Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

People who want to learn about and take action on the world’s biggest challenges. Extreme poverty ends with you.

Philanthropist and co-founder of Microsoft, Bill Gates, is pictured in Paris.
Kamil Zihnioglu/AP
Santé

Bill et Melinda Gates remboursent une dette nigériane de 76 millions de dollars au Japon

Alors que certains dirigeants mettent de plus en plus l'accent sur les problèmes existant à l'intérieur de leurs propres frontières, Bill et Melinda Gates continuent de montrer l'importance de se tourner vers l'extérieur. Le couple vient d’annoncer qu'il règlerait la dette de 76 millions de dollars que le Nigeria doit au Japon.

Cette dette nigériane est le résultat de l'aide au développement à l'étranger (APD) fournie par le gouvernement japonais en 2014, pour accroître les efforts d'éradication de la polio.

Le pays a réalisé de grands progrès dans ses efforts pour éliminer la maladie grâce à ce financement.

Le Nigeria n'a enregistré aucun cas sauvage de polio entre juillet 2014 et août 2016, et seulement deux cas ont été signalés.

Passez à l'action: Appelez les ministres canadiens à s'engager en faveur de la sécurité sanitaire mondiale

Aucun nouveau cas de poliovirus sauvage n'a été signalé en 2017, et seulement quatre cas ont été signalés en 2016, selon l’Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite.

Le Nigeria est donc très proche d’une éradication totale, et la maladie resterait active dans deux pays seulement : le Pakistan et l'Afghanistan. Global Citizen mène des campagnes pour éradiquer la polio et s'assurer que tous les individus aient accès à de soins de santé de qualité. Vous pouvez passer à l’action ici.

En tant que plus grande organisation philanthropique privée au monde, la Bill et Melinda Gates Foundation dépense un peu plus de 3 milliards de dollars par an en aide au développement, selon The Guardian.

Articles liés 24 octobre 2019 Cette survivante de la polio veut voir un monde libéré de cette maladie infectieuse

L’éradication de la polio est l’une des grandes priorités de l’organisation.

Durant la dernière Convention Rotary International annuelle à Atlanta, elle a ainsi annoncé s'aligner sur l'engagement de Rotary visant à collecter 50 millions de dollars par an au cours des trois prochaines années, ce qui permettrait de réunir 450 millions de dollars dédiés aux efforts d'éradication de la polio.

« Certaines personnes, en particulier ces derniers temps, pensent que la situation dans le monde empire, a déclaré M. Gates à la convention en juin dernier. Les progrès liés à la polio nous rappellent ce que les gens peuvent accomplir lorsqu’ils sont courageux, déterminés et désireux de travailler ensemble. »

Bien que la famille soit notoirement généreuse et visionnaire lorsqu’il s’agit de soutenir la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations Unies, Bill Gates a déclaré que des organisations similaires à la sienne n’étaient pas prêtes à combler les brèches qui pourraient résulter des réductions de l'aide étrangère, comme celles proposées par le président américain Donald Trump.

« Le fait d’aider d’autres pays à lutter contre la pauvreté et les maladies rend le monde plus stable et offre aux Américains et aux gens du monde entier une plus grande sécurité. L’aide étrangère offre un retour sur investissement fantastique », a expliqué M. Gates lors de la convention.

Articles liés 13 mars 2018 La polio : qu'est-ce-que c'est ? 17 faits au sujet de la maladie qui a déjà été une menace mondiale

Les efforts de lutte contre la poliomyélite ont non seulement contribué à l’éradication de la maladie dans la plupart des pays, mais ils ont également permis d’améliorer les systèmes de santé et les réponses aux autres crises sanitaires mondiales, telles qu’Ebola et Zika.

Le ministre nigérian des Finances, Kemi Adeosun, a annoncé le remboursement de la dette mardi à Abuja, lors d'une rencontre avec des parlementaires de la Chambre des conseillers du Japon.

Le remboursement devait débuter quatre ans après le prêt du Japon en 2014 ; il est donc temps de rembourser cette dette.