Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Photo taken in Nigeria by Dominic Chavez/GFF
ImpactSanté

Le Canada donne 50 millions de dollars pour la santé des femmes et des enfants


Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Faire en sorte que tous les êtres humains aient accès à la santé et au bien-être est essentiel dans la lutte contre la pauvreté. Joignez-vous à Global Citizen et passez à l’action ici.

Plus de 5 millions de mères et d’enfants meurent chaque année de maladies évitables dans plus de 50 pays du monde. Non seulement ce nombre de victimes est-il inacceptable, la mauvaise alimentation et la mauvaise santé coûtent également des milliards de dollars chaque année. Le Canada, de concert avec le Mécanisme de financement mondial (MFM), veut contribuer à changer cette situation.

Mardi, le MFM a tenu une conférence de refinancement à Oslo, en Norvège, conjointement organisée par la Norvège et le Burkina Faso, en collaboration avec le Groupe Banque mondiale et la Fondation Bill et Melinda Gates.

Lors de cette conférence, la sous-ministre de Développement international du Canada, Diane Jacovella, a annoncé un don de 50 millions de dollars CAN, portant ainsi l’engagement total du Canada envers le MFM à 290 millions de dollars jusqu’en 2020.

En lire plus : Le Mécanisme de financement mondial : un plan mondial pour que chaque enfant ait droit à la santé

Le Canada est l’un des pays fondateurs du MFM, qui a vu le jour en 2014 lors de la 69e assemblée générale de l’ONU. Cette approche innovatrice en matière de la santé est une initiative conjointe du Canada, de la Norvège, des États-Unis et de la Banque mondiale.

Le MFM travaille avec 27 pays bénéficiaires en vue d’accroître les investissements dans la santé globale, mais également de développer des solutions économiques et durables. Les pays bénéficiaires sont ainsi en mesure d’atteindre leurs objectifs en matière de santé et d’assurer les effets positifs à long terme de leurs politiques.

Le prochain objectif du MFM est de rejoindre les 50 pays dans le monde où les besoins sont les plus pressants. Depuis la création du MFM, le Canada a investi des millions de dollars en vue de renforcer les services de santé de première ligne et de traiter les cas de malaria afin de réduire les taux de mortalité infantile.

Plus tôt cette année, dans le cadre du G7, le Canada s’est engagé à contribuer à abattre les barrières à l’éducation des femmes et des filles dans les régions menacées ou aux prises avec des conflits, entre autres en favorisant l’accès aux soins de santé et à l’information appropriés.

« Le Canada est convaincu que le MFM révolutionne la façon dont les pays établissent les priorités et financent les investissements dans les ressources humaines, a affirmé Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international du Canada. Je suis particulièrement inspirée par le soutien du MFM pour les services spécialisés aux femmes, aux enfants et aux adolescents. »

Au cours des trois derniers mois, quelque 150 000 Global Citizens sont passés à l’action pour exiger du Canada qu’il renouvelle son soutien au MFM. Cette semaine, ces efforts ont porté fruit.

En lire plus : Pour atteindre les objectifs de développement durable, il faut investir dans les mères

Chaque année à l’échelle mondiale, il manque quelque 33 milliards de dollars US d’investissements en santé si nous voulons, d’ici 2030, mettre fin à la mortalité maternelle, des nouveau-nés et des enfants causées par des maladies évitables. Le fonds de placement du MFM est conçu de façon à générer des fonds additionnels pour combler ce manque et dès lors, l’engagement du Canada sera supérieur aux 50 millions de dollars qu’il investit.

Global Citizen salue l’intention du Canada de poursuivre son engagement envers le MFM et son travail salutaire pour la santé des femmes et des enfants au cours des prochaines années. 

Alors que les engagements internationaux du Canada en matière de santé arrivent à échéance en 2020, le gouvernement canadien a indiqué son intention de continuer à financer le MFM pour le deuxième cycle de financement de 2020 à 2023.

« Le Canada reste déterminé à soutenir le GFF au-delà de 2020 afin de sauvegarder et de promouvoir un monde où toutes les femmes et les filles ont librement accès aux soins et aux services dont elles ont besoin pour réussir » a affirmé Mme Bibeau.