Interpellez l'industrie pharmaceutique : Protégez nos vies au lieu de réaliser des bénéfices

Les sociétés pharmaceutiques ne se sont pas mises d'accord sur des prix de vaccins qui n'excèdent pas leurs coûts – Forcez-les à s'y engager !

À savoir :

  • Un vaccin contre la COVID-19 sûr, efficace et accessible à tous est l'unique moyen de mettre fin à la pandémie.
  • Pfizer, Moderna et Novavax fixent des prix qui excèdent leurs coûts, entravant ainsi l'accès de millions de personnes.
  • Dites à ces entreprises que le vaccin contre la COVID-19 doit être un bien public et non pas un produit de luxe.

En savoir plus sur cette cause :

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré que nous devons atteindre une couverture vaccinale mondiale d'au moins 60% pour contrôler et, enfin, mettre un terme à la pandémie de COVID-19. 

Grâce au soutien de fonds publics du monde entier, les scientifiques ont contribué à développer des vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19 en un temps record. Néanmoins, ces vaccins doivent être considérés comme un bien public qui aide l'humanité entière à sortir d'une crise mondiale sans précédent. 

En tant que l'une des rares entreprises au monde à posséder et à produire les principaux vaccins contre la COVID-19, il est de votre responsabilité d'aider le monde à se relever. D'autres sociétés pharmaceutiques, Johnson & Johnson et Astrazeneca, se sont engagées à fixer des prix qui n'excèdent pas les coûts de production afin que les vaccins contre la COVID-19, qui sauvent des vies, soient accessibles à tous.

En refusant de fixer des prix équitables, transparents et accessibles à tous, votre entreprise fait passer le profit avant la vie des gens à un moment où les besoins dans le monde sont considérables. J'ai été choqué d'apprendre que des entreprises comme la vôtre fixent des prix si élevés qu'ils sont inabordables pour de nombreux pays. Même le programme international de partage COVAX, conçu pour permettre un accès des pays les plus pauvres du monde aux vaccins contre la COVID-19, peine à acheter les quantités nécessaires de doses en raison du prix élevé des principaux vaccins. 

Si nous n'atteignons pas la couverture vaccinale mondiale requise cette année, le monde risque de voir se développer de nouveaux variants mortels qui résistent à votre vaccin. Les conséquences économiques à terme de la pandémie plongeront des millions de personnes dans la pauvreté. 

Les vaccins contre la COVID-19 sont un bien public prioritaire, et non pas un produit exclusif. Je vous exhorte à prendre au sérieux votre responsabilité envers le monde en vous engageant à fixer des prix équitables et transparents pour les organismes à but non lucratif.