La richesse ne devrait pas déterminer la santé

Demandez au Rwanda de lutter contre les MTNs et la malnutrition.

À savoir :

  • Les maladies tropicales négligées et une mauvaise nutrition continuent de freiner les enfants dans tout le Rwanda.
  • Le Rwanda a déjà pris l'initiative sur ces questions, avec un petit coup de pouce, il peut surmonter ces défis.
  • Demandez aux ministres des Finances et de la Santé d’éradiquer au moins une MTNs et mettre fin à la malnutrition infantile.

En savoir plus sur cette cause :

Les maladies tropicales négligées continuent de conditionner les personnes les plus vulnérables à une vie de souffrance et de stigmatisation. Ces maladies touchent plus d’1,5 milliards de personnes — empêchent les enfants d’aller à l’école, et les parents  de trouver un emploi — cependant, beaucoup d’entre elles peuvent être évitées pour moins d’un dollar par personne et par an. Il s'agit là d'un symptôme classique de l'extrême pauvreté, qui peut être éliminé en garantissant que les médicaments existants soient systématiquement mis à la disposition des populations les plus pauvres, comme ils le sont pour le reste du monde. 

Pendant ce temps, le manque d'aliments nutritifs empêche les enfants d’atteindre leur plein potentiel, de réussir à l'école et de mener une vie saine.  Un nombre impressionnant de 59 millions d'enfants en Afrique souffrent de retard de croissance, et ce nombre ne cesse d’augmenter.

Au Rwanda, ces deux problèmes sont profonds. 38 % des enfants rwandais souffrent d’un retard de croissance, et plus de cinq millions de personnes sont affectées par les maladies tropicales négligées. Compte tenu du leadership important dont le Rwanda a déjà fait preuve sur ces questions, avec un petit coup de pouce, le pays pourrait surmonter ces défis et servir d’exemple pour toute l’Afrique.

Demandez au Rwanda d’investir dans la nutrition des populations du Rwanda et d’allouer des ressources pour mettre un terme à au moins une des maladies tropicales négligées.