Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

AdvocacyLutter contre la pauvreté

Pourquoi le Canada peut et doit partager des vaccins maintenant


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
Les dirigeants mondiaux doivent s'engager à assurer l'équité en matière de vaccins afin de garantir la bonne santé et le bien-être de tous, conformément à l'Objectif mondial n°3 des Nations Unies. Vous pouvez nous rejoindre et passer à l'action avec nous pour mettre fin à la pandémie ici.

Pour réduire l’immense disparité dans la distribution des vaccins et éliminer la COVID-19 partout, le Canada doit se joindre à d'autres pays riches en faisant don de doses par l'intermédiaire de COVAX.

Pour chaque 10 Canadiens qui peuvent accéder à une dose, commençons à partager une dose avec les travailleurs de la santé de première ligne et les personnes vulnérables dans les pays à faible revenu — maintenant, pas plus tard.


Dans le cadre du G7 de la semaine prochaine au Royaume-Uni, nous demandons au premier ministre Trudeau de donner suite à l'engagement déclaré de son gouvernement de partager des vaccins avec COVAX — l'initiative mondiale de distribution de vaccins contre la COVID-19 — pour aider à protéger les travailleur(e)s de la santé de première ligne et les personnes à haut risque de mourir de la COVID-19 dans les pays à faible revenu. Le Canada a commandé plus qu'assez de vaccins pour nos propres besoins, et le partage immédiat de doses sauvera des vies et mettra fin à la pandémie mondiale plus tôt, tout en minimisant l'impact sur les Canadiens.

La COVID-19 continue de se propager dans de nombreux pays et de nouveaux variants susceptibles d'échapper à nos vaccins pourraient nous remettre tous en danger. La pandémie ne se terminera pas au Canada tant qu'elle ne se terminera pas partout, il faut donc que les vaccins se rendent dans tous les pays, rapidement. 

Le Dr Tedros, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelle les pays à revenu élevé à soutenir une campagne massive pour vacciner au moins 10 % de la population de chaque pays d'ici septembre. Le Canada peut et doit aider en partageant des doses en plus du financement qu'il a fourni.

En tant que mécanisme mondial pour un accès équitable aux vaccins COVID-19, COVAX a prouvé qu'il fonctionnait. Cependant, COVAX peine à accéder à suffisamment de vaccins parce que les pays riches comme le Canada ont réservé plus de doses que nécessaire. Dans les pays à faible revenu, les plus vulnérables attendent toujours. Alors que plus de 50 % des Canadiens ont reçu leur première dose, moins de 1 % de la population a reçu une dose dans les pays à faible revenu. La crise en Inde, le plus grand producteur de vaccins au monde, a également conduit le gouvernement indien à suspendre les exportations, coupant une grande partie de l'approvisionnement de COVAX. Seulement 77 millions de doses sur une allocation initiale de 237 millions ont été expédiées par COVAX à 127 pays à travers le monde depuis février, couvrant moins de 0,5 % de leurs populations.

La France, la Nouvelle-Zélande, la Suède, l'Espagne, la Norvège et les États-Unis se sont engagés à commencer à partager des vaccins tout en poursuivant leurs propres campagnes nationales de vaccination. D'ici la fin juin, le Canada aura reçu 40 à 48 millions de doses, plus que suffisant pour que 75 % des Canadiens reçoivent une première dose et 20 % reçoivent leur deuxième, un seuil clé pour les plans de réouverture. D'ici août, le Canada en aura assez pour vacciner complètement toute sa population. Le Canada a commandé plus de doses par habitant (plus de 10) que tout autre pays et a donc la responsabilité de partager avec le monde.    

Pour chaque tranche de 10 doses que le Canada aura reçues d'ici la fin juin, nous pouvons commencer par donner une dose à COVAX pour un travailleur de la santé de première ligne ou d'autres personnes vulnérables. Cela équivaudrait à au moins 4 millions de doses partagées. En utilisant ces doses pour protéger les personnes vulnérables, le Canada ralentira la propagation de la pandémie et de futurs variants. Après juin, les dons devraient alors augmenter rapidement pour que, d'ici la fin de l'année, le Canada ait donné l'intégralité de ses 94 millions doses excédentaires attendues. 

Les sondages montrent qu'une grande majorité de Canadiens sont en faveur du partage des vaccins avec les pays à faible revenu. La semaine prochaine, le Canada pourra se joindre à d'autres leaders mondiaux au G7 et prendre un engagement substantiel au nom de l'équité. Ce geste est également essentiel pour mettre fin à la pandémie et est soutenu par une majorité de Canadiens : partager nos vaccins avec d'autres pays dans le besoin.


Signataires:

ONE Canada
UNICEF Canada

Global Citizen Canada
Mouvement de soutien des grands-mères

Save the Children Canada
Vision Mondiale Canada

Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants
Résultats Canada
Anglican Church of Canada
Ingénieurs sans frontières Canada

Canadian Multifaith Federation    
Human Concern International
Canadian Rohingya 
Development Initiative
International Development and Relief Foundation
International Academy for Multicultural Cooperation    
National Alliance for the Advancement of Pluralistic Societies
Canadian Baptist Ministries    
Union of Medical and Relief Organizations-Canada
La Fondation Anne Sophie Musique
Penny Appeal Canada
Anglican Council of Indigenous Peoples    
The Primate’s World Relief and Development Fund
Ontario Zoroastrian Community Foundation    
Enfants du millénaire
Conseil Canadien des Imams    
Aime ton Prochain
National Muslim Christian Liaison Committee    
Good Neighbour Project
Mennonite Central Committee Canada    
Kairos
Intriciti