Global Citizen est une communauté de gens qui vous ressemblent

Des personnes qui veulent en savoir plus sur les défis les plus importants de notre planète et comment y faire face. L'extrême pauvreté prendra fin grâce à vous.

Santé

L'Afrique est officiellement exempte de polio sauvage


Pourquoi les Global Citizens doivent s'en préoccuper
L'importance d'œuvrer à la réalisation de l'objectif mondial n° 3 pour la santé et le bien-être de tous n'a jamais été aussi évidente, et l'éradication mondiale de la polio permettrait d'atteindre une cible essentielle fixée dans le cadre de cet objectif. Il fut un temps où la polio était une pandémie, mais la coopération mondiale et la volonté de travailler ensemble à l'élimination de cette maladie dévastatrice ont conduit à sa quasi éradication dans le monde entier. Rejoignez Global Citizen et agissez sur cette question et bien d'autres encore ici.

Mardi, le continent africain a été officiellement déclaré exempt de poliovirus sauvage par la Commission régionale africaine de certification, un groupe indépendant d'experts scientifiques et de santé publique.

Ce moment marque une étape importante dans la lutte contre une maladie dévastatrice et parfois mortelle qui touchait autrefois 350 000 enfants par an.

« L'éradication du poliovirus sauvage en Afrique est l'une des plus grandes réalisations de notre époque en matière de santé publique et nous inspire fortement à achever le travail d'éradication de la polio à l'échelle mondiale, a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Je remercie et félicite les gouvernements, les agents de santé, les bénévoles des communautés, les chefs traditionnels et religieux et les parents de toute la région qui ont travaillé ensemble pour extirper la polio sauvage d'Afrique. »

Le Nigéria a été le dernier pays d'Afrique à être touché par le poliovirus sauvage, mais grâce à d'importants efforts de vaccination, la nouvelle annoncée mardi intervient quatre ans après le dernier cas signalé. Les agents de santé ont réussi à atteindre et à suivre les enfants dans tout le pays, y compris dans l'État de Borno, où l'élimination de la maladie s'est avérée être un défi en raison du conflit qui sévit dans la région.

Les efforts déployés pour lutter contre la polio ont non seulement permis d'éradiquer la maladie dans sa quasi-totalité, mais ont également servi de feuille de route face à d'autres crises sanitaires mondiales. Elles pourront notamment continuer à nous aider dans le cadre de la lutte contre contre la COVID-19.

L'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (IMEP) a été lancée en 1988 sous la forme d'un partenariat public-privé visant à éradiquer la poliomyélite dans le monde entier.

Articles liés 23 octobre 2019 Voici ceux et celles qui luttent contre la polio dans le monde

L'organisation est coordonnée par plusieurs gouvernements nationaux et partenaires clés, à savoir l'OMS, le Rotary International, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), la Bill & Melinda Gates Foundation et Gavi, l'Alliance du Vaccin. 

La coordination mondiale a été essentielle pour franchir cette étape importante. Selon L'IMEP, les efforts coordonnés étaient nécessaires pour relever de nombreux défis, en particulier la vaccination des enfants dans les zones où les déplacements, les conflits et l'insécurité sont importants et où la polio peut se propager rapidement.

La forme sauvage du virus n'est aujourd'hui endémique qu'en Afghanistan et au Pakistan, avec seulement 176 cas de poliomyélite sauvage signalés en 2019.

Articles liés 25 août 2020 Cette travailleuse de santé nigériane a contribué à l'éradication de la polio sauvage en Afrique

Ainsi, cinq des six régions de l'OMS, qui couvrent plus de 90 % de la population mondiale, sont désormais exemptes du poliovirus sauvage, selon l'IMEP.

« Au cours d'une année difficile pour la santé mondiale, la certification de la région africaine comme étant exempte de poliovirus sauvage est un signe d'espoir et de progrès qui montre ce qui peut être accompli grâce à la collaboration et à la persévérance », a déclaré le président du Rotary International, Holger Knaack.

Il a ajouté : « L'étape d'aujourd'hui nous indique que l'éradication de la polio est possible, tant que le monde reste déterminé à achever le travail. Travaillons ensemble pour mobiliser nos énergies collectives afin de surmonter les défis qui restent à relever et de tenir notre promesse d'un monde sans polio. »