Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Jay Gunning
PartnerDéfendre la planète

Delta contribue à protéger les forêts et rendre les femmes autonomes au Guatemala


Pourquoi les Global Citizens doivent-ils s'en préoccuper ?
Les programmes de compensation carbone permettent aux gouvernements, aux entreprises et aux particuliers de réduire leur empreinte écologique. L'Objectif mondial n°13 des Nations unies pour l'action climatique incite les pays à compenser leurs émissions de gaz à effet de serre afin d'atteindre la neutralité carbone dans les prochaines années. Vous pouvez nous rejoindre et passer à l’action pour protéger l'environnement ici

La côte caraïbe guatémaltèque est une zone forestière luxuriante, qui abrite près de 7% des espèces d'oiseaux connues dans le monde, de rares amphibiens et des mammifères menacés.

C'est là aussi qu'opère le Guatemalan Conservation Coast Project (Projet guatémaltèque de conservation côtière), une coalition d'entreprises et d'acteurs à but non lucratif, comme Fundaeco

Le partenariat vise à protéger la faune et la flore de la région, favoriser l'autonomie des femmes et des communautés indigènes, financer des méthodes d'agriculture durable et de tourisme responsable, et réduire les émissions de CO2. 

Ce projet de conservation, orienté vers le développement des communautés locales, est devenu un modèle de plus en plus courant dans le monde. 

Cette initiative est financée, en partie, par les vols que vous prenez.

En mars 2020, Delta Air Lines s'est engagée à devenir une compagnie aérienne neutre en carbone. L’entreprise a développé des mesures pour réduire ses émissions de CO2. 

L’un des moyens d'y parvenir est d'acheter des crédits carbone en finançant des organisations comme le Guatemalan Conservation Coast Project, qui œuvre à la protection des forêts, contribuant ainsi à éliminer le CO2 de l'atmosphère. 

GCxDelta_Guatemala_Jay_Gunning-02412.jpgGuatemalan Conservation Coast Project
Image: Jay Gunning

Les programmes de compensation carbone empruntent généralement trois chemins : les Solutions fondées sur la nature, comme la conservation des forêts, l’investissement dans les énergies renouvelables et le développement communautaire, comme l'amélioration des foyers de cuisson polluants.

Investir dans de tels projets peut porter ses fruits sur le long terme plutôt que de compenser les émissions carbone d'un certain vol. 

Ces programmes mettent en place des outils qui réduisent la quantité de CO2 et d'autres émissions de l'atmosphère. Cette démarche est efficace que si c’est un investissement sur le long terme, auquel cas les émissions de gaz seront relâchées dans l'atmosphère. 

Les programmes de compensation carbone agissent comme une sorte d'acompte sur l'avenir en conservant les habitats terrestres et marins.  

Articles liés 7 janvier 2020 Delta Air Lines Delta fournira une compensation carbone pour la campagne Global Goal Live

L’industrie du transport aérien est responsable de près de 2,4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Si le secteur était un pays, il serait classé au sixième rang international en termes d'émissions de gaz à effet de serre, selon l'Environmental and Energy Study Institute (l’Institut d'études environnementales et énergétiques). 

L'avenir de l'industrie dépend, en partie, de sa capacité à devenir plus durable. Delta a reconnu, à plusieurs reprises, la menace que constitue le réchauffement climatique. L’entreprise a aussi promis d'être un précurseur et de contribuer à un avenir plus durable pour le secteur aérien.

“Il n'y a pas d'équivalent au voyage pour connecter les gens, ce dont notre monde a besoin aujourd'hui plus que jamais. En reliant nos clients à travers la planète, il est de notre responsabilité de tenir notre promesse de rassembler les gens tout en garantissant le plus grand respect de notre environnement,” a déclaré Ed Bastian, PDG de Delta Air Lines, dans un communiqué

Au Guatemala, le programme de compensation carbone le long de la côte caraïbe a révélé d'impressionnants résultats.

Selon Ecosphere+, qui aide à superviser le programme, près de 644 locaux, dont 26% de femmes, ont bénéficié de la création d'emplois. Aussi, 1 131 familles ont accédé à des services de santé reproductive. 

GCxDelta_Guatemala_Jay_Gunning-02344.jpgGuatemalan Conservation Coast Project
Image: Jay Gunning

D'ici 2022, le programme a pour objectif d'éviter 6,1 millions de tonnes d'émission de gaz à effet de serre, reboiser plus de 2 406 hectares de forêt et protéger 30 espèces menacées.

Le programme a également financé sept entreprises durables, permettant ainsi aux populations locales de cultiver des produits agricoles de base tels que la cardamome, le xate (feuille de jungle), le poivre, le ramboutan, le litchi et la cannelle, de manière plus durable. 

Le potentiel libéré de chaque personne concernée permet aussi de mesurer l’ampleur du projet.

Pour Nohemí Salam, âgée de 22 ans, membre du groupe maya Q'eqchi dans la communauté de Plan Grande Tatin, ce financement l'a aidée à poursuivre ses études et lui a redonné espoir dans l'avenir. “Je veux continuer à étudier et aussi lancer des entreprises pour créer des opportunités pour les autres et les aider à terminer leurs études,” a-t-elle déclaré.

GCxDelta_Guatemala_Jay_Gunning-02224.jpgImage: Jay Gunning