Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Gulshan Khan for Global Citizen
ImpactCitoyenneté

Les « Global Citizens », au travers de 5.6 millions contributions, aident à satisfaire la vision Mandela concernant l'éradication de la pauvreté extrême.

En ce 2 décembre 2018, en l'honneur du centenaire de Nelson Mandela, Global Citizen a réussi à réunir en partie des chefs d'états, des dignitaires, de nombreux artistes mondialement reconnus et influenceurs, ainsi que des milliers de Global Citizens. C'était le plus grand rassemblement de l'histoire de l'organisation.

Le festival s'inspirait d'une série de dessins poignants de Nelson Mandela, les « Struggle series » (série de lutte). Ce sont à la fois les histoires de sa vie et de son pays qui étaient représentés à travers les dessins des mains de Mandela ; les cinq positions des mains représentant chacune : la lutte, l’emprisonnement, la liberté, l'unité et le futur. Elles symbolisent aussi la motivation derrière les actions entrepris par les Global Citizens cette année dans le but de mettre définitivement fin à la pauuvreté extrême.

Le festival: Mandela100 avait mis en place une scène réservée et dédiée aux pays donateurs mais aussi aux pays africains représentant ses espoirs pour le futur, un futur où l'Afrique est debout et se fait entendre.

L'objectif d'atteindre les 1 milliard de dollars a été surpassé par 7, grâce à l'aide de la Banque Mondiale, de PEPFAR, Cisco, du gouvernement Sud- Africain sans oublier les hôtes de Mandela 100, la Fondation Motsepe. Tous ces dons seuls, ont permis d’ajouter 5.4 milliards de dollars à la somme finale initiale.

Principaux engagements:

  • Les maladies tropicales négligées: le combat contre les maladies tropicales négligées a considérablement avancé avec l'engagement de la END Fund, de la Fondation de Bill et Melinda Gates, UK Aid, Virgin Unite, the Children's Investment Fund Foundation, the Alma Foundation, mais aussi du Mozambique, du Botswana et de la Belgique. Un total d'une valeur de 149.9 millions de dollars a été compté.

  • VIH/SIDA: Un grand engagement fut entrepris dans le combat contre la transmission de le VIH et du SIDA. L'ambassadrice Deborah Brix versa, au nom des Etats Unis, 1.2 milliards de dollars au travers de PEPFAR sur la scène de Global Citizen. C'est le don le plus généreux fait par les États-Unis envers la cause pour le VIH/SIDA. Avec ceci, le Global Fund a fait une contribution de 369 millions de dollars en Afrique du Sud pour les 3 prochaines années. 90 millions de dollars de cette somme utilisés pour développer la prévention contre les infections sexuellement transmissibles telles que le VIH au sein des adolescentes et jeunes femmes.

  • La Fondation Motsepe: hôte et partenaire du festival Global Citizen: Mandela 100, la fondation a annoncé une série de dons d'une valeur de plus de 104.4 millions de dollars. Ces dons, annoncés par Dr.Precious Motsepe et Patrice Motsepe ciblaient le développement de l’éducation, l'inclusion économique et l'égalité hommes/ femmes. Aussi, ils servaient à ce qu'une accessibilité du terrain Sud Africain aux personnes noires vivant dans des endroits ruraux et urbains soit développée.

  • Afrique du Sud: Son Excellence Cyril Ramaphosa, président de l'Afrique du Sud, ancien leader contre l'apartheid aux côtés de Nelson Mandela avait un message pour les personnes présentes au festival et celles qui le suivait à l'internationale encourageant l'unité des Global Citizens. Un don de 2 millions fut versé pour la jeunesse Sud Africaine et une annonce fut faite concernant les intentions du gouvernement de dépenser 6 milliards de RANDS dans l'objectif de donner accès à l'école gratuite pour les plus démunis du pays.

  • Éducation: de grands pas furent pris pour #FundEducation (financez l'éducation), avec le Sierra Leone promettant un accroissement du budget pour l'éducation de 21,5% avec l'aide du Canada qui promettait une aide de 50 millions de dollars canadiens envers « Education Cannot Wait » (l'éducation ne peut attendre). L'Allemagne elle s'engageait à doubler ses financements pour le partenariat global pour l’éducation de 18M à 37M d'euros. Aussi, les dons envers « Education Cannot Wait » étaient prédis d’augmenter de 15 à 31M d'euros. Le gouvernement Kényan, lui aussi, s'engageait à dépenser autour de 30% de son budget pour l'éducation.

