Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Dozens of migrants, from Egypt, Morocco, Somalia and Sierra Leone, wait to be assisted by aid workers of the Spanish NGO Open Arms, after spending more than 20 hours at sea while on board a wooden boat in the Central Mediterranean, Sept. 8, 2020.
Santi Palacios/AP
Citoyenneté

Les décès d'enfants qui traversent la Manche sont un « signal d'alarme », estiment des ONG

 Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
Les 17 Objectifs mondiaux des Nations Unies œuvrent de concert pour mettre fin à l'extrême pauvreté, ce qui requiert de protéger les personnes les plus vulnérables de la planète, notamment les réfugiés et les migrants fuyant la guerre et les catastrophes. La mortalité liée à la traversée de la Manche représente un échec cuisant dans la réalisation de cet objectif. Si vous voulez en savoir plus et passer à l'action pour protéger les réfugiés, rejoignez-nous ici.

Selon les dernières nouvelles, une famille, dont deux adultes et deux enfants âgés de 6 et 9 ans, a été retrouvée morte mardi suite au naufrage d'un bateau au large des côtes de Dunkerque, en France. Leur bambin de 15 mois est toujours porté disparu, des sources ont indiqué. 

La famille faisait partie d'un groupe de migrants qui tentaient de traverser la Manche, et cette tragédie est considérée comme la plus grande perte humaine enregistrée depuis le début de la crise actuelle, selon Sky News. On estime ainsi que 10 personnes ont perdu la vie depuis 2018.

Les autorités françaises ont effectué de nouvelles recherches après que le bateau ait chaviré. Elles soupçonneraient qu'une autre personne soit perdue en mer, mais ces investigations resteraient sujettes à de nouvelles informations. Quinze autres personnes du même bateau ont également été transportées à l'hôpital.

Cette nouvelle dévastatrice a incité les organisations caritatives à lancer un avertissement fort à la France et à l'Angleterre quant à la probabilité d'autres drames humains. Ces organisations demandent aux gouvernements de fournir des voies légales permettant aux migrants et aux réfugiés d'entrer dans le pays.

Pour l'organisation non-gouvernementale (ONG) Save the Children, la Manche « ne doit pas devenir un cimetière pour enfants ». Le groupe appelle la France et l'Angleterre à « élaborer un plan commun qui garantisse la sécurité des enfants et des familles vulnérables ». 

Articles liés 3 août 2020 Selon un rapport, les expulsions illégales de migrants à Calais ont plus que doublé en 2019

Claire Moseley, fondatrice de l'organisation caritative dédiée aux réfugiés Care4Calais, a quant à elle déclaré que l'incident devait être un « signal d'alarme ».

« Il est cruel et épouvantable que, cette fois-ci, de jeunes enfants soient parmi les victimes, a-t-elle poursuivi. Nous devons mettre en place une procédure sûre et légale permettant aux réfugiés de faire entendre leur demande d'asile au Royaume-Uni ; c'est ainsi que nous pourrons mettre fin à des traversées maritimes effroyables et dangereuses et empêcher que la tragédie ne frappe à nouveau. »

Selon les informations, le bateau a été repéré en difficulté à 2 kilomètres des côtes françaises alors que quatre bateaux français, un bateau de pêche ainsi qu'un hélicoptère belge lançaient une opération de sauvetage, sans être arrivés à temps avant qu'il ne chavire.

La ministre britannique de l'intérieur, Priti Patel, a déclaré dans un communiqué posté sur Twitter être « profondément attristée » par l'incident. Elle a ajouté être prête à « tout faire » pour empêcher les criminels « d'exploiter les personnes vulnérables », faisant référence aux passeurs qui organisent les traversées.

Le Premier ministre Boris Johnson a également précisé que son gouvernement avait offert « tout son soutien » aux autorités françaises. 

Articles liés 9 septembre 2020 Un incendie vient de décimer le plus grand camp de réfugiés d'Europe, voici comment vous pouvez aider

« Nous ferons tout notre possible pour sévir contre les réseaux criminels qui s'attaquent aux personnes vulnérables en facilitant ces voyages dangereux », a-t-il déclaré.

Le gouvernement britannique a jusqu'à présent proposé de nombreuses stratégies pour dissuader les gens de tenter de traverser la Manche vers l'Angleterre. En août, un plan a été proposé par Mme Patel pour utiliser les navires de la marine afin de forcer les bateaux à faire demi-tour et à rentrer en France, ce qui a été décrit comme « illégal et dangereux » par Amnesty International.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) s'est dit « troublé » par ces propositions, ajoutant que le nombre de traversées restait « peu élevé et gérable », selon la BBC au moment des faits. 

Plus de 7 400 migrants ont rejoint le Royaume-Uni dans de petites embarcations cette année, contre 1 825 en 2019.