. Et j’ai vraiment joint les actes à la parole. Sur "Giving Tuesdays" (Mardi je donne), je suivrai toute contribution faite par chacun d’entres-vous — et je verserai une somme égale. Alors ce que vous donniez à la Trevor Noah Foundation, je donnerai la même chose. Mais ne faites pas de dons trop gros, je veux garder mon argent quand même. On se calme. »

mandela100_atmosphere_jodiwindvogelforglobalcitizen_001.jpg__french.jpgImage: Jodi Windvogel pour Global Citizen

9. Sur vous tous

« Est-ce qu’on peut juste s’arrêter un instant et se rendre compte de ce qu’on a accompli ce soir? Toutes les personnes que je croise en coulisse me disent, on a jamais ressenti une énergie comme celle-ci. Nous n’avons jamais vu autant de gens, regardez-nous, regardez cette foule, regardez ces gens. Applaudissements pour vous ! »


Le Global Citizen Festival: Mandela 100 est présenté et accueilli par la Motsepe Foundation, avec nos partenaires majeurs House of Mandela, Johnson & Johnson, Cisco, Nedbank, Vodacom, Coca Cola Africa, Big Concerts, BMGF Goalkeepers, Eldridge Industries, et des partenaires associés HP et Microsoft.