Principales annonces: 

Le Caucus noir du Congrès des États-Unis annonçait un soutien biparti pour passer à l'action et atteindre les objectifs de développement durable au travers d'un aiguillage et d'aide des États-Unis.

Le Taoiseach d'Irlande (Premier Ministre) Leo Varadkar annonça l'augmentation du budget d'aide du pays de 15% en 2019, avec pour objectif une allocation de 0.7% de ce budget pour ODA.

Le Ghana, avec d'autres membres du Commonwealth prirent la tête du projet et signèrent le Paris Call pour la confiance et la sécurité au sein du Cyberspace – une initiative de paix digitale.

Lutte: Eau, Assainissement et Hygiène

1 083 885 des actions entreprises ont permis la mise en place de 3 dons d'une valeur de 55 034 813 dollars. Ceci permettra d'affecter la vie de 12 540 443 personnes.

Madagascar: Au diner SDG2 (qui s'inspirait de l'héritage de Madiba): Pendant le dîner d’éradication de la faim et de la malnutrition sur le continent africain donnant lieu au Mandela 100, le Madagascar annonça leur don de 40 millions de dollars pour aider à atteindre un statut et promouvoir l'assainissement au sein du pays.  

Vodacom: le PDG de la compagnie Shameel Joosub et GCO pour Vodacom Takalani Netshitenzhe, annoncèrent que Vodacom soutiendrait la décision d'investir dans les technologies digitales du président Sud- Africain Ramaphosa. Ceci serait fait en « investissant 34 813 367 dollars dans la lutte contre la violence sexiste,  pour l'amélioration de conditions d'hygiène dans les écoles, et l'amélioration des compétences digitales pour les professeurs, apprentis, jeunes et centres de développements pour la petite enfance ». Takalani annonça aussi que Vodacom et le gouvernement Sud- Africain s’allieront pour s'assurer un accès des enfants à des latrines sécurisées.  

Appel à agir  – lutte: Nonzamo Mbatha présenta le premier appel à l'action pour la soirée, expliquant que tous les retweets de son post se traduiraient par un don d'un RAND pour le problème des latrines, jusqu'à atteindre 500 00 RAND.

Nigeria: la directrice général du « Cross River State Primary Health Care Agency » Dr. Chimaobim Betta Edu s'adressa aux milliers de Global Citizens :

«L'atteinte des objectifs d'eau propre et d’assainissement nécessite des solutions venant de l'Afrique. C'est pour cela que j'ai le plaisir de vous annoncer aujourd’hui que j'investirai 3 millions de dollars tous les ans pendant 5 ans, donnant un total de 15 millions de dollars pour l'assainissement dans cette région. »

Elle finira par un appel aux autres gouverneurs Nigérian à rejoindre Cross River pour régler ce problème.

Emprisonnement – Zéro pauvreté et Nutrition et Faim

Zéro Pauvreté

Irlande: En réponse aux 101 048 actions de nos Global Citizens depuis juin, le Taoiseach d'Irlande, Leo Varadkar, annonça via message vidéo, que le gouvernement irlandais augmenterait son budget d'aide de 15% très conséquents en 2019.

«L'Irlande suit avec fierté la tradition d'aider les gens autour du monde, particulièrement dans le secteur de la santé et de l’éducation. Nous sommes engagés à atteindre l'objectif d'investir 0.7 de notre revenu national brut pour le développement internationale qui fait partie de notre programme ambitieux « Global Ireland » L'année prochaine, nous augmenteront notre budget de développement de 15%. Nous le voyons comme un nouveau pas dans notre parcours vers la réalisation de nos objectifs de développement durable. Ceci nous donnera l'occasion d'intensifier notre travail avec nos partenaires autour du monde pour améliorer l'éducation, spécialement pour les filles, construire des services de santé et réduire la faim en travaillant ensemble pour être la génération qui éradique la pauvreté extrême de cette planète. Le rêve de Madiba d'une même opportunité pour tous, est celui de l'Irlande. »

Le Caucus noir: Barbara Lee de Californie, Hank Johnson de Georgie, Bobby Rush de Illinois et Terri Sewell  d'Alabama représentaient les États-Unis. Rep. Gregory Meeks de New York, leader de la délégation, annonçait: « dans l'esprit de Nelson Mandela, nous nous engageons à continuer de travailler avec nos collègues au Congrès pour nous assurer que tout enfant en Afrique et aux États-Unis ai l'opportunité de grandir et de réussir dans un monde prospère et sûr. »

La Banque Mondiale: Dr.Jim Kim, fit un don considérable d'un milliard de dollars en plus pour l'année prochaine. Ceci était au nom de la Banque Mondiale et allait pour la cause de l'éducation et de la santé en Afrique.

