Les enfants sud-africains méritent une éducation de qualité. Dites au gouvernement de #raisethegrade

78 % d’écoliers en CM1 en Afrique du Sud ont des difficultés avec la compréhension écrite. Il existe une solution !

À savoir :

  • Une éducation de qualité est un droit humain, pourtant, 78 % des écoliers en CM1 ont des difficultés en compréhension écrite.
  • L’étude Early Grade Reading a été pilotée dans deux provinces de l’Afrique du Sud et a montré une amélioration de 40 %.
  • L'Afrique du Sud doit étendre ce programme pour s'assurer que les enseignants disposent des bons outils.

En savoir plus sur cette cause :

C’est un fait — investir dans l’éducation est l’un des moyens les plus efficaces de mettre un terme à l’extrême pauvreté, de rendre autonome les communautés et de stimuler la croissance économique. L’Afrique du Sud a considérablement amélioré l'accès à l'éducation, notamment en augmentant le nombre d'enfants inscrits à l'école, mais la dure réalité est que la qualité de l'éducation est restée mauvaise. 

Une récente étude a révélé que 78 % des enfants en CM1 ont des difficultés à lire et à comprendre dans une langue. Le programme scolaire sud-africain stipule que la compréhension écrite est une compétence nécessaire à développer à l’école primaire. Cela met clairement en évidence l'énorme décalage entre les objectifs du programme d'éducation actuel et la manière dont il est mis en œuvre.

Si un enfant ne peut pas comprendre les mots qu’il lit — comment peut-on s'attendre à ce qu'il rattrape son retard et obtient de bonnes notes au secondaire ?

Il existe une solution. Le Ministère de l’éducation primaire a conduit des programmes pilotes dans plus de 200 écoles du Nord-Ouest et de Mpumalanga. Le programme Early Grade Reading Study (EGRS) est un ensemble de ressources en lecture qui comprend un expert en lecture qui rend visite aux enseignants dans leur classe, leur fournit des plans de leçon et améliore les résultats en lecture. Les écoles participantes ont constaté une amélioration incroyable de 40 % des résultats en lecture, ce que le président Ramaphosa a reconnu dans son récent discours sur l'état de la nation.

Il est clair que nous avons besoin d’agir rapidement pour garantir que chaque enfant sud-africain ait la chance d’échapper à une vie de pauvreté. Demandez au gouvernement de relever le niveau (#RaisetheGrade) et de donner la priorité à l’élargissement de ce programme.