Pour les humains, la perspective d’un changement climatique qui ne cesserait de s’aggraver, soulève des interrogations : où vivre, quoi manger, et comment vivre au quotidien.

Mais qu’en est-il des autres espèces ? Contrairement aux homo sapiens, la plupart des organismes ont du mal à s’adapter à de nouveaux environnements. En conséquence, les pressions accrues exercées par le changement climatique, la dégradation de leurs habitats et la pollution ont raison de nombreuses espèces animales et végétales partout dans le monde.

Dans les faits, plus des deux tiers de la faune sauvage ont disparu en 50 ans à cause de ces pressions, selon une étude de la World Wildlife Foundation.

Au cours des prochaines décennies, des millions d’espèces à leur tour disparaître, ne laissant que comme empreinte des traces génétiques dans des tubes à essai, dans ce qui représenterait l’extinction de masse la plus rapide jamais enregistrée de l’histoire.

Mais ce n’est pas inéluctable. L’homme peut encore inverser cette tendance à la destruction afin de protéger l’environnement mondial et assurer la survie à long terme de nos voisins terrestres. L’essentiel de ce travail doit se faire à l’échelle de la société tout entière, les gouvernements doivent investir en faveur de l’action climatique et se joindre à l’effort visant à protéger au moins 30 % de la planète d’ici à 2030.

Mais il y a aussi beaucoup de choses que vous pouvez faire pour y contribuer. Voici six façons simples de protéger la nature et d’aider la faune à prospérer près de chez vous.

Planter des arbres

planting a treeImage: Lubomirkin via Unsplash

Que vous habitiez en ville, en banlieue ou en zone rurale, il y a de fortes chances que l’environnement qui vous entoure ait été détérioré d’une manière ou d’une autre par le développement humain et la pollution. En plantant des arbres, vous pouvez aider à créer des habitats plus sains pour la faune. Les arbres améliorent la qualité du sol, de l’air et de l’eau, ils absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère, fournissent des habitats naturels , de la nourriture et protègent les zones des catastrophes naturelles. Au fur et à mesure qu’ils s’enracinent et grandissent, ils consolident ce qui a été endommagé.

Vous pouvez vous mettre en relation avec des associations locales ou rechercher des organisations plus importantes comme 1t.org qui peuvent vous aider à démarrer.

Plantez des fleurs sauvages

WildflowersImage: Gaston Roulstone via Unsplash

Les populations d’insectes sont en chute libre dans le monde entier pour diverses raisons, notamment le manque d’habitats adaptés. Avec l’expansion des villes et des villages, les forêts, prairies, pâturages et autres habitats des insectes, ont été détruits. C’est un cercle vicieux avec de graves conséquences.

Mais vous pouvez contribuer à ralentir ce déclin dans votre quartier en plantant des fleurs sauvages dans les arrière-cours, les jardins communautaires, les bords de route, et même dans des pots sur le rebord de votre fenêtre. Une fois les fleurs enracinées, la nature prendra le relais. Bientôt, vous observerez des abeilles, papillons et autres insectes qui viendront butiner les fleurs pour y prélever des nutriments. Ainsi, ces insectes, fraîchement couverts de pollen, entameront ainsi le cycle de la pollinisation et contribueront à faire pousser des fleurs sauvages dans les environs. 

Vous pouvez trouver des informations sur la plantation de fleurs auprès d’organisations comme The Meadow Project.

Démarrer un jardin de fruits et légumes

potted plantsImage: Christine via Unsplash

Si vous plantez quelques fleurs, pourquoi ne pas commencer un jardin. Peu importe l’espace dont vous disposez, vous pouvez au minimum cultiver quelques herbes aromatiques pour enrichir la saveur de vos salades. Si vous avez plus d’espace, pourquoi ne pas faire pousser des tomates et des fruits rouges ? Il existe des centaines de vidéos YouTube et d’autres ressources numériques qui expliquent en détail, étape par étape, le processus de culture des fruits et légumes.

En créant un jardin, vous améliorerez la santé des sols et la qualité de l’air localement. Si un animal entreprenant grignote ou même dévore vos plantes, eh bien, lui aussi doit bien manger ! Après tout, ce jardin est destiné à améliorer la santé de toute la faune.

Réduisez votre utilisation de produits chimiques

pesticide chlorpyrifos banImage: AP Photo/Damian Dovarganes

Les produits chimiques ménagers que nous utilisons quotidiennement - des produits de nettoyage aux sprays pour le corps - s’infiltrent dans l’environnement et empoisonnent la faune sauvage. La bonne nouvelle est qu’aucun d’entre eux n’est essentiel. L’organisation à but non lucratif Environmental Working Group a créé des dizaines de guides du consommateur pour aider les gens à trouver des alternatives sûres pour tous les produits, de l’insecticide à la crème pour le visage en passant par les produits de nettoyage.

Plus nocifs que les produits chimiques ménagers, on retrouve les pesticides vaporisés par les gens sur leurs pelouses et jardins ainsi que les produits chimiques déployés par l’agriculture industrielle.
L’un des pesticides le plus utilisé au monde, le Roundup, a été retiré des rayons américains en raison de ses effets cancérigènes. Au lieu de pulvériser des produits chimiques sur votre pelouse, vous pouvez simplement la laisser faire ou planter des espèces qui repoussent certains insectes

Devenir un défenseur des milieux aquatiques

Screen Shot 2019-09-19 at 4.14.49 PM.pngSenglong Youk, a Waterkeeper in Cambodia. Photo: Erika Pineros

L’eau est essentielle à la santé de la faune et de la flore. Pourtant, presque toutes les étendues d’eau ont été épuisées et polluées. Aujourd’hui, les effets du changement climatique affectent davantage la disponibilité et la qualité de l’eau.

Vous pouvez soutenir la santé des lacs et réservoirs locaux, des rivières et des côtes, en devenant un défenseur des milieux aquatiques. L’organisation internationale à but non lucratif Waterkeeper Alliance soutient les organismes environnementaux du monde entier qui s’opposent à la pollution de l’eau, organisent des opérations de nettoyage et militent pour la protection de l’eau. 

Demandez aux politiciens de prendre des mesures environnementales.

D’un point de vue planétaire, la protection de l’environnement exige des gouvernements qu’ils mettent fin aux industries polluantes, investissent dans les efforts de conservation et de restauration, et accélèrent l’action climatique.

Mais les citoyens doivent exiger ces changements, sinon le processus de dégradation de l’environnement continuera de se poursuivre. Contacter, écrire une lettre, envoyer un tweet, il existe de nombreuses façons de faire savoir aux politiciens locaux, régionaux et nationaux ce que vous pensez de l’environnement. L’application Global Citizen est un excellent moyen pour commencer à passer à l’action.

Vous pouvez également participer à des manifestations pour faire pression sur certaines questions et, enfin, exercer votre droit de vote pour élire des candidats qui défendent la planète.


Vous pouvez rejoindre la campagne Global Citizen Live en passant à l'action ici pour défendre la planète et vaincre la pauvreté, et faire partie d'un mouvement porté par des citoyens du monde entier qui agissent de concert avec les gouvernements, les entreprises et les philanthropes pour changer les choses.

Global citizen live



Global Citizen Life

Défendre la planète

6 Façons simples de préserver la nature

Par Joe McCarthy