«Le manque d'investissement pour la santé et l'éducation est une urgence mondiale et ma génération n'a pas été à la hauteur... Il faut appeler vos leaders à investir plus pour la santé et l'éducation. Utilisez votre pouvoir d'expression. »

Nutrition & Faim:

712 212 actions ont été entreprises permettant de récolter 12 dons d'une valeur de 204 350 630 dollars. Ceci affectera la vie de 4 649 398 personnes.

Stunting:

Namibie: Au dîner « SDG2 Higher Level » s'inspirant le l'héritage de Madiba : éradiquer la pauvreté et la malnutrition sur le continent africain, menant au Mandela100, Valerie Guarnieri, Directrice exécutive adjointe du World Food Program, s'est adréssée aux invités en insistant sur l'importance que les gouvernements prennent le contrôle de la nutrition. Au nom du gouvernement de Namibie, Guarnieri annonça son engagement pour financer la totalité des programmes scolaires pour 365 000 élèves de maternelle et primaire dans plus de 1400 écoles. Ceci coûterait 7 millions de dollars par an.

Madagascar: A la fermeture du dîner, et en réponse aux appels à la gestion de la nutrition, le Secrétaire Général du gouvernement Malgache annonça un investissement de 40 millions de dollars envers la cause pour la nutrition pour les 3 prochaines années.

Agriculture

USADF: Encore durant le dîner, le Président et PDG de la Development Fund des États-Unis C.D Glinn annonça un don de 20 millions de dollars pour aller avec les fonds du budget pour l'agriculture du Nigeria, du Kenya, du Rwanda et de la Zambie.

« Nous voulons un système d'agriculture productif en Afrique. Nous voulons que les gens puissent être en mesure de se nourrir eux-mêmes. Oui. Nourrir leurs familles. Oui. Mais aussi leurs pays et le continent africain. » annonce Glinn.

Allemagne: la chancelière Angela Merkel partagea l'espoir du pays pour le futur. Un futur ou l'emprisonnement par la faim n'est plus une réalité.

« Avec l'Agenda 2030, les nations du monde ont promis de donner à tous la chance de vivre des vies saines et hors de danger, où ils ont le choix. Vaincre la pauvreté et la faim est le prérequis pour cela- et s'en suivra aussi. Une de nos premières tâches, est par conséquent, d'augmenter la production de nourriture. Ceci créerait en plus de l'emploi de meilleure qualité et donc des salaires dans les endroits ruraux. L'Allemagne est l'un des plus gros donateurs pour la « International Fund for Agricultural Development ». Nous rendons disponible 63 millions d'euros à cette organisation pour les trois prochaines années » dit la Chancelière Merkel.

Liberté- Éducation et Travail ainsi que Croissance Économique

Éducation:

841195 d'actions ont permis d'obtenir 12 dons d'une valeur de 1 758 053 977 dollars en tout. Ceci affectera les vies de 16 723 136 personnes.

Sierra Leone: Son excellence, Juliuis Maada Bio, Président du Sierra Leone a reconfirmé que le pays dépenserait 21% de son budget total pour l'éducation en 2018, ce qui fait un total de 165 millions de dollars. Il promettait aussi d'augmenter le budget à 21.5% en 2019.

«L'assistance au développement venant de l'étranger est bienvenue, mais pas infinie. Nous devons d'abord nous appuyer sur nous-mêmes. En investissant nos ressources africaines dans l'accès gratuit à l'éducation , nous investissons dans notre capital humain et habilitons notre jeunesse à être la génération qui éradiquera la pauvreté. » - son Excellence, Julius Maada Bio, President du Sierra Leone.

Soudan du Sud: Le ministre de l’éducation et l'instruction Deng Deng Hoc Yai annonça que le pays allouerait 5% en plus de son budget annuel pour l'éducation dans le but de former les civils. Le ministre annonça aussi que le pays espérait allouer plus de 10% de son budget annuel en 2019, avec pour objectif une hausse à 15% dans les cinq prochaines années.

