Téléchargez votre photo pour promouvoir un accès équitable aux vaccins #StopTheBlock

Dites à ces pays de ne plus faire obstacle à une initiative qui procurerait des vaccins à des millions de personnes.

À savoir :

  • La Big Pharma doit partager les brevets pour favoriser un accès équitable aux vaccins et accélérer la production.
  • Pourtant, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Suisse et la Norvège s’opposent à la levée des brevets.
  • Téléchargez votre photo pour qu’ils ne fassent plus obstacle et fournissent des vaccins à tous. #StopTheBlock

En savoir plus sur cette cause :

Les vaccins contre la COVID-19 jouent un rôle crucial pour mettre un terme à la pandémie pour tous. Pourtant, il n'y a pas assez de doses fabriquées pour vacciner rapidement tout le monde.

Si les gouvernements ont financé la fabrication de vaccins capables de neutraliser ce virus mortel, les grandes entreprises pharmaceutiques ne veulent pas divulguer les informations relatives à la production de ces vaccins, limitant ainsi leur approvisionnement et accès.

Les vaccins contre la COVID-19 devraient être un bien public, et non un outil pour faire des bénéfices. C'est la raison pour laquelle plus de cent pays de la planète entière soutiennent une proposition visant à lever temporairement les droits de propriété intellectuelle sur les vaccins et autres matériels médicaux pour lutter contre la COVID-19.

Bien que cette proposition puisse changer la donne, une poignée de pays riches, y compris l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Suisse et le Norvège, qui disposent d’un accès suffisant aux vaccins, s'y opposent.

Il est impératif que ces États privilégient une relance mondiale équitable et approuvent, de toute urgence, cette levée des droits afin que suffisamment de vaccins puissent être produits pour les milliards de personnes qui n'y ont toujours pas accès.

Téléchargez votre photo avec une pancarte sur laquelle il est écrit #StopTheBlock. Nous partagerons sur Twitter les meilleures photos en taggant les dirigeants de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de la Norvège et de la Suisse, pour les exhorter à soutenir un accès équitable aux vaccins.