Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

People who want to learn about and take action on the world’s biggest challenges. Extreme poverty ends with you.

Courtesy of TIFF
Filles et Femmes

10 films de TIFF qui prouvent que la femme est l’avenir du cinéma

Cette année, le Toronto International Film Festival (TIFF) a mis l’accent sur la présentation des femmes dans le cinéma, devant et derrière la caméra.

Global Citizen bien-aimée (et l’une des hôtes pour le festival à Central Park cette année) Priyanka Chopra a été l’invitée d’honneur à la TIFF Soirée, un événement dont les profits sont versés à Share Her Journey — un mouvement qui veut accroître la participation, les compétences et les opportunités pour les femmes dans l’industrie de film.

Cette année, nous espérons, marque le début d’une nouvelle tendance pour TIFF. Un tiers des films au festival ont été réalisés par des femmes, et 42,4 % des créatrices de courts-métrages s’identifient comme femme aussi.

Et ce ne sont pas seulement des réalisatrices et des cinéastes qui se trouvent sur le tapis rouge. Les films de cette année montrent aussi un grand nombre de femmes fortes comme personnages principaux.

Avec tant d’options, voici une liste de 10 films pour vous servir de guide.

1. « 55 Steps »

Avec deux dames fortes, « 55 Steps » raconte l’histoire émouvante d’Eleanor Riese, une femme souffrant d’une maladie mentale, qui s’est battue avec son avocate, Colette Hughes (Hilary Swank), avec une détermination féroce pour le droit à un plus grand contrôle quand il s’agit de ses médicaments.

2. « I am not a Witch »

I am not a WitchImage: Courtesy of TIFF

« I am not a Witch » est le premier long-métrage de Rungano Nyoni et non seulement le personnage principal est une fille, mais le film est aussi en partie une critique de la société en ce qui concerne le genre. Le film est très différent des autres sur cette liste, car il est un peu surréel, avec des interludes de réalisme.

3. « Lady Bird »

« Lady Bird » est le début solo de réalisatrice Greta Gerwig et un autre sur la liste avec deux femmes fortes au cœur de son histoire. Le film suit les hauts et les bas de l’adolescence avec la protagoniste fougueuse Christine McPherson (Saoirse Ronan) et sa mère critique (Laurie Metcalf).

4. « The Breadwinner »

Réalisé par Nora Twomey, « The Breadwinner » a une jeune fille comme personnage principal et a été produite par Angelina Jolie. Basé sur le roman de Deborah Ellis, ce film animé suit une fille afghane de 11 ans qui se déguise comme garçon afin de travailler pour aider sa famille et pour chercher son père après qu’il est arrêté par le taliban.

5. « Professor Marston & the Wonder Women »

Alors que cette histoire est, d’une certaine manière, à propos d’un homme, on apprend surtout de la création de l’icône féminine Wonder Woman. Ce film est réalisé par la charismatique Angela Robinson et raconte comment William Moulton Marston (Luke Evans) a créé Wonder Woman en s’inspirant de deux femmes merveilleuses dans sa vie — il a vécu comme un trio avec sa femme Elizabeth (Rebecca Hall) et leur partenaire Olive Byrne (Bella Heathcote).

6. « A Fantastic Woman »

Un film triste, mais beau, « A Fantastic Woman » suit la vie d’une jeune femme transgenre qui perd son amant plus vieux, Orlando (Francisco Reyes), et doit confronter des attaques personnelles et faire face aux enquêtes policières.

7. « Battle of the Sexes »

« Battle of the Sexes » raconte le match de tennis fameux entre Billie Jean King (Emma Stone) et Bobby Riggs (Steve Carell) qui a déclenché une révolution sexuelle. Il sert à nous rappeler que le sexisme existe toujours. King est une championne des droits des femmes et son personnage est amusant, humoristique et inspirant.

8. « Breathe »

Alors que « Breathe » est une histoire d’amour, c’est aussi un exemple de force féminine. Lorsque Robin Cavendish (Andrew Garfield) devient paralysé par la polio, lui et son épouse Diana (Claire Foy) commencent à faire campagne pour les droits des personnes handicapées, créant aussi des fauteuils roulants et des ascenseurs hydrauliques. Diana met en vedette une femme inspirante qui est un héros incroyable.

9. « First They Killed My Father »

Angelina Jolie a coproduit, coécrit et réalisé ce film, qui est une adaptation des mémoires de Loung Ung. L’histoire de Ung rappelle son enfance dévastatrice sous le régime des Khmers rouges au Cambodge.

10. « Don’t Talk To Irene »

Irene Willis (Michelle McLeod) est une adolescente en surpoids qui rêve d’être une meneuse de claque. Quand les choses ne se déroulent pas comme prévu et elle finit par être obligée de faire du bénévolat dans une maison de soins de longue durée, elle crée sa propre équipe de danse. Comme tant d’autres femmes, Willis est drôle et inspirante.

Global Citizen veut résoudre les plus grands défis de ce monde, y compris les problèmes liés à l’égalité des sexes. Vous pouvez agir ici.