« Aller à l'école ne devrait pas être un loto. L'éducation est encore plus primordiale dans les pays affectés par le conflit comme le Soudan du Sud. Notre Président, H.E Salva Kiir Mayardit, a signé un traité de paix en Septembre. Maintenant, nous pouvons transformer le pays. Investissons nous pour mettre fin à la pauvreté et changer les vies des enfants de ce monde. » - Dend Deng Hoc Yai, Ministre de l'éducation et instruction générale, Soudan du Sud.  

Will Smith: En Septembre, Will Smith a relevé un grand défi : un saut à l'élastique au dessus du Grand Canyon pour récolter des fonds pour la cause de l'éducation. Deng Deng Hoc Yai, ministre de l'éducation et de l'instruction du Soudan du Sud annonça, au nom de Will Smith une contribution de 750 000 dollars récolté pour la « Education Cannot Wait Fund ».

« Quelqu'un qui comprend l'importance de l'éducation est Will Smith, un héro pour les droits des enfants. Lui qui a courageusement sauté à l’élastique au-dessus du Grand Canyon en Septembre collectant plus de 750 000 dollars pour l'association « Education Cannot Wait » qui aide des pays comme le mien à assurer l'éducation en cas d'urgence. J'apprécie Will Smith, un vrai champion pour son soutien ! L'éducation ne peut en effet, absolument pas attendre ! » Deng Deng Hoc Yai, Ministre Général de l’Éducation et Instruction du Soudan du Sud.

Allemagne: A l'attention de milliers de Global Citizens via un message vidéo sur Twitter, la chancelière Angela Merkel s'est engagée à doubler les contributions de l'Allemagne à la l'association mondiale pour l'éducation et la « Education Cannot Wait Fund ».

« Nous voulons travailler avec l'Afrique dans un esprit d'association pour offrir un futur à ses jeunes. Ayant établi ceci, nous lançons juste notre fonds pour le développement ici à Berlin. Nous espérons récolter jusqu'à un milliard d'euros à travers cette cagnotte. Les opportunités d'un personne en priorité déterminées par son accès à une éducation, à une formation et à l'emploi. Pour cette raison, l'Allemagne a cette année doublé ses contributions à la « Education Cannot Wait Fund » à un total de 31 million d'euros et à « Global Partnership for Education » à 18 millions d'euros. L'année prochaine, nous passeront de 18 à 37 millions d'euros. » - Angela Merkel, chancelière allemande.

Canada: Aussi via un message vidéo et un tweet en réponse aux actions des Global Citizens, Premier Ministre Trudeau a pu reconfirmer l'importance que le Canada plaçait pour l'éducation, en particulier dans les régions de crises. Il offrit 50 millions de dollars canadiens à l'association « Education Cannot Wait ».

HP: le Directeur de Management de HP Inc., Ify Afe annonça qu'avec certains partenaires (ex : UN Industrial Developement Organisation), ils avaient établi des centres d'innovations technologique en Afrique. Ceci pour que les entrepreneurs puissent apprendre les compétences nécessaires pour construire un business ou trouver un emploi. Néanmoins, Johannesburg été l’endroit parfait pour qu' HP puisse mener à bien ce projet pendant les 3 prochaines années.

« Nous commençons ici, à Johannesburg, où nous construisons le prochain HP LIFE Center. Je suis inspiré par notre objectif commun, par chaque personne qui fait parti du mouvement Global Citizen. »

Kenya: le président du Kenya, son Excellence Uhuru Kenyatta s'adressa aux milliers de Global Citizens avec un discours ferme :

« Aujourd'hui, je réponds aux nombreux Global Citizens qui m'ont invité à maintenir le budget pour l'éducation au dessus de 20% de notre budget total, mais je veux aller encore plus loin. Cette année, Je vous promets à vous, mes chers Global Citizens, qu'au Kenya, notre budget pour l'éducation se rapprochera des 30% de notre budget total, faisant sûrement de celui-ci, le plus grand sur le continent africain. » -Son Excellence Uhuru Kenyatta, Président, Kenya.

Cisco: L'académie de Networking de Cisco a aidé à créer des opportunités pour des personnes autour du monde à travers des formations aidant à former des individus à des compétences importantes du 21ème siècle. Aujourd'hui, Cisco a permis à la formation de plus de 9 millions de personnes avec des compétences techniques. Au festival Mandela100 de Global Citizen, Cisco s'est engagé à préparer, dans les 5 prochaines années,  10 millions de personnes autour du monde pour pouvoir être compétent et travailler dans le secteur de l'économie digitale.

