Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Santé

La RDC annonce la fin d'une épidémie de rougeole ayant tué des milliers d’enfants


Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
En plus de la pandémie de COVID-19, de nombreux pays à travers la planète sont confrontés à d’autres menaces sanitaires, telles que la polio ou la rougeole. La déclaration de la République Démocratique du Congo est donc une excellente nouvelle vers l’élimination de la rougeole et vers la réalisation de l’objectif mondial n°3 des Nations Unies, sur lequel Global Citizen fait campagne. Vous pouvez, vous aussi, vous mobiliser à ce sujet en passant à l’action ici.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi à Kinshasa, le Ministère congolais de la Santé s’est félicité de la fin de l’épidémie de rougeole en République Démocratique du Congo (RDC).

Cette annonce est une victoire pour le pays, où cette maladie hautement meurtrière et contagieuse, survenue en juillet 2018, avait déjà coûté la vie à plus de 6 000 personnes par janvier dernier, selon des statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

« Depuis un mois maintenant, on peut dire que cette épidémie est éliminée sur toute l'étendue de notre territoire [...] On peut dire que la rougeole n'existe plus », a déclaré le Dr Eteni Longondo, ministre congolais de la Santé. 

Soulignant l’impact de cette maladie sur les plus jeunes, le ministre a ajouté : « L'épidémie de la rougeole évoluait à bas bruit mais était la plus meurtrière. Elle a emporté plus de 7 000 de nos enfants. »

Face à la montée de l’épidémie, l’OMS avait entrepris une campagne de vaccination aux côtés de Gavi, l’Alliance du Vaccin en 2019. Ces efforts ont permis d’atteindre plus de 18 millions d’enfants âgés de moins de 5 ans — une tranche d’âge qui représente 25 % des victimes de la maladie.

Cependant, l’OMS souligne que les vaccinations de routine restaient tout de même difficiles à assurer dans certaines régions reculées du pays.

Articles liés 25 août 2020 L'Afrique est officiellement exempte de polio sauvage

Aujourd’hui, le Ministère de la Santé congolais entend surmonter ces obstacles et poursuivre ces efforts en garantissant la continuité de ces « vaccinations de routine ». Le but est de prévenir l’apparition de nouveaux pics épidémiques, qu’il estime être « périodiques ».

La nouvelle de la fin de l’épidémie de rougeole fait suite à une déclaration récente de l’OMS qui annonçait l’éradication du poliovirus sauvage en Afrique, une autre victoire significative pour le continent.

La semaine dernière, l’OMS s’inquiétait néanmoins de « l’évolution inquiétante » de l’épidémie d'Ebola dans le nord-ouest de la RDC, où plus de 100 cas et 43 décès ont récemment été recensés depuis son apparition en juin. 

Parallèlement, le pays est aussi confronté à la pandémie de COVID-19, dont le total de cas recensé par l’OMS en date de rédaction de cet article s’élève à 9 841. Soupçonné de malversations financières concernant la gestion des fonds alloués à la lutte contre la pandémie, le ministre de la Santé s’était défendu en assurant que « rien » n’avait été détourné, comme le rapporte RFI.