Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
L'objectif mondial n°3 des Nations Unies plaide en faveur de la santé et du bien-être de tous. À l'heure actuelle, il s'agit notamment de vaincre la pandémie de COVID-19, une victoire que nous ne pourrons obtenir que si chacun, partout, a accès aux tests, aux traitements et aux vaccins nécessaires pour lutter contre la pandémie. Rejoignez le mouvement en passant à l'action ici pour soutenir la réponse à la COVID-19.

Lundi, la ministre canadienne du développement international, Karina Gould, a annoncé que le Canada s'engageait à verser 485 millions de dollars canadiens supplémentaires pour aider les pays à faible revenu à se procurer les ressources médicales essentielles nécessaires pour cibler la COVID-19 et mettre fin à la pandémie, à savoir des tests, des traitements et des vaccins. 

Les fonds promis iront à l'Access to COVID-19 Tools (ACT) Accelerator, un partenariat novateur d'organisations mondiales de la santé qui dirige l'effort international visant à développer et à distribuer des tests, des traitements et des vaccins anti-COVID-19 aux pays à faible revenu. 

« Plus vite nous pourrons mettre les tests, les traitements et les vaccins à la disposition des populations, plus vite cette pandémie pourra être maîtrisée, a affirmé Karina Gould dans un communiqué. Le soutien du Canada aux efforts mondiaux visant à trouver des solutions médicales efficaces est à l’avantage de tous. »

« Ce virus ne pourra être complètement éradiqué qu’au moment où il est éradiqué partout, peut-on également lire dans le communiqué. C’est pourquoi le Canada est résolu à déployer de vigoureux efforts à l’échelle mondiale pour mettre fin à la pandémie et s’attaquer à ses effets dévastateurs sur la santé, la société, l’économie et la sécurité. »

Une partie essentielle du financement (230 millions de dollars) servira à garantir que les personnes les plus vulnérables à la COVID-19 dans les pays les plus pauvres puissent avoir accès à des traitements à base d'anticorps permettant de réduire au minimum les décès et les maladies graves, ce qui permettra également de soulager la pression sur les hôpitaux et les systèmes de santé déjà affaiblis et surchargés. Il s'agit là d'un point essentiel, car il faudra du temps pour que l'approvisionnement mondial en vaccins se généralise et que les doses parviennent aux pays les plus pauvres.

L'autre partie fondamentale (255 millions de dollars) permettra de renforcer les équipements et les dispositifs nécessaires au déploiement des vaccins et des traitements contre la COVID-19 dans les pays en développement et les pays vulnérables, notamment en Amérique latine et dans les Caraïbes. 

Cela pourrait englober la formation des travailleurs de santé de première ligne sur la manière d'administrer les vaccins et les traitements, un approvisionnement en seringues et en équipements de protection individuelle (EPI) essentiels, ainsi qu'un soutien à la planification et à l'exécution de campagnes de vaccination de masse. 

Le Canada aidera également Gavi, l'Alliance du Vaccin, à mettre au point un mécanisme permettant de redistribuer équitablement les doses de vaccins par le biais de COVAX (le pilier « vaccins »de l'ACT-Accelerator, que Gavi co-dirige), par le biais de dons ou d'échanges.

Cet engagement exceptionnel permettra de sauver des vies et aidera le monde à mieux se remettre ensemble de la pandémie dès que possible. 

Il propulse également le Canada au tout premier rang des pays soutenant l'ACT-Accelerator, ce qui porte le total de ses engagements à ce jour à près de 90 % de sa juste part. Le 27 juin dernier, lors de la diffusion de l'événement de Global Citizen, intitulé « Global Goal: Unite For Our Future », le premier ministre Justin Trudeau a annoncé l'un des premiers engagements du Canada en faveur de l'ACT-Accelerator.

Depuis le début de la pandémie, Global Citizen, ONE et Résultats Canada ont fait campagne pour que le Canada consacre 1 % des fonds dépensés en réponse à la COVID-19 au pays aux efforts de solidarité mondiale. Cela comprend l'ACT-Accelerator et la lutte dans les domaines de la faim, de l'éducation et de la pauvreté, autant de crises que la pandémie a occasionnées. 

C'est non seulement la bonne chose à faire pour sauver des vies et aider les pays les plus pauvres à lutter contre le virus et ses effets dévastateurs, mais c'est aussi la chose la plus intelligente à faire car elle permettra de protéger notre santé et notre sécurité économique au niveau national. Une nouvelle étude du groupe Eurasia révèle que pour chaque dollar investi par le Canada dans la réponse mondiale et un ACT-Accelerator entièrement financé, le pays récupère plus de 5,60 dollars en rendement économique.

La COVID-19 a coûté la vie à plus de 1,5 million de personnes dans le monde. On prévoit en outre que 115 millions de personnes tomberont dans l'extrême pauvreté et que 265 millions seront confrontées à une insécurité alimentaire aiguë d'ici à la fin de l'année 2020. Parallèlement, des millions d'enfants sont privés d'école, et certains n'y retourneront jamais. 

C'est pourquoi il est crucial que le monde s'unisse pour mettre fin à la pandémie le plus rapidement possible et pour que la promesse de mettre fin à l'extrême pauvreté soit tenue. 


Lancé en avril par sept partenaires mondiaux, l'ACT-Accelerator est une coalition unique visant à accélérer les efforts mondiaux de lutte contre la pandémie de COVID-19. Ses membres travaillent ensemble pour mettre au point des tests, des traitements et des vaccins le plus rapidement possible, tout en renforçant les systèmes de santé les plus fragiles du monde. 

L'organisation a toutefois désespérément besoin du soutien financier des gouvernements du monde entier. Vous pouvez nous rejoindre pour appeler les dirigeants mondiaux à financer l'ACT-Accelerator en passant à l'action ici.

Impact

Lutter contre la pauvreté

Le Canada investit de nouveau dans les tests, traitements et vaccins anti-COVID-19 destinés aux pays à faible revenu

Par Jonah Kanter