La Fondation de Trevor Noah: Trevor Noah annonça que la fondation, qui a rénové des écoles et permis l'accès aux nouvelles technologies et formations professionnelles pour les jeunes, commencerait à fournir un accès aux technologies pour les professeurs aussi. Et, un engagement jusqu'à la fin du mois fut fait par Trevor Noah d'accompagner chaque don d'un dollar à la fondation jusqu'à l'atteinte de 2 million de rand Sud Africains.

Unité- Filles et Femmes

803 617 actions ont été entrepris permettant 16 dons d'une valeur de 268 667 175 dollars. 2 666 992 vies seront affectées.

Norvège: À la veille du Mandela 100, le gouvernement Sud-Africain et le Fonds mondial, en partenariat avec Global Citizen, ont organisé «Investir dans les femmes et les filles: célébration de la Journée mondiale du sida». À cette occasion, le Premier ministre de la Norvège, Erna Solberg a engagé 2,07 millions USD dans les approvisionnements du FNUAP pour porter le total à 20 070 000 dollars d’ici à 2020. L’engagement viserait à réduire l’écart international entre les approvisionnements de l'UNFPA, dont nous savons qu'il est important, de porter le montant total à plus de 20 millions de dollars et nous savons que notre engagement visera à ce que 235 000 autres femmes et adolescentes soient informées sur les méthodes de contraception.

Accenture, Intel et Procter & Gamble: par l’intermédiaire de WEConnect International, Intel, Procter & Gamble et Accenture s’engageaient à investir davantage dans les entreprises détenues par des femmes, notamment dans les pays en développement, comme l’Afrique du Sud. «En tant qu'entreprise mondiale, Accenture consacre 100 millions de dollars aux entreprises appartenant à des femmes sur trois ans, et nous le faisons délibérément parce que nous croyons en l'émancipation des femmes.»

Intel: «L'année dernière, à Berlin, nous nous sommes engagés à dépenser 100 millions de dollars pour des entreprises détenues par des femmes, et nous passerons à 200 millions de dollars d'ici 2020. Plus vous dépensez avec des entreprises à propriété féminine, plus vous développez ces communautés dans lesquelles ils travaillent et dépensent leur propre argent. Nous continuerons, avec WEConnect International, à identifier les entreprises détenues par des femmes et continuerons de certifier et développer ces nombreuses entreprises. »

Procter & Gamble: «Nous sommes fiers d'avoir donné 100 millions de dollars au Festival Global Citizen de New York. Nous avons atteint cet objectif en seulement un an au lieu de trois. Et aujourd'hui, nous sommes heureux d'annoncer que nous allons tripler nos dépenses ici en Afrique du Sud avec des entreprises détenues par des femmes et dépenser 30 millions de dollars sur trois ans. »

#SheIsEqual: en juin 2018, Global Citizen , avec les gouvernements belge et luxembourgeois, Procter & Gamble et la Fondation Bill & Melinda Gates lançaient la campagne #SheIsEqual qui met en lumière sur les inégalités de genre auxquelles sont confrontées les femmes et les filles du monde entier qui mènent à une pauvreté enracinée. Le vice-Premier ministre belge, Alexander De Croo, qui avait participé au lancement de la campagne à Bruxelles, était de nouveau sur la scène Global Citizen à Johannesburg pour annoncer que la campagne avait dépassé son objectif de 500 millions de dollars avec de nouveaux engagements pour rendre le monde plus équitable.

Belgique: Alexander De Croo, vice-Premier ministre belge, a annoncé que «la Belgique allait investir 43 millions d'euros supplémentaires pour les femmes et les filles». Cela servirait aux initiatives en faveur de la santé et des droits sexuels et reproductifs et de la planification familiale dans le monde entier. De Croo a également engagé 5 millions d'euros supplémentaires dans la lutte contre les maladies tropicales et a annoncé que la Fondation Bill et Melinda Gates verserait le même montant.

#TotalShutDown: C'est un mouvement social de lutte contre la violence sexiste en Afrique du Sud, #TotalShutdown a appelar au Président Ramaphosa à agir et à donner suite à la Déclaration du Sommet présidentiel contre la violence sexiste et le féminicide, afin de garantir un environnement et des services juridiques et politiques fournissant le soutien nécessaire.

