Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Giorgio Trovato / Unsplash
Finance et Innovation

Alors que l'extrême pauvreté augmente pour la première fois en 20 ans, les milliardaires ont amassé des billions de dollars pendant la COVID-19


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
La pandémie de COVID-19 a fait grimper les taux de pauvreté dans le monde pour la première fois en vingt ans. Afin d'atteindre les Objectifs mondiaux des Nations Unies pour l'éradication de la pauvreté d'ici 2030, il est nécessaire d'impliquer le monde entier. Vous pouvez rejoindre le mouvement et passer à l'action pour appeler les milliardaires du monde entier à contribuer à la lutte contre la pauvreté ici.

Pendant la pandémie COVID-19, la fortune des milliardaires a atteint un total de 10,2 billions de dollars, soit le montant le plus élevé jamais détenu par les plus riches de la planète. En parallèle, des millions de personnes parmi les plus vulnérables du monde risquent de sombrer dans l'extrême pauvreté.   

Selon un nouveau rapport publié par UBS et PwC Suisse, les milliardaires du monde entier ont vu leur fortune augmenter de 27,5 % au plus fort de la crise, entre avril et juillet. Cela représente 2 000 milliards de dollars supplémentaires détenus par cette catégorie de personnes. 

Dans une interview accordée au Guardian, Josef Stadler, le responsable du Global Family Office chez UBS, qui traite avec les familles les plus riches du monde, a déclaré que les milliardaires « s'en sont extrêmement bien sortis » tout au long de la pandémie. 

« La concentration des richesses est aussi élevée qu'en 1905, c'est quelque chose qui préoccupe les milliardaires, a-t-il déclaré. Le problème, c'est que les intérêts sur les intérêts augmentent les richesses, et la question est de savoir dans quelle mesure cela est viable et à quel moment la société va intervenir et riposter. »

Selon le rapport, le nombre de milliardaires est également passé de 2 158 à 2 189 depuis 2017.

Articles liés 17 septembre 2020 Des jeunes canadiens fortunés réclament une hausse de leurs impôts pour lutter contre les inégalités

Alors que les milliardaires sont les plus riches qu'ils ne l'ont jamais été, les taux d'extrême pauvreté augmentent pour la première fois en 20 ans, selon la Banque mondiale. L'organisation estime que la pandémie de COVID-19 fera basculer 88 à 115 millions de personnes supplémentaires dans l'extrême pauvreté (c'est-à-dire celles dont le revenu est inférieur à 1,90 dollar par jour) cette année. Cette situation pourrait toucher jusqu'à 150 millions de personnes d'ici 2021, selon ces estimations.

Toutefois, certains milliardaires sont devenus plus actifs dans le domaine de la philanthropie et des dons caritatifs cette année, et beaucoup se penchent également sur la durabilité des entreprises et l'investissement durable.

Selon M. Stadler, les recherches menées par UBS ont révélé des engagements publics de 209 milliardaires, à hauteur de 7,2 milliards de dollars, en vue de lutter contre la pandémie. Aux États-Unis, 98 milliardaires ont versé 4,5 milliards de dollars.

Articles liés 13 juillet 2020 83 des « super-riches » du monde réclament une augmentation de leurs impôts pour aider la relance post-COVID-19

En septembre, Forbes a publié son nouveau classement philanthropique Forbes 400, établi en partenariat avec Global Citizen. Celui-ci vise à évaluer les contributions directes des 400 milliardaires les plus riches des États-Unis aux organisations caritatives et aux associations à but non lucratif. Les milliardaires ont été notés sur une échelle de 1 à 5 ; ceux ayant donné plus de 20 % de leurs revenus à des organisations caritatives et à but non lucratif ont reçu une note de 5, tandis que ceux ayant donné moins de 1 % de leur patrimoine ont reçu une note de 1. Seuls 10 milliardaires ont obtenu une note de 5.

« Le nouvel indice Forbes aidera le public à mesurer les dons réels des milliardaires, et pas seulement les sommes qu'ils promettent, a déclaré Hugh Evans, co-fondateur et PDG de Global Citizen, lors du Atlantic Festival, le 23 septembre. Nous espérons que cette transparence incitera ceux qui ont la chance de disposer d'une richesse considérable à l'utiliser pour de bonnes causes et de toute urgence. »

La méthodologie du Forbes 400 s'inspire de la campagne « Give While You Live » de Global Citizen. Lancée en janvier, elle vise à encourager les milliardaires du monde entier à faire don de 5 % de leur richesse chaque année pour aider à mettre fin à la pauvreté et à atteindre les Objectifs mondiaux des Nations Unies.

Articles liés 15 septembre 2020 Thomson Reuters Foundation Bill Gates : La COVID-19 a aggravé les inégalités à presque tous les égards

Les Nations Unies avaient pour objectif d'atteindre les Objectifs mondiaux et de faire passer le taux de pauvreté mondial sous la barre des 3 % d'ici 2030, mais la Banque mondiale a déclaré cet objectif irréalisable en raison de la pandémie et de ses répercussions. 

Mais si chacun des 2 189 milliardaires de la planète faisait don ne serait-ce que de 5 % de sa richesse chaque année, cela aurait un impact considérable dans la lutte pour l'élimination de l'extrême pauvreté.