Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Unsplash/Scott Warman
Alimentation et Faim

Cette association française lutte contre la précarité alimentaire en offrant des produits bio accessibles à tous


Pourquoi les Global Citizens doivent s’en préoccuper
Global Citizen fait campagne au sujet des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, dont l’objectif n° 2 relatif à l’élimination de la faim et à la lutte contre l’insécurité alimentaire. Ces enjeux concernent les pays vivant dans l’extrême pauvreté, mais touchent également les pays les plus riches, tels que la France, où des difficultés d’accès à l’alimentation subsistent pour les plus démunis. Pour lutter contre ces inégalités et nous aider à faire en sorte que les ODD soient atteints avant 2030, vous pouvez passez à l’action à nos côtés ici.

En France, il n’est pas toujours simple d’avoir accès à une alimentation saine, de qualité et peu chère, surtout lorsqu’on ne dispose pas de revenus élevés. 

C’est pourquoi VRAC, une association française créée en 2014 en région lyonnaise, s’efforce de lutter contre les inégalités dans le domaine de l’alimentation, en proposant des aliments bio à prix abordables pour les plus démunis. 

Aujourd’hui présente dans les villes de Lyon, Strasbourg, Paris, Bordeaux et Toulouse, elle est particulièrement active dans les quartiers les plus pauvres du pays. 

« Quand on habite dans les banlieues, dans les quartiers populaires, on n’a évidemment pas les moyens d’accéder à des bons produits, a notamment affirmé Boris Tavernier, co-fondateur et directeur de l’association VRAC, dans un entretien accordé au média Brut. Et [quand bien] même on avait cette volonté et ces moyens, on vit dans des déserts alimentaires où on doit acheter ce qui coûte le moins cher pour pouvoir manger. »

Selon une étude réalisée par l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) en 2019, quelque 8,9 millions de français vivraient actuellement sous le seuil de pauvreté. 

Et bien que l’intensité de la pauvreté diminue à travers le pays, celle-ci se traduit tout de même par une insécurité alimentaire, des problèmes de santé — tels que le diabète — ainsi qu’une exclusion sociale des individus qui en sont touchés. D’après l’Inspection générale interministérielle du secteur social (IGAS), l’aide alimentaire concernerait ainsi près de 5,5 millions de personnes en France. Cette aide est d’autant plus cruciale dans certains quartiers populaires, où la pauvreté est souvent concentrée.

Ni un magasin, ni un service, et surtout pas moralisatrice, VRAC se définit avant tout comme un groupement d’achat « par les habitants, pour les habitants ». Elle regroupe les commandes de ses adhérents sur une base mensuelle, puis réunit elle-même les produits demandés en faisant appel à des producteurs locaux de la région concernée. 

Ces produits sont ensuite revendus au prix d’achat, ce qui permet de contrer les prix proposés par les grandes surfaces, où les produits bio sont 70 % plus chers que la moyenne, selon une récente étude de l’Union fédérale des consommateurs (UFC-Que choisir). 

Au-delà d’un simple désir d’aider les plus démunis, VRAC veut également créer des réseaux de solidarité et renforcer le lien social entre les communautés, tout en promouvant la durabilité.

Articles liés 17 novembre 2019 Un étudiant de Lyon s’est immolé pour dénoncer la précarité étudiante

Et si certains des membres de l’association étaient initialement perplexes face à cette initiative, la plupart en sont aujourd’hui conquis et la saluent.

« Ça me permet de prendre des produits que je n'achèterais pas en grande surface », a ainsi affirmé une adhérente de VRAC.

Samia, une autre adhérente de l’association, partage ce sentiment : « Pour moi, le bio, c’était pour les personnes un peu plus aisées … Et au final, en s’y intéressant un peu plus, on voit [qu’il] est accessible à tout le monde ».