Demandez à ces États Nigérians d’investir dans l’eau potable et l’assainissement

Des millions de nigérians n’ont pas accès à une eau propre, des toilettes sûres et à des services d’assainissement. Il est temps que cela change.

À savoir :

  • Plus de 70 % des nigérians manquent d'eau potable et de services d'assainissement.
  • Les gouvernements des États nigérians doivent augmenter le financement pour l'assainissement, l'eau et des toilettes sûres.
  • Demander à ces États nigérians de s'engager à améliorer l'eau et l'assainissement en 2020.

En savoir plus sur cette cause :

Une eau propre et un accès à l’assainissement peut changer des vies. 

Ce constat est pris en compte par le gouvernement Fédéral du Nigeria, qui, plus tôt cette année, a officiellement mis en place un état d’urgence concernant l’accès à l’eau et aux services d’assainissement dans le pays. Cette décision s’est basée sur le fait qu’actuellement, 70 % des nigérians n’ont pas accès à une eau potable et à des services d’assainissement,  tandis qu'un nigérian sur quatre n'a pas accès à des toilettes sûres et est contraint de déféquer à l'air libre.

La bonne nouvelle ? Le Nigeria a déjà promis de redonner un nouvel élan à l'accès à l'assainissement dans tout le pays, notamment en s'engageant à faire en sorte que personne ne soit forcé de déféquer en plein air d'ici 2025 ou avant. Cependant, pour que cela devienne une réalité, les gouvernements des états doivent augmenter considérablement les fonds qu'ils consacrent à l'assainissement.

Un certain nombre d'états nigérians - dont Cross River, Lagos, Plateau, Ondo et Edo - se sont déjà engagés à fournir de l'eau potable à leurs citoyens et à mettre un terme à la défécation en plein air.

Au cours de l'année écoulée, les Global Citizens ont entrepris plus de 150 000 actions pour appeler les gouverneurs d'états à agir — mais nous avons besoin de votre voix maintenant. Alors que nous approchons de 2020 — une année charnière pour mettre fin à l'extrême pauvreté — Global Citizen redouble d'efforts pour faire en sorte que tous les nigérians puissent mener une vie saine sans craindre les agressions et les maladies mortelles liées à l'eau, qui vont souvent de pair avec la défécation en plein air, l'eau sale et le manque d'hygiène.

Nous appelons maintenant un certain nombre de gouvernements d'états, dont Kano, Akwa Ibom et Borno, à investir entre 14 et 21 millions de dollars pour aider à fournir de l'eau propre et des toilettes sûres aux citoyens qu'ils représentent. Ces états ont récemment exprimé leur intérêt à s'engager en faveur de l'eau et de l'assainissement - faisons en sorte qu'ils dépassent les bornes ! 

Joignez-vous à nous pour demander aux états de Kano, Akwa Ibom et Borno d'aider le Nigeria à atteindre son objectif d'une nation sans défécation en plein air d'ici 2025.