Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Finance et Innovation

Le Canada vient de dévoiler son premier programme de soutien aux entrepreneurs noirs


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
Il est essentiel de s'attaquer aux causes systémiques de l'inégalité, du racisme et de l'extrême pauvreté pour atteindre les Objectifs mondiaux des Nations Unies d'ici 2030. À l'heure où la pandémie de COVID-19 exacerbe davantage ces difficultés, il est essentiel de veiller à ce que les efforts de relance mondiaux soient inclusifs. Vous pouvez nous aider en passant à l'action ici.

Le gouvernement du Canada vient d'annoncer le lancement de son tout premier programme de soutien à l'entrepreneuriat des communautés noires.

Dévoilée par Justin Trudeau lors d'une conférence de presse tenue mercredi, cette initiative de 221 millions de dollars contribuera à lutter contre les obstacles systémiques auxquels sont confrontés les propriétaires et entrepreneurs noirs dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et au-delà. 

Au cours des quatre prochaines années, le gouvernement accordera des prêts à hauteur de 93 millions de dollars pour aider les propriétaires de petites et moyennes entreprises et les entrepreneurs noirs à se remettre de la pandémie. Parmi ce budget, 53 millions de dollars seront destinés à la création d'un nouveau fonds national pour les écosystèmes ; 33,3 millions de dollars de prêts seront également accordés, tandis que 6,5 millions de dollars serviront à soutenir la collecte de données sur les obstacles systémiques rencontrés par les entrepreneurs noirs dans tout le pays. 

« La pandémie a mis en lumière les inégalités qui touchent de manière démesurée les communautés noires au Canada ainsi que la nécessité de relancer notre économie de façon à offrir à tous les Canadiens une chance égale de réussir, a déclaré M. Trudeau dans un communiqué. Au fil du temps, ce programme permettra de soutenir les entrepreneurs noirs et de créer de nouvelles opportunités pour les entreprises dirigées par des Noirs, pour qu’ils soient mieux positionnés en vue de la relance de notre économie. »


Le Premier ministre a annoncé le programme dans les locaux de HXOUSE, un « centre de réflexion » cofondé par l'auteur-compositeur-interprète The Weeknd. L'artiste canadien, qui a récemment soutenu la campagne « Global Aid for Lebanon » avec un don de 300 000 dollars, aide les communautés noires, les populations autochtones et d'autres personnes racisées à accéder à des opportunités d'affaires et de mentorat grâce à cette plateforme.

L'annonce fait suite à une lettre ouverte signée par des dizaines de parlementaires, dans laquelle le gouvernement était invité à entamer des réformes systémiques pour améliorer la vie des Noirs au Canada. Cette démarche a pris du retard, malgré la volonté de M. Trudeau de trouver des solutions à ces problèmes, selon le Globe and Mail.

Le gouvernement affirme que ce nouveau programme aidera à lutter contre le racisme et les inégalités systémiques dans le cadre de sa stratégie de lutte contre le racisme. Statistique Canada, qui s'est déjà engagé à recueillir des données raciales en matière de criminalité en juillet, aidera également Ottawa à mieux comprendre les obstacles rencontrés par les entrepreneurs noirs.

Articles liés 16 juillet 2020 Le Canada dit oui à la collecte de statistiques policières basées sur l’appartenance raciale

« Notre engagement envers la diversité et l’inclusion est inébranlable, et le nouveau Programme pour l’entrepreneuriat des communautés noires en témoigne, a affirmé la ministre de la Diversité et de l'inclusion et de la Jeunesse, Bardish Chagger. Ce programme a été créé en collaboration avec des organisations dirigées par des Noirs, parce qu’ils savent ce que leurs communautés ont le plus besoin. Il s’agit d’une autre étape vers l’élimination des obstacles systémiques qui existent dans notre société pour créer un Canada vraiment inclusif. »