« Président Ramaphosa, vous avez entendu parler directement des survivants de la violence au sommet. En tant qu'homme et dirigeant de notre pays, vous devez remplir votre promesse de protéger les droits et les besoins des femmes, des personnes non conformes au genre et des personnes LGBTQI. »- Brenda Madumise, militante.

Danemark: Tobias Elling Rehfeld annonçait plus tôt aujourd'hui, par message vidéo que le Danemark s'engageait à verser 7,6 millions de dollars à l'UNFPA Supplies d'ici la fin de l'année et réaffirmait que son pays dépenserait près de 110 millions de dollars pour les droits à la santé sexuelle et reproductive en 2019.

Future – Santé et Environnement

1 064 006 d'actions ont permis d'obtenir 20 dons d'une valeur de 2 765 191 805 dollars en tout. Ceci affectera les vies de 100 769 668 personnes.

Malaria: le premier ministre du Mozambique Carlos do Roqario annonça un engagement de 30 millions de dollars comme conséquence de l'association semi privée entre les gouvernements du Mozambique, de Eswatini, d'Afrique du Sud et Goodbye Malaria.

Maladies Tropicales négligées:

« The Audacious Project »: Precious Mukelabai, travailleur public pour la santé de Zambie, annonça que Sir Richard Branson et un groupe de donneurs incluant UK Aid, Virgin Unite, the Children's Investment Fund Foundation, the ELMA Foundation (UK) et la Fondation Bill et Melinda Gates, donneraient 105 millions de dollars en soutien à Sightsavers, un programme visant à combattre la trachome.

End Fund: Elizabeth tanya Masiyiwa, conseillère de « Talent Engagement » et « Long Term Investment » pour Higherlife Foundation, annonça que « grâce aux donateurs des secteurs privés et individuelles, Higherlife Foundation au Zimbabwe inclut, un don 15.5 millions de dollars serait fait envers les maladies tropicales négligées, ce qui aiderait à améliorer la santé de 26 millions d'africains » -Elizabeth Tanya Masiyiwa, Higherlife.

Bill et Melinda Gates: Le couple fit un nombre de dons accompagnant d'autres dons annoncés. Leur plus gros engagement concernait les les maladies tropicales négligées:

« Ce soir, je suis fier d'annoncer, au nom de la Fondation Bill & Melinda Gates, que nous donnons 17 millions de dollars à l'organisation World Health Organization in Africa dans le but de protéger 20 millions de personnes des maladies tropicales négligées. » -Mark Suzman, Chef de Stratégie au sein de la Fondation Bill & Melinda Gates.

Botswana: Lors de la réception de haut niveau pour les objectifs de développement durable, le 2 décembre, M. Slumber Tsogwane, vice-président de la République du Botswana, s'est engagé à lutter contre les maladies tropicales négligées. «Je m'engage au nom du gouvernement du Botswana à donner la priorité à la prévention et au traitement de toutes les maladies tropicales négligées et à fournir les ressources nationales nécessaires à leur élimination», a déclaré Tsogwane. Le vice-président Tsogwane a exprimé son immense respect pour la vie et l’héritage de Nelson Mandela. "En l'honneur de ce grand homme, je suis heureux de réaffirmer l'engagement du Botswana pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030".

Mozambique: Le Premier ministre du Mozambique, Carlos Agostinho do Rosário, a engagé 6 millions de dollars pour la cartographie de la cécité des rivières et l'augmentation de la couverture de l'éléphantiasis et des vers intestinaux. «Ensemble, nous pouvons travailler pour améliorer la santé et la nutrition pour tous sur notre continent» a-t-il déclaré.

VIH/ SIDA:

Global Fund: Peter Sands, Directeur Executif de la lutte contre le SIDA, la tuberculose et la malaria au Global Fund, s'engageait à investir 369 millions de dollars en Afrique du Sud, dans les trois prochaines années. De cette somme, 90 millions de dollars seront versés pour la prévention au seins des jeunes femmes et filles contre le VIH.

« Nous avons besoin de votre aide pour inciter les gouverneurs mondiaux à contribuer pour que nous ayons, en 2019, les ressources nécessaires pour continuer de nous battre. » disait Sands.

PEPFAR, États-Unis: PEPFAR fut lancé en 2003 commençant en Afrique du Sud comme une solution d'urgence à l'épidémie dévastatrice qui touchait le pays. Dans un moment historique, l'ambassadrice Déborah Birx ( Coordinatrice chez US Global Aids et Représentante spéciale pour Global Health Diplomacy) annonça le plus gros engagement des États-Unis pour la cause concernant le VIH. Le don de 1.2 milliards de dollars sur deux ans permettait de résoudre l'épidémie du SIDA, la plus grande que le monde est connu. Ceci renforça le statut des États-Unis comme leaders mondiaux dans le combat contre le VIH et le SIDA.

