Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

A laboratory scientist cultures coronavirus to prepare for testing at U.S. Army Medical Research and Development Command at Fort Detrick, March 19, 2020, where scientists are working to help develop solutions to prevent, detect and treat the coronavirus.
Andrew Harnik/AP
Santé

Comment les vaccins sont-ils développés et combien de temps faudra-t-il pour en créer un contre la COVID-19 ?

Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Les vaccins sont un élément indispensable à la réalisation de l'objectif mondial 3 des Nations unies, qui vise à assurer la santé et le bien-être de tous. Mais les efforts déployés pour produire un vaccin contre la COVID-19, de même que les tests et les traitements, doivent être équitables dans le monde entier. Rejoignez-nous pour contribuer à la lutte contre la COVID-19 et pour veiller à ce que les outils nécessaires à la lutte contre le virus soient accessibles à tous, partout, en agissant ici pour soutenir notre campagne « Global Goal: Unite for Our Future ».

Les vaccins sont l'un des outils les plus importants dans la lutte contre les maladies infectieuses. Le développement d'un vaccin sûr, abordable et disponible à grande échelle est essentiel pour inverser la courbe de la pandémie de COVID-19. Un vaccin efficace permettrait d'accroître l'immunité contre le virus, car il aiderait le système immunitaire à combattre une maladie qu'il n'a jamais rencontrée auparavant, comme l'explique le Vaccine Knowledge Project de l'université d'Oxford.

Les dirigeants et les experts du domaine de la santé sont donc désireux de progresser plus rapidement vers une solution qui pourrait sauver des milliers de vies, et permettre au monde entier de reprendre une vie normale.

Mais les vaccins sont incroyablement difficiles à fabriquer et doivent être soumis à des procédures de sécurité rigoureuses avant d'être disponibles à grande échelle.

Selon un article publié en 2013 par l'université de Rotterdam, il faut en moyenne 10,7 ans pour mettre au point un vaccin. Bien que le record soit de quatre ans, dans le cas d'un vaccin contre les oreillons dans les années 1960, les scientifiques espèrent qu'un vaccin anti-COVID-19 puisse être mis au point en 12 à 18 mois seulement.

Ci-après, vous trouverez un aperçu du processus de développement d'un vaccin et des mesures prises par les scientifiques et les fabricants. Nous vous expliquerons comment ils œuvrent à la mise au point rapide et sûre d'un vaccin anti-COVID-19. Pour nous éclairer, nous avons parlé à Anna Mouser, responsable politique de l'équipe chargée du vaccin au sein de l'organisation médicale à but non lucratif, le Wellcome Trust.

Comment les vaccins sont-ils fabriqués et combien de temps faut-il pour les produire ?

Il faut généralement des années d'essais cliniques pour produire un vaccin sûr et efficace. Les chercheurs testent plusieurs candidats vaccins, car les taux d'échec sont généralement élevés.

Par exemple, ce n'est que l'année dernière, 43 ans après la découverte de la maladie, que la Food and Drug Administration aux États-Unis a approuvé un vaccin contre le virus Ebola.

Articles liés 22 juin 2020 Voici les participants à « Global Goal: Unite for Our Future » qui aideront tout le monde, partout, à battre ...

La science des vaccins est « terriblement complexe », affirme Mme Mouser. Comme les vaccins sont administrés à des personnes en bonne santé dans le but de prévenir une maladie, les tests et les mesures de sécurité sont plus rigoureux que pour les traitements administrés à des personnes déjà malades, explique-t-elle.

« Ils doivent être plus sûrs que sûrs, précise-t-elle. Et ils le sont vraiment. » Pour créer un vaccin, il faut franchir plusieurs étapes du début à la fin.

« Il y a d'abord les obstacles scientifiques, poursuit-elle, puis les obstacles réglementaires. Vous devez obtenir des approbations pour chaque essai clinique, y compris des approbations éthiques, puis des approbations pour chaque partie du processus de fabrication. »

« Il faut ensuite obtenir le feu vert des différents pays qui vont le distribuer », ajoute-t-elle.

Ensuite, explique Mme Mouser, il existe ce qu'on appelle une « chaîne logistique froide ». C'est un processus qui consiste à sortir les vaccins tout en les maintenant à la température froide nécessaire pour que le médicament reste efficace. Dans les endroits particulièrement difficiles d'accès, ce processus peut consister à transporter les vaccins dans des réfrigérateurs à énergie solaire vers les zones rurales.

Vous trouverez ci-dessous le processus typique suivi pour mettre au point un vaccin. Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes étapes de la mise au point d'un vaccin, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), le Wellcome Trust et l'Initiative européenne pour les vaccins ont tous des informations détaillées à vous proposer sur leurs plateformes.

La phase scientifique

Il faut d'abord deux à cinq ans pour faire des recherches préliminaires et explorer les possibilités de vaccins contre une maladie particulière. Ceci passe par un examen de la réponse immunitaire au niveau moléculaire.

Ensuite, une fois les options potentielles identifiées, une phase préclinique débute : le vaccin est en cours de développement pour une éventuelle utilisation clinique, mais qu'il n'est pas encore prêt. Cela peut prendre deux ans et nécessite des tests sur les animaux et dans des tubes à essai en laboratoire, pour en vérifier la sécurité et l'efficacité.

