Chers dirigeants mondiaux, protégez les femmes contre la violence sur le lieu de travail

Les gouvernements doivent adopter les principes internationaux contre la violence et le harcèlement au travail.

À savoir :

  • Aujourd'hui, plus d'un pays sur trois ne dispose pas de protections contre le harcèlement sexuel et la violence au travail.
  • L'absence de législation contre la violence et le harcèlement au travail laisse 424 millions de femmes sans protection.
  • Les dirigeants du monde entier doivent signer et mettre en œuvre la nouvelle convention mondiale de l'OIT.

En savoir plus sur cette cause :

Partout dans le monde, le harcèlement sexuel au travail est un énorme problème. Bien que la violence au travail puisse toucher à la fois les femmes et les hommes, elle vise surtout les femmes. Qu'il s'agisse de travailleuses de l'habillement en Inde ou de serveuses aux États-Unis, les modèles de violence verbale, sexuelle et physique répétée sont les mêmes.  

Le mouvement #MeToo a vu les femmes prendre une position mondiale contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Mais aujourd'hui, plus d'un pays sur trois ne dispose d'aucune protection contre le harcèlement sexuel et la violence sur le lieu de travail.

« Me too est une communauté mondiale de survivants, » a déclaré Tarana Burke, la créatrice du mouvement Me Too. « C'est un mécanisme d'action, de responsabilisation »

Dans la foulée de #MeToo, l'Organisation internationale du Travail (OIT) a établi le premier ensemble mondial de normes internationales du travail - la Convention et la Recommandation sur la violence et le harcèlement dans le monde du travail. Ce traité est un tournant important pour l'égalité des femmes à l'échelle mondiale.

Mais pour que cette avancée incroyable soit vraiment efficace, nous avons besoin que les États ratifient ces nouvelles normes mondiales dans leurs lois nationales afin que toutes les femmes puissent poursuivre leur carrière dans un monde exempt de la violence et du harcèlement.

Élevez la voix : dites aux dirigeants du monde d’uniformiser leurs lois #LevelTheLaw et protégez les femmes contre les abus au travail.