« Je suis heureux d’annoncer que les États-Unis, par l’intermédiaire du PEPFAR, engageront plus d’un point 2 milliards de dollars, soit 16 milliards de rands sur deux ans, pour soutenir l’audacieux engagement du président Ramaphosa d’atteindre plus de 2 millions de Sud-Africains à vie en préservant le traitement du VIH d’ici 2020. Ensemble, nous pouvons réaliser l’impossible, possible. »- Ambassadeur Deborah Birx, Coordonnatrice mondiale pour le sida aux États-Unis et Représentante spéciale des États-Unis pour la diplomatie en santé mondiale

L'institut Parker, BMS, Roche et Astrazeneca: Sean Parker, au nom de l'institut Parker, annonça que trois compagnies pharmaceutiques internationales, AstraZeneca, Bristil Myers Squibb et Roche, donneraient accès aux traitements modernes contre le cancer, immunothérapie incluse.

« Nous rendons ces nouveaux médicaments disponibles, pas dans 10 ans. En travaillant ensemble, nous pouvons changer le paradigme d’un comportement où nous faisons trop peu, trop tard, à un autre où nous pouvons intervenir tôt, avant que la souffrance humaine ne soit trop horrible pour être ignorée. Nous veillerons à ce que les médicaments salvateurs soient disponibles en Afrique lorsqu'ils le seront ailleurs. ”

Nedbank: Nedbank versa 5 millions de RAND pour la vaccination des enfants au travers de son association avec la Nelson Mandela Children's Fund.

Ville de Johannesburg: Avant le Festival Mandela, la ville de Johannesburg voulait commémorer l’héritage de Nelson Mandela en s’engageant à élargir ses programmes de soins de santé primaires offrant un accès aux soins de santé aux communautés les plus pauvres de la ville. À cette fin, «en janvier 2019, la ville déposera un ajustement budgétaire visant à augmenter l'allocation de 50 millions de rands au ministère de la Santé et du Développement social afin d'étendre ces programmes afin de toucher davantage de résidents.»

« La ville de Johannesburg partage l’engagement pris par Global Citizen de relever le défi de l’extrême pauvreté et d’améliorer la qualité de vie des personnes qui y habitent. Ce sont les habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté - dont la plupart vivent dans les banlieues de la ville sans accès aux services de base et aux soins de santé primaires - qui continuent de souffrir de l'héritage du développement territorial de l'époque de l'apartheid, privés du rêve d’une "nouvelle" Afrique du Sud. "

Réformes du Terrain:

La Fondation Motsepe: À un moment historique, plusieurs dirigeants zoulous se sont réunis pour annoncer un engagement de 243 millions de dollars (équivalent à 3,5 milliards de rands) en faveur de la réforme agraire. «Nous nous unissons et sommes déterminés à travailler ensemble pour faire en sorte que les discussions et processus actuel sur la réforme agraire en Afrique du Sud se traduisent par la mise à disposition de terres (avec les ressources et l'appui nécessaires) aux Noirs vivant dans les zones rurales et urbaines» - Patrice Motsepe, juste avant son don de 243 millions de dollars (3,5 milliards de RAND).

Environnement:

253 497 actions ont permis d'obtenir 1 don d'une valeur de 38 000 000 dollars en tout. Ceci affectera les vies de 545 767 384 personnes.

Coca-Cola Afrique: la vision d'un monde sans déchets de la compagnie a menée au développement de nouveaux produits recyclables ainsi que des pratiques partout dans le continent. Au festival, Coca-Cola offrit 38 millions d'euros envers une infrastructure recyclable et la promotion d'une attitude plus verte dans 14 pays avec un taux de recyclage important.

« Chez Coca-Cola, nous croyons en un business moral et éthique car le bien-être des humains et de la planète sont importants. Nous reconnaissons la nuisance possible d'un packaging non recyclable, en particulier le packaging plastique pour la planète. »

Vodacom: En réponse à la campagne d'investissements du président Ramaphosa, Vodacom engagea 50 milliards de RANDS pour les cinq prochaines années pour le déploiement d'un réseau de fibres optiques, de technologies 4G et 5G dans tout le pays. La moitié de cette somme sera dépensée pour les communautés rurales mal desservies en Afrique du Sud.

