Le réchauffement climatique est une réalité, certes décourageante. Comment pouvons-nous, en tant qu'individus, faire la différence ? Il est facile, à vrai dire, d'adopter un mode de vie plus durable. Voici trois changements simples que vous pouvez opérer, dès maintenant, pour mener une vie plus durable.

1. Déplacez-vous à vélo

La militante Maria Francisca Paz. Crédit: David ValerioLa militante Maria Francisca Paz. Crédit: David Valerio

Que vous fassiez vos courses au marché ou que vous déposiez vos déchets alimentaires au site de collecte de compostage ou du jardin communautaire de votre quartier, vous pouvez réduire votre empreinte carbone en vous déplaçant à vélo plutôt qu’en voiture. 

Selon une étude publiée par l'Institut pour la politique des transports aux Etats-Unis, si 14% des distances parcourues en ville, à travers le monde, se faisaient à vélo, l’on réduirait les émissions de carbone de 11% d'ici 2050.

Vous souhaitez réduire votre empreinte carbone ? 

Le programme Citi Bike de la ville de New York offre 12 000 vélos à travers toute la ville. Depuis son lancement en 2013, les utilisateurs de Citi Bike ont parcouru près de 206 millions de kilomètres – soit presque la distance entre la Terre et Mars – evitant ainsi de produire  44,8 millions de kilogrammes de CO2.

2. Consommez des produits locaux ou cultivez les vôtres 

Matthew Maitland visite un marché de producteurs locaux. Crédit : David ValerioMatthew Maitland visite un marché de producteurs locaux. Crédit : David Valerio

Lorsque vous achetez de la nourriture au supermarché, vous payez, souvent, des produits qui ont parcouru des milliers de kilomètres pour finir dans votre assiette. Ce  périple non seulement contribue à brûler des combustibles fossiles, mais il réduit aussi la teneur en nutriments des aliments que vous consommez, qui ne sont plus très frais. 

Vous voulez une meilleure alternative ? Les produits locaux. 

Prenez exemple sur Matthew Maitland, fondateur de Last Food, une entreprise de services alimentaires qui s'approvisionne uniquement auprès de producteurs locaux qui pratiquent l'agriculture régénérative. “Allez au marché du coin, sentez les produits, approchez-vous d'eux et mangez quelque chose de délicieux,” conseille t-il.

Quelle autre source d'alimentation locale y a t-il ? Votre propre jardin ! 

Brianna Plaza, spécialiste du marketing digital et rédactrice spécialisée en gastronomie, possède une parcelle dans un jardin communautaire, avec des poulets, au fin fond de Brooklyn.

“Cultiver sa propre nourriture réduit notre besoin de nous déplacer en voiture et de produire des combustibles fossiles pour acheminer notre nourriture jusqu'à nous,” explique t-elle. C'est aussi intéressant d’observer le processus, de la graine à la table.

3.  Recycler et composter 

Lorsque vous avez terminé votre repas, faites comme l'étudiante et blogueuse Kate Glavan : déposez vos déchets alimentaires au site de compostage de proximité, où ils seront recyclés et transformés en matières organiques riches en nutriments pour le sol. 

Selon l'Agence de protection de l'environnement aux Etats-Unis, 30% des déchets que jettent les Américains, soit quelque 50 millions de tonnes par an, sont des déchets verts et alimentaires qui auraient pu être compostés.

Kate, une végétalienne, suggère un autre moyen d’adopter un mode de vie durable : surveiller notre consommation de viande. La production de viande contribue, en effet, au réchauffement climatique car elle requiert une utilisation intensive des ressources, produisant ainsi plus d'émissions de CO2, de méthane et d'oxyde nitreux que la production de plantes.

Adopter un mode de vie plus durable ne se limite pas à notre consommation alimentaire. Le designer industriel Grant Goldner utilise des substances naturelles plutôt que des matériaux synthétiques qui ne sont pas biodégradables, comme le mycélium (des racines de champignons) au lieu du polystyrène. Il recycle aussi les déchets pour en faire de nouveaux produits.

“La nature est si belle,” déclare t-il. “Mon objectif, en tant que développeur de produits, est de m'assurer que nous préservions cette beauté. Lorsque je fais du kayak ou du surf, je ne veux pas être entouré de déchets.”

L'utilisation et le recyclage de matériaux biosourcés – issus de la biomasse d'origine animale ou végétale – réduisent la quantité de plastique dans les océans, les décharges et même dans notre corps. Selon le média américain National Geographic, 91% des déchets plastiques ne sont pas recyclés. Vous pouvez réduire votre consommation de plastique en remplaçant les récipients en plastique à usage unique par des sacs à provisions et des bouteilles d'eau réutilisables.

Grant Goldner dans son studio. Crédit : David ValerioGrant Goldner dans son studio. Crédit : David Valerio

En fin de compte, il s’agit de faire de son possible et prêcher la bonne parole.

“Vous n'avez qu'une seule vie et qu’une seule planète. Vous devez vous engager à faire des choses qui vont changer cet environnement,” dit Maria Francisca Paz, une défenseur des droits de l'homme. Militer, selon elle, commence par se soucier de sa communauté, puis du monde qui nous entoure.

“Aider les autres est un mode de vie. Aider notre planète en est aussi un.”


GC Festival.png

Le Global Citizen Festival qui se tiendra à New York en 2019 sera présenté par Citi et Cisco, en association avec notre partenaire de production, Live Nation. MSNBC, Comcast NBCUniversal et iHeart seront les partenaires médias et diffuseront en direct le festival radiotélévisé sur MSNBC et sur les stations de radio iHeart. Le festival sera également diffusé en direct sur YouTube et Twitter, présenté par Johnson & Johnson.

Nous sommes fiers de nous associer au partenaire international principal Johnson & Johnson ainsi qu’aux autres partenaires principaux P&G, Verizon et NYC Parks.

Partner

Défendre la planète

Emprunter le chemin d’un mode de vie durable

Par Sara Morrison