La phase d'essais

Puis commence un essai clinique à petite échelle, avec seulement 10 à 50 personnes qui se font administrer le vaccin potentiel pour tester sa réponse chez les humains et son innocuité. 

S'il franchit cette étape, deux à trois années supplémentaires sont consacrées à la compréhension de la réponse immunitaire, de l'efficacité contre la maladie et des effets secondaires. Des centaines de personnes participent alors aux essais.

Enfin, on évalue si le vaccin potentiel protège de la maladie dans la « vie courante », en étudiant les effets de la maladie dans des conditions naturelles. Ce processus peut durer entre cinq et dix ans et nécessite la participation de milliers de personnes.

Articles liés 29 mai 2020 Pourquoi les tests de dépistage sont essentiels à la lutte contre la COVID-19

Production

S'il franchit toutes ces étapes, le produit doit être approuvé par les autorités de réglementation et fabriqué. La fabrication a lieu dans des infrastructures spécialisées et peut coûter entre 200 et 500 millions de dollars.

« Les usines de vaccins ne sont pas comme des usines normales, explique Mme Mouser. Leur mise en place peut durer entre trois et cinq ans. Ce ne sont pas des usines de voitures ou des entrepôts amazoniens, il faut des usines différentes pour différents vaccins. ». 

« La sécurité est primordiale, je pense qu'environ la moitié du personnel d'une usine de vaccins se consacre uniquement à la vérification de la qualité », ajoute-t-elle.

Qu'en est-il d'un vaccin contre la COVID-19 ?

Le processus de développement d'un vaccin contre la COVID-19 devra se faire beaucoup plus rapidement.

Ainsi, plusieurs des étapes mentionnées ci-dessus sont menées simultanément, ce qui a nécessité un investissement initial conséquent. En règle générale, les scientifiques font une demande de financement à chaque étape, en montrant les résultats obtenus lors de la première étape.

Aujourd'hui, un financement est nécessaire pour soutenir plusieurs options de vaccins possibles à la fois, et pour identifier plus rapidement les candidats potentiels forts. Mme Mouser remarque que cela ressemble à la situation suivante : « Si vous pariez sur des chevaux au Grand National, vous faites des paris, mais vous gardez vos options ouvertes. »

L'Institut Jenner de l'université d'Oxford est un pionnier dans la recherche d'un vaccin contre le coronavirus. Il indique : « Parallèlement à la préparation et à la réalisation du premier essai clinique, la production du vaccin est mise à l'échelle en vue d'essais plus importants et, éventuellement, d'un futur déploiement. »

Articles liés 28 mai 2020 Comment agir dès maintenant pour garantir que tout le monde ait droit aux traitements anti-COVID-19

Cela signifie qu'au lieu d'attendre qu'un vaccin efficace soit fabriqué avant de construire des infrastructures de production, celles-ci sont en cours de mise en place et se préparent à déployer rapidement un vaccin efficace et sûr.

Les essais cliniques ont également commencé à une vitesse sans précédent. Des volontaires en bonne santé participent aux essais cliniques pour aider le processus scientifique. 

Dans le monde entier, 10 vaccins contre la COVID-19 sont en phase d'essai clinique, a rapporté le journal médical The Lancet le 6 juin.

« Ce qui s'est passé jusqu'à présent est tout simplement incroyable », a déclaré au Lancet Penny Heaton, vaccinologue et directrice générale de l'Institut de recherche médicale Bill & Melinda Gates.

Cependant, les scientifiques affirment qu'il faut tenir compte de nombreuses complexités. Compte tenu de la difficulté, il est préférable de ne pas trop compter sur l'idée qu'un vaccin adéquat sera bientôt disponible, comme l'avait prévenu en avril dernier David Nabarro, professeur de santé mondiale à l'Imperial College de Londres.

Articles liés 28 mai 2020 11 grandes questions sur la COVID-19 que vous n’osez sûrement pas poser

« C'est pourquoi cette campagne — “Global Goal : Unite for Our Future” — est si importante, ajoute Mme Mouser, en insistant sur la campagne lancée par Global Citizen, sous le patronage de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Aucun pays n'a les moyens de financer une telle quantité de recherche et de travail, il est important que les leaders mondiaux mettent de côté leurs intérêts nationaux, travaillent ensemble et assument les risques ensemble. »

« Nous devons nous assurer que ceux qui ont besoin du vaccin en premier, l'obtiennent aussi en premier, ajoute-t-elle. Non seulement parce que c'est la bonne chose à faire, mais aussi parce qu'il pourrait ne pas être efficace en cas de pandémie mondiale s'il n'est administré qu'à ceux qui peuvent se le permettre... En bref, nous devons collaborer. »


Vous pouvez vous joindre à la campagne « Global Goal: Unite for Our Future » en agissant ici pour que chacun, partout dans le monde, puisse avoir accès aux outils indispensables pour mettre fin à la COVID-19 et atténuer ses effets sur les personnes les plus vulnérables de la planète.

Pour en savoir plus sur la COVID-19, sur ce qui doit être fait pour y mettre fin et sur son impact sur les vies des gens dans le monde entier, consultez notre rubrique COVID-19 ici.