Microsoft « Digital Peace » : Le président ghanéen Akufo-Addo déclarait que 57 gouvernements avaient approuvé une nouvelle déclaration internationale, le « Paris Call » pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace, afin de travailler collectivement à la réalisation d'un objectif commun de protection du cyberespace. Le président a annoncé le soutien du Ghana à l'appel de Paris et a exhorté les autres pays à y adhérer.

La secrétaire générale du Commonwealth, Baroness Scotland, annonçait également qu'aujourd'hui, huit pays du Commonwealth avaient adhéré au Paris Call et que "les dirigeants des 53 membres avaient adopté à l'unanimité la Cyber ​​Déclaration du Commonwealth - renforçant leur capacité individuelle et collective à faire face aux menaces à la cybersécurité".

 La Charte pour le Changement: Une réception de haut niveau organisée à la Haute Commission australienne à Pretoria marquait la première d'une semaine de militantisme précédant le Mandela 100. L'événement permit de mieux faire connaître la Charte du changement, un accord de 10 points, publiée 10 ans après la date effectivede la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Elle appelle les signataires à promouvoir l'autonomisation politique et sociale des personnes handicapées dans le monde. La Banque mondiale estime que 20% des pauvres du monde vivent avec un handicap. Thabane Zulu, directeur général du ministère de l'Énergie, a signé la Charte du changement au nom de l'Afrique du Sud. Il déclarait «Mandela a posé les bases pour l'inclusion de tous au sein de tout ce que nous faisons».

La Charte fut également signée par Coty, partenaire de Global Citizen, l’une des plus grandes entreprises de beauté au monde.

« Coty s'est engagé à créer un lieu de travail plus inclusif et accessible pour les personnes handicapées et à défendre le fait que nous avons tous des capacités différentes. Dans le cadre de leur engagement, ils mettront en œuvre une nouvelle feuille de route pour les personnes handicapées. Elle veillera à ce que toutes les politiques de ressources humaines prennent en compte les besoins des employés avec tous types de capacités, recueillant des meilleures données internes et disposant d'un plus grand nombre de modèles de rôles présentant des handicaps visibles et non visibles. "- Communiqué de presse

Oprah Winfrey: Dans un discours émouvant et inspirant adressé aux citoyens du monde, Oprah soulignait la voie à suivre pour tous Global Citizens.

« Laissons ce grand rassemblement, permettant à la musique et au message de cette célébration du centenaire de forger un engagement en faveur du changement »... « et laissons nous enfin être le changement que nous voulons voir dans l'éducation mondiale, dans la l'assainissement de l'eau, dans la santé, et dans l’égalité des sexes » dit Winfrey.

Afrique du Sud:

Les Global Citizens ont pris parti dans un total de 512 640 actions concernant le gouvernement Sud- Africain et leur approche de sujets tels que la santé, la nutrition, l'eau et l'assainissement, l'éducation et l'égalité des sexes. Ce soir, Cyril Ramaphosa, Président du pays et ancien associé de Nelson Mandela, s'adressait au stade FNB et aux téléspectateurs à travers le monde avec un message de citoyenneté internationale.  

Il fut des dons conséquents de 60 milliards de RANDs à être dépenser sur l'éducation pour les prochaines années. 2 milliards additionnel seraient dépensés pour la jeunesse. Il n'oublia pas de remplir la public d'espoir et rendit un bel hommage à Nelson Mandela et son héritage.

« Nelson Mandela nous a appris que ce ne sont pas les personnes influentes, les riches ou les puissants qui font l'histoire, mais les citoyens déterminés à faire la différence », déclarait-il

« Nous avons entendu l'appel de la jeune fille qui est privée d'éducation parce qu'elle ne peut pas acheter de produits hygiéniques», disait Ramaphosa.

« Nous avons entendu les cris des femmes qui subissent maltraitance, violence et même la mort aux mains de partenaires et d'étrangers.»

« Nous avons ressenti la douleur de la communauté LGBTI, qui est confrontée quotidiennement à l'ignorance et au sectarisme, à la discrimination et aux abus."

« Nous avons entendu ces appels et, ensemble, nous agirons pour créer une vie meilleure pour nous tous. »

« Ici, à l'extrême sud de l'Afrique, nous avons également répondu à l'appel du